· 

Incollable sur la datte marocaine !

Incollable sur la datte marocaine

Le palmier-dattier

Emblématique des zones arides ou semi-arides d’Afrique du Nord, du Sahara au Moyen-Orient, le palmier-dattier est une plante cultivée qui a une place importante dans l’équilibre des écosystèmes des oasis sahariennes. Les oasis naturelles sont aujourd’hui rares, mais on retrouve encore de vastes palmeraies dans les régions du sud Marocain (ex : Vallée du Drâa, de Ouarzazate à M’hamid El Ghizlane).

Le palmier-dattier ou Dattier (Phoenix dactylifera) n’est pas un arbre, mais une plante (tronc creux).

Cultivé depuis 4000 ans avant notre ère, le palmier-dattier a besoin d’eau, de chaleur et de soleil pour prospérer. Au Maroc, on distingue 6 groupes de palmiers pour 150 variétés répertoriés.

 

La pollinisation « naturelle » est engendrée par le vent (« période de reproduction de la palmeraie en mars à mai de chaque année), mais l’aide humaine est apparue pour fructifier plus amplement. De cette pollinisation naît : la datte.

 

Implanté principalement le long des vallées du Ziz et du Drâa, le palmier-dattier est considéré comme l’une des plus vieilles espèces fruitières du pays. Les villes de Ouarzazate et Errachida représente aujourd’hui’ à elles seules les 2/3 de la superficie phoenicicole du Maroc(production et revente sur le marché intérieur et extérieur). Suite à une réduction de la superficie des palmeraies (maladie de Bayoud, sécheresse prolongée et ensablement des palmiers-dattiers), le Maroc se place en 8ième place mondial en matière de production de datte – anciennement 3ième place dans les années 1950 -  soit, environ 4.430.000 palmiers, équivaut à 100 pieds par hectare – (loin derrière l’Egypte, Arabie saoudite, Algérie, Iraq).

 

La datte figure depuis la nuit des temps comme un aliment de base pour le bédouin, nomade et autres populations du Sahara. C’est d’ailleurs le fruit le plus consommé au Maroc. Pour les populations oasiennes, le palmier-dattier est aussi utilisé à de nombreux autres usages (palmes, huiles, troncs, maquillage…).

Le palmier-dattier pourrait être amplement considéré comme plante de la providence, véritable don du ciel. A ce titre, le palmier-dattier est hautement honoré et respecté. La datte est le symbole de l’amour conjugal, mais aussi un symbole marqué

pour l’accueil, souhaiter la bienvenue et une vie prospère aux invités.

 

 

Il existe des variétés que l’on qualifie de « nobles », c’est le cas des variétés telles que la Medjoul, la Boufeggous, la Aziza, la Jihel. La variété Nejda a été conçu pour faire face à la maladie du Bayoud qui s’est déclarée pour la première fois dans la vallée du Drâa en 1870. La boufeggous, fegousse et bofkousse est une datte légèrement caramélisée à la chair demi-molle et se cultive principalement dans la région de Ouarzazate et Zagora. La Aguellid ou Malik toumour possède une couleur dorée, elle mûrit tôt, et sa chair est sucrée et molle. Il s’agit de l’une des variétés les plus commercialisées.


La datte & vertus nutritionnelles

Placées parmi les aliments à haute valeur énergétique les plus recherchés, les dattes sont abondantes en fibres qui sont essentielles pour une bonne digestion.

 

Leur teneur élevée en sucre naturel est ce qui fait des dattes une excellente alternative au sucre ordinaire. En plus d’être facilement métabolisées, elles sont aussi rassasiantes et satisfont la faim. Riches en nutriments, les dattes sont un excellent choix de fruits pour les enfants et les adultes. De plus, les dattes sont extrêmement bénéfiques pour le traitement de diverses conditions et maladies telles que l’anémie, le taux élevé de cholestérol… La datte contient également des vitamines (B2, B3, B5, B6), potassium, calcium et chrome. Pour 100 g : fibre 8 g, protéine 2.45 g, glucide 75.03 g, lipide 0.39 g, eau 20.53 g.

 

 

 Riches en fer : Les dattes sont très efficaces dans le traitement de l’anémie parce qu’elles sont une riche source de fer. 100 g de dattes contiennent environ 0,90 g de fer, ce qui représente environ 11% de l’apport quotidien recommandé. Et, le fer joue un rôle essentiel dans le transfert de l’oxygène dans le sang.

 

Abondantes en vitamines oculaires : En raison du fait que les dattes contiennent de la lutéine et de la zéaxantine, elles sont souvent désignées comme des « vitamines oculaires ». La lutéine et la zéaxantine sont connues pour être très bénéfiques pour la rétine et la macula de l’oeil, car elles améliorent la vue et préviennent tout dommage possible de la macula, qui se détériore avec l’âge.

 

Traitement de la diarrhée : En outre, les dattes contiennent du calcium, un minéral important pour le traitement de la diarrhée. De plus, les dattes peuvent faire des merveilles pour le renouvellement de la flore intestinale. La consommation régulière de dattes stimule la prolifération des bonnes bactéries dans les intestins.

 

Réduisent la constipation : Tout comme les dattes peuvent aider à lutter contre la diarrhée, elles stimulent aussi une bonne digestion et éliminent les toxines du corps. Si constipation, laisser quelques dattes dans un verre d’eau pendant la nuit, puis boire l’eau le lendemain. Les dattes vont libérer leur jus qui est un excellent laxatif, et favoriseront la fonction intestinale.

 

Régulent le poids : Les dattes donnent une sensation de satiété et stimulent réellement la perte de poids en raison des nombreux éléments nutritifs qu’elles contiennent. Manger une datte sur un estomac vide ne va pas seulement réguler le travail des intestins, mais aussi le taux de sucre dans le sang. Mais, les dattes contiennent beaucoup de sucre, donc une consommation excessive conduirait à un gain de poids à la place.

 

Réduisent l’hypertension : Bien que les dattes contiennent un peu de sodium, elles sont très abondantes en calcium. Une portion de 5-6 dattes contient près de 80 mg de magnésium, un minéral essentiel pour la dilatation des vaisseaux sanguins. Selon les recherches, 370 mg de magnésium par jour peut réduire efficacement la pression artérielle.

 

Prévention de l’AVC : Grâce à sa haute teneur en potassium, ce fruit étonnant est bénéfique pour conserver un système nerveux sain. Selon les études, le risque d’AVC peut être réduit jusqu’à 40% avec une consommation suffisante de potassium (environ 400 mg par jour).

 


La datte & le trek dans le désert marocain

Fruit de la région par excellence, les collations de dattes sont idéales pendant la marche. La production étant plus faible que la consommation, nous pouvons ne pas réussir à nous en fournir à chaque départ. 

 

Une idée de souvenir du sud marocain ! 

 

Elles s'achètent, en boite en carton, à Mhamid, le long de la route entre Zagora et Ouarzazate, ou sur le grand marché d'Agdz (tarif moyen 20 à 30 dirhams la boîte). La maturation des dattes est différente selon les couleurs du carton qui les protège... goûtez avant l'achat, cela est de coutume !