Le Blog-actu par Mélodie

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Dernières actualités, bons plans, infos pratiques, événements sportifs ... tout y est !

 

> Actu Maroc

> En ce moment à Mhamid

> Actu Trekking 

> Bons plans voyages

> De vous à nous



Pourquoi la randonnée est un vrai sport ?

Pourquoi la randonnée est un vrai sport ?!

Article rédigé par Marine de l'agence expéditions coresco

« Randonner c’est marcher … Pourquoi ce serait un sport alors qu’on marche tous les jours et que c’est une fonction vitale de l’être humain ? »

 

Voilà ce qu’on entendra souvent et même parfois d’experts tels que les ostéopathes ou encore les coachs sportifs. Alors je ne sais pas vous mais moi ça a tendance à me mettre sur mes gonds !!!

On va donc analyser ce pour quoi la randonnée est réellement un sport en le décrivant mais surtout en vous parlant de tous ces bienfaits sur le corps. Et oui, on peut perdre du poids grâce à la marche !! Pour vous le prouvez voici, pour commencer, une petite description de ma propre expérience.


Mon expérience

 

Grande sportive cardio je suis !!

Ceux qui me connaissent bien savent que je ne sais pas m’arrêter. En effet, certains mois il peut m’arriver de faire 6h de sport par semaine et … quel sport !! Je ne vous parle pas de 6h de yoga (quoique celui-ci ait tout de même des bienfaits pour renforcer les muscles en profondeur) mais bien de 4h au moins de cardio.

Je suis de celles qui ne savent pas choisir un seul sport, j’oscille donc entre le running, le crossfit, le biking, l’équitation, la danse, la natation ou encore la musculation. Bref, je ne lésine pas : d’autant plus quand on sait que j’ai perdu pas moins de 18 kg en un an par pure et simple volonté.

 

Et je me suis mise à la randonnée … Aïe !

En vue d’une préparation pour un trek en autonomie de 9 jours au Pérou, il fallait bien s’y mettre surtout quand on a aucune connaissance de ce qu’est réellement la marche.

Je me disais que ça serait hyper simple vu tout le cardio que j’emmagasine depuis 2 ans maintenant et alors là … ce fut la vraie claque !! xD

12 km et les cloques gonflaient de plus en plus dans mes chaussures, les maux aux articulations des genoux et des hanches apparaissaient comme rarement cela l’a été lors de running et je ne vous parle même pas de l’acide lactique emmagasiné dans tous les muscles des jambes et des courbatures de l’après lendemain O.O

Bon il nous (moi et mon compagnon) a fallu 1 mois pour arriver à faire 15km sans douleur à raison de sortir 1 fois par semaine … ^^ »

Et vous l’aurez compris, j’ai appris par la même occasion que oui la randonnée c’était vraiment du sport !!

Et petit + : j’ai réussi à perdre ce que je n’arrivais pas à perdre avec le cardio (et oui, on tape dans ses réserves quand on marche :P).


Qu'est ce que la randonnée ?

Définition

Sport de plein air, il consiste à suivre un itinéraire en marchant. Oui en marchant.

 

Mais alors en quoi la marche est un sport ?

Le simple verbe « marcher » pause alors ici un souci de compréhension. Tout scientifique vous dira effectivement que la marche est un acte quotidien vital pour l’homme. Donc sur ce simple fait, rien de très « sportif » en vue.

Pourtant la marche devient alors un sport quand on la fait à la bonne allure ou en y ajoutant des dénivelés.

 

Si c’est un sport, elle fait forcement travailler les muscles du corps !

Et c’est là qu’on y arrive. Même si la marche parait banale, l’OMS préconise malgré tout de faire 10 000 pas par jour, ce qui revient quasiment à 1h de marche soit 5 km. Or, je connais vraiment très peu de gens qui le fassent.

 

Et voici donc pourquoi elle est si bénéfique :

  • La marche fait travailler le muscle cardiovasculaire qu’est le cœur et vous permettra donc d’éviter les essoufflements dès le moindre mouvement ainsi que dans de plus grave cas de diminuer le risque de maladies cardio-respiratoires.
  • L’endurance et/ou les dénivelés permettent de puiser dans les « réserves » du corps et donc de brûler les graisses en profondeur. Vous savez ? Tout ce qui reste malgré vos 3h de cardio par semaine à la salle ?! ^^
  • Vu que l’on travaille le muscle du cœur, on travaille du coup l’endurance. Après 4 mois à marcher tous les weekends, je peux aujourd’hui tenir un 25 km en 5h et j’arrive à aller de plus en plus loin au niveau de mes cours de cardio.

Quelle différence alors entre la marche nordique et la randonnée ?

Notre rythme habituel de marche oscille entre 4 et 5 km/h. Faire de la marche un sport veut donc dire soit augmenter la vitesse de marche soit la distance afin de travailler l’endurance.

La marche nordique se pratique en accélérant son rythme habituel de marche sur un laps de temps court. Par exemple on marchera entre 45mn et 1h à une vitesse moyenne d’au moins 7km/h.

Quant à la randonnée, on gardera notre rythme habituel mais marchera sur la distance avec au minimum 3h de marche. Et si on rajoute les dénivelés, le travail sera encore plus complet.


Les bienfaits de la randonnée sur le corps

Les effets sont relativement les mêmes que ceux de la course à pied mais la marche usera nettement moins vite vos articulations et vous fera perdre du poids différemment. Le must du coup serait de coupler les deux 

 

Bienfaits physiques

 

Perte de masse graisseuse

Je parle bien ici de perte de masse graisseuse et non de poids. Je m’explique ! La course à pied vous permettra de perdre du poids puisqu’elle puise directement dans les repas mangés dans la journée (mais elle ne permet cela qu’après 40mn de course [Eh oé c’est pas juste …]). Seul problème : la graisse installée en profondeur restera malgré tout présente.

Quant à la marche de randonnée, elle, tout au contraire, vous permettra de taper dans vos réserves et donc dans la graisse profonde.

 

Le corps s’affine

Et qui dit taper dans les réserves dit affiner les jambes. Si vous voulez de belles jambes musclées et fines, vous savez quoi faire. Perso j’ai réussi à perdre ma culotte de cheval grâce à ça … vous savez les fesses molles ?! xD

Bon après n’oublions pas qu’elle vous musclera, et le muscle est plus lourd que la graisse donc … pas de stress si le chiffre sur la balance ne change pas, au contraire, vous transformez le mauvais en muscles … Chouette non ?! 

 

Amélioration de la circulation sanguine

Ayant moi-même des problèmes de circulation sanguine – je vous le garanti – randonner vous fera vous sentir légère dans vos jambes. Soit, les courbatures seront présentes un lendemain de marche mais fini les jambes gonflées dès que la température augmente un peu et fini les jambes lourdes 

 

Fortifie les articulations

Durant la randonnée, les articulations des jambes – chevilles, genoux, hanches – sont constamment sollicités. Et tant mieux car vous les fortifiez !

Et c’est tout le contraire, malheureusement, avec la course à pied, qui elle, vous donne des chocs sur ces articulations à chaque « saut » puisque tout le poids de votre corps atterrit dans vos genoux ou chevilles à chaque foulée d’un coup rapide.

La marche, elle, vous permet de poser délicatement votre pas 

 

Améliore l’endurance

Comme expliqué plus haut, la randonnée, en travaillant la distance ou le dénivelé, fait travailler le cœur. Et qui dit, muscler le muscle cardiaque, dit devenir plus résistant et donc plus endurant au fur et à mesure de vos marches.

 

Pour n’en citer que quelques autres …

L’augmentation des capacités respiratoires

L’élimination des toxines (revenez après 5 jours de randonnées et vous verrez, vous n’aurez plus du tout les mêmes envies gustatives, votre corps n’aura plus envie que de « bons » sucres tels que les fruits, le miel ou encore la confiture plutôt que la pâte à tartiner, le sucre, les biscuits chocolatés etc.)

Le renforcement du système immunitaire.

 

Bienfait mental

 

Outre les bienfaits physiques, on ne pratique pas uniquement un sport pour ceux-ci. En effet, il faut déjà que ce sport en lui-même nous attire pour quelque chose et donc nous plaise. De ce constat, on joue bien ici sur l’aspect mental.

Et bien oui, moi par exemple j’adore le cardio pour le dépassement de soi, aller toujours plus loin de ses limites et parfois afin d’évacuer tout le stress et le négatif d’une mauvaise journée. D’autres feront de la plongée ou de la natation car le contact avec l’eau leur plait…

Bref ! La randonnée permet évidemment, elle aussi, des bienfaits sur le mental.

 

Et si on bannissait le stress ?!

La randonnée se pratique en plein air oui mais surtout dans des lieux emplies de nature.

L’endroit parfait pour se couper du stress de la vie de tous les jours. Au revoir aux bruits incessants de voitures, aux odeurs parfois répugnantes de la ville, à l’air pollué dans nos poumons … Mais surtout au revoir au stress de la vie rapide du travail !!

Il est temps de prendre son temps et de respirer un air pur tout en écoutant le chant des oiseaux ou sentent les odeurs fleuris de la nature. Quoi de mieux pour décompresser ??

 

Prendre le temps de penser à soi et de réfléchir sur soi !

L’un des plus grand plaisir en randonnée, c’est bien de se retrouver seul(e) face à la nature qui est, ne l’oublions pas, notre premier lieu de vie. Et oui, nous étions nomade avant d’avoir nos petites vies tranquilles et sécurisé de sédentaire.

Du coup, quand on se retrouve en pleine nature, c’est une bouffée d’air frais qui nous assagie, nous apaise et nous fait le plus grand bien.

Et se retrouver seul(e) permet de se recentrer sur soi-même et personne d’autres. Le moment parfait pour prendre du recul et réfléchir calmement et sereinement sur notre façon de vivre et/ou nos projets de vie.

Alors même si vous marchez en groupe, il y aura forcement un moment où vous aurez besoin de vous éloignez un peu de celui-ci ou tout simplement de ne pas parler pour avoir tout simplement du temps pour vous. Et cela est tout à fait normal ! 


Pourquoi aimons-nous tant "randonner" ?

 

La beauté des paysages rencontrées.

S’il y a bien une raison pour se mettre à la randonnée, c’est bien sûr pour découvrir de sublimes paysages inaccessibles aux véhicules motorisés.

Et heureusement pardi !!

Et quels paysages ?! Que l’on parle de montagnes, de volcans, de déserts ou encore de plaines verdoyantes à perte de vue … si on les aime autant c’est justement parce qu’il n’y a personne ni aucune civilisation du type poteaux électriques, routes ou voitures …

Et si vous êtes un vrai passionné comme nous, on se comprendra si je vous dis qu’un arrêt de 30 minutes au moins s’imposent en haut d’un sommet ou face à une étendue calme et reposante … Je suis restée 1h15 en haut du volcan Bromo en Indonésie … et ça, ça vaut bien 20 séances de yoga au niveau de la détente xP

 

Le bien-être que cela procure.

Soit, marcher ne fait pas forcement du bien sur le corps sur le moment et surtout en fin de randonnée, mais alors qu’est ce que l’on se sent bien dans son corps après une telle journée.

Le corps est décrassé et la fatigue est alors physique et non plus mentale. De plus, la nature vous aura détendu et apaisé l’esprit. Quoi de mieux pour dormir paisiblement ?? D’ailleurs, faites moi signe si cela vous est déjà arrivé – ne serait-ce qu’une seule fois – de mal dormir le soir d’une journée rando … ^^ »

 

Un sport pour tous !

 

Pour tous les âges !

Autant dire que la randonnée est bien l’un des sports qui peut se pratiquer à n’importe quel âge. C’est vrai vous voyez encore une mamie de 80 ans ou un enfant de 6 ans aller courir 1h ou nager 3km ?

Alors qu’avec la randonnée c’est possible. Alors soit, peut être pas à la même allure, sur la même distance ou avec un sac à dos bien rempli mais, il n’empêche que la randonnée est possible à tout âge 

Pour tout budget !

Niveau matériel, pas besoin de grand chose à part des bottines de randonnée et un coupe-vent imperméable au cas où pour la pluie.

Soit, on veillera à acheter du matériel un peu plus cher pour un peu plus de qualité si on souhaite randonner en montagne ou aller un peu plus loin.

Cependant, il y a quelques années je ne randonnais qu’avec des baskets de running, un jean et un « k-way » et cela allait très bien pour ma région de plat pays ^^

 

  

Un sport loin d’être monotone !

Beaucoup ont tendance à croire que randonner se résume à marcher sans but mais c’est faux !

Le plaisir du challenge.

Et oui, en randonnée aussi, il y a la possibilité de se lancer du challenge. Que ce soit marcher sur une distance plus longue, faire un dénivelé plus important, augmenter le nombre de jours de trek ou encore faire un bout d’itinéraire avec des sentiers aériens en montagnes …

Finalement, faire comme avec les trails mais en marchant 

La récompense d’un paysage différent ou inconnu.

Ce qu’on aime le plus au monde et ce pour quoi on décide de faire telle ou telle randonnée, c’est bien pour la récompense ultime du paysage à couper le souffle.

Que ce soit sur la côte ou dans les terres pour découvrir un lac, les rives d’un fleuve, un panorama formidable en montagne ou tout simplement des plaines, le charme opère forcément et vous apaise au plus profond de vous-même.

Et oui, même une simple forêt, des champs à perte de vue, des grands parcs urbains avec lacs ou même des plages suffiront. Essayez donc et vous verrez 

Bref, en conclusion, si mes arguments ne vous ont pas convaincu sur le fait que la randonnée n’est pas un vrai sport et que c’est juste trop top … bah vous ne devez pas être un vrai terrien oO

Ahah, blague à part, si vous n’êtes toujours pas convaincu, il ne vous reste qu’à essayer, alors demandez à un connaisseur de vous trouvez un bel itinéraire près de chez vous et hop c’est parti 

ps 1 : Si vous voulez une idée de préparation de trek , n’hésitez pas à cliquer ici 

ps 2 : si vous voulez des idées de parcours en France et/ou dans le monde ou que vous souhaitez trouver des compagnons de randonnées, rejoignez-nous sur notre groupe « Randos, Trek & Travel Worldwide – Vos compagnons randos & voyages » sur facebook.

ps 3 : si vous voulez suivre nos nouveaux articles n’hésitez pas à nous laisser votre adresse mail sur la page d’accueil ou à venir liker notre groupe fb « Expeditions Coresco » 

 

Source : http://expeditionscoresco.com/pourquoi-la-randonnee-est-un-vrai-sport/?fbclid=IwAR0nqiREMw7Ch-l545xDVFk1t_VkY6XKm1jsHd6ayWymWwlJQ0a0Pl8VsEo

0 commentaires

Ciel du désert

Les beautés du ciel nocturne dans le désert - Maroc

Calendrier lunaire 2019 - 2020

 

Le désert marocain est un lieu somptueux qui permet d'admirer la transparence du ciel. C'est aussi le meilleur endroit pour prendre de belles images du ciel pendant la nuit.

 

Des étoiles plein les yeux ! 

 

Amoureux ou passionné des étoiles, un ciel sans lune est à privilégier lors d'un trek dans le désert marocain.

La découverte du ciel saharien est conseillée autour des nouvelles lunes suivantes : 

  • 28 septembre 2019
  • 28 octobre 2019
  • 26 novembre 2019
  • 26 décembre 2019
  • 24 janvier 2020
  • 23 février 2020
  • 24 mars 2020
  • 23 avril 2020
  • 22 mai 2020

La faible humidité présente dans le désert et l'absence de pollution lumineuse permettent des nuits noires, idéales pour découvrir les splendeurs du ciel nocturne :  planètes, constellations, galaxies et voie lactée...

(éventuellement s'aider d'une application sur téléphone qui fonctionne hors connexion). 

 

Jumelles et télescope sont les bienvenus en trek dans le désert ! 


0 commentaires

Mhamid El Ghizlane


Mhamid El Ghizlane, village aux portes du désert Maroc

 

Bien plus qu'un village aux portes du désert, Mhamid El Ghizlane est un havre de paix, où la vie s'écoule tranquillement aux rythmes des appels du muezzin.

 

Situé à 455 km, au sud-est de Marrakech, Mhamid El ghizlane est surtout connu pour sa proximité avec les dunes de la vallée du Drâa (dont les plus connues sont l"erg Chegaga, situé à 60 km de piste). Le village est le point de départ de nombreuses excursions à pied (treks & méharées) ou en 4X4. 

 

Le cœur du village est doté d'une rue principale, animé de plusieurs commerces  : alimentation générale, boucherie, primeurs, commerce d'objets souvenirs (bijoux, artisanat local...), commerce de vêtements locaux (chèches, gandoras, melhfa...) et produits marocains (huile d'argan, henné naturel, khôl...), mais aussi : cyber-café, pompe à essence, bars, restaurants et auberges...

 

Architecturalement, rien d'exceptionnel à Mhamid El Ghizlane ! Tout l'intérêt est de ressentir l'ambiance sereine et paisible qui y règne, avec les passages des 4X4 nomades (c'est à dire un âne et sa charrette), d'une caravane de dromadaire qui part dans le Sahara et des écoliers qui se rendent joyeusement sur les bancs de l'école (il y a aussi des vrais 4X4 avec des conducteurs + ou - aguerris, donc attention !).

Des regards derrière des chèches peuvent paraître insistants, ils sont surtout le fait de curiosité... nous conseillons d'y répondre simplement et amicalement. 


Que faire à Mhamid el Ghizlane ?

  • Tous les lundis, le souks de Mhamid El Ghizlane  situé dans la rue principale
  • Visite de la kasbah dans l'ancien Mhamid
  • Un hammam local
  • Trek, méharée, excursion dans la palmeraie du village et dans la vallée du Drâa...
  • Les festivals : festival nomade & festival de Taragalte
  • Participer à la fabrication artisanale de la semoule
  • Découvrir la fabrication des tapis typiques de la région
  • Se faire inviter dans une famille pour déguster un thé

Où dormir à Mhamid El Ghizlane ?

L'offre des établissements est assez importante à Mhamid et ses environs.

Hôtels, auberges, chambres d'hôtes et bivouacs fixes sont nombreux et répondent à toutes les demandes : du plus sommaire au plus luxueux, et à toutes les bourses.

 

Chaque établissement reste confronté aux conditions du village et le voyageur doit savoir s'adapter à ces contraintes : possibilité d'avoir peu d'eau à disposition, possibilité de coupure d'électricité, peu de connexion 4G, conditions météos qui peuvent être difficiles avec des tempêtes de sable...

 

Il est préférable de réserver les nuitées avant l'arrivée au village. 


Où manger à Mhamid El Ghizlane ?

Les bars et restaurants du village sont tous situés sur l'unique route du "centre ville". Tous proposent des boissons classiques (thé, café, sodas...) et des plats locaux (tajines). Les heures d'ouvertures / fermetures peuvent être aléatoires mais sont larges (tôt le matin et tard le soir).

Une pause thé ou un déjeuner au village est un bon moyen de ressentir l'esprit de Mhamid El Ghizlane.

 

Le bar / restaurant Mélodie du désert "chez Saîd" est situé à l'entrée de Mhamid, à droite, juste après le seul rond point. 

0 commentaires

3 semaines au Maroc par Aurore



3 semaines sur les routes du Maroc

par Aurore : une véritable expérience de voyage

 

 

Source : www.aurorevoyage.com

paru le 13 juin 2019.

 

 

1. Pourquoi le Maroc?

2. La bonne saison pour un voyage au Maroc.

3. Voyager au Maroc en période de ramadan

4. Louer une voiture : état des routes, parkings, location, essence

5. Dress-code : comment s’habiller ?

6. Itinéraire : 3 semaines sur les routes

7. Budget

8. On y va ou pas ?

 

 

1-Pourquoi le Maroc ?

Décider d’une destination, c’est déjà en soi toute une aventure, c’est écouter son cœur et l’accorder avec diverses conditions matérielles, saisonnières etc … Nous avions évoqué ce pays avant de partir pour notre tour d’Asie, nous promettant de le visiter au retour. Avec un peu de décalage dû à nos activités professionnelles, nous avons finalement pris nos billets pour le printemps 2019. Pour ma part, l’envie de visiter le pays a été déclenché par un reportage de Yann Arthus Bertrand “Le Maroc vu du ciel” sur lequel j’étais tombée par hasard en 2017.  Quelques recherches web, et le feuilletage de guides voyage m’ont confirmé que c’était la bonne destination dans la hiérarchie de nos envies. J’avais toutefois peur de deux choses : le tourisme de masse, et son corollaire, l’insistance des commerçants (ou encore taxis, et autres faux guides).

 

2- Quelle est la bonne saison pour partir au Maroc ?

Le Maroc n’est pas uniforme en terme de conditions climatiques, loin s’en faut. Vous pourrez partir sur la côte Atlantique toute l’année sans grande variation, mais vous n’irez peut-être pas camper dans le désert en plein mois de juillet (sauf à aimer les bains de sable chauds contre les rhumatismes) ou braver les cols de montagne en plein hiver. Identifiez les régions que vous voulez découvrir, puis vérifiez bien les conditions climatiques selon la période de l’année. Nous avons voyagé au printemps (mi mai – début juin), il faisait plutôt chaud (voir très chaud au niveau du désert et des villes impériales) mais le temps était parfait pour un road-trip en voiture. Ah, et nous sommes partis en plein ramadan.

 

3- Est-ce facile de voyager en période de ramadan ?

  • Transport

Si vous voyagez en voiture, oui. Si vous voyagez en transport, attention au moment du ftour (rupture du jeune), tout le monde disparaît ! Le matin, la vie commence plus tard, et de manière générale, je pense que tout tourne au ralenti. Si le tourisme local est au point mort, les locaux commencent à regagner leur famille avant l’aïd (la fin du ramadan), fête qui dure plusieurs jours, les transports peuvent être complets.

  • Nourriture

Il vous faudra vous organiser car hors des villes vraiment touristiques, tous les restaurants/cafés seront fermés le midi, et certains n’ouvriront pas non plus le soir. Nous n’avons éprouvé aucune peine pendant ce mois, en prévoyant des pique- niques, ou en ne mangeant qu’un solide petit déjeuner, et des dîners. Beaucoup d’hôtels hors des villes proposent la demi-pension. Nous faisions attention de ne pas manger et boire de manière trop ostensible devant les gens, mais ils comprennent et ne se formalisent pas, si vous êtes voyageurs.

  • Logement

Idéal ! Très peu de touristes étrangers à cette période, et pas de touristes locaux qui ne voyagent pas pendant le ramadan. Autant dire qu’hors des grands circuits touristiques sur lesquels vous avez toujours quelques cars de tourisme organisé, vous pourrez être souvent seuls. Les logements pratiquent des prix intéressants, et vous pourrez avoir quelques doux moments de solitude.

  • Activités/visites

Les horaires peuvent varier pendant le ramadan, certains sites appliquant “la journée continue”, de 9h à 15h, renseignez-vous.  Toutefois, tous les sites seront ouverts aux touristes, sauf s’ils sont en rénovation mais c’est une autre histoire.

  • Horaires

Le Maroc recule d’1h en période de ramadan. Au printemps, il y a ainsi 2h de décalage horaire avec la France.

 

 

Globalement nous n’avons pas rencontré d’inconvénient majeur à voyager, en voiture du moins, durant le ramadan. Au contraire, il semble que le pays soit un peu ralenti, ce qui est agréable finalement. Il y aura peut-être un peu de fatigue, parfois de la nervosité principalement chez les jeunes hommes, en fin de journée, quand la soif et la faim se font vraiment sentir, mais ce fut rarement palpable pour nous.

 

4-Louer une voiture au Maroc, une bonne idée ?

  • Les dangers de la route : chèvres et policiers

Ce n’est pas bon pour votre empreinte carbone. En revanche, c’est l’idéal pour découvrir le pays en toute liberté. Il faut vous renseigner sur l’état des petites routes et rester prudent sur les routes non revêtues (les temps de trajets ne sont jamais ceux annoncés sur maps.me parce que vous roulerez doucement afin de ne pas abimer votre voiture de location). Attention aussi aux chèvres, aux ânes, aux piétons, et aux enfants qui vous demanderont parfois de vous arrêter pour quémander un dirham (les enfants, pas les chèvres). Sur les routes nationales, deux “dangers” sont à prendre en compte : les locaux qui roulent à tombeau ouvert et doublent sans avoir la place, et les contrôles de police très fréquents qui peuvent être un vrai racket. Nous avons été arrêtés deux fois, une fois pour un simple contrôle de papiers, l’autre pour une amende que le policier a habilement non déclaré en la divisant par deux. Je reconstitue le dialogue entre Arthur et le policier :

 

Policier : Ça fera 400 dirhams. Vous voulez un reçu ?

Arthur : Oui.

P: Donc vous ne voulez pas de reçu ?

A: Bah si.

P : * glissant un billet de 200 dirhams dans le permis de conduire d’Arthur* : Non, vous ne voulez pas de reçu

A :Bon, ben alors non, je ne veux pas de reçu.

P: Très bien, bonne route !

 

Voilà, voilà, la définition même du bakchich. Avec le recul on aurait dû payer 400 et prendre le reçu mais sur l’instant, on a trouvé le policier très persuasif. Après cet épisode, on avait peur de chaque barrage de police, mais l’événement est toutefois resté isolé, heureusement. Reste que l’on était déjà très prudents, et que l’on est devenus encore plus scrupuleux pour ne pas attirer l’attention. Nos temps de trajet ne s’en sont pas améliorés !

 

  • Où louer sa voiture ?

Nous avons loué notre destrier à une agence locale de Marrakech recommandée par le guide du routard 2019. Et nous la recommandons également à 100% car : les prix sont raisonnables (25€/jour pour l’entrée de gamme), ils viennent vous chercher à l’aéroport même si vous ne prenez pas la voiture le jour même, et les transferts de l’agence à la médina nous ont été offerts. Pas de franchise, pas de caution, et une assurance tout risque comprise (uniquement s’il y a collision et déclaration de l’accident en revanche). Cette fois-ci nous avons rendu la voiture en état, donc pas d’angoisse à l’arrivée ! L’agence est NAJmCAR (najmcar.com) située à Marrakech. Bon à savoir : en venant vous chercher à l’aéroport (la gare, autre …), ils vous demanderont une avance de 50€ minimum afin de s’assurer de votre réservation.

Autre solution : louer dans une grande agence internationale est une sécurité mais la franchise comme la caution peuvent être assez élevées. Renseignez-vous bien.

 

  • Se garer au Maroc : la galère ?

Globalement, non. Il faut savoir que (presque) à chaque fois que vous garerez votre voiture quelque part, un homme vêtu d’un gilet jaune (ils sont partout), surgira pour vous demander de vous acquitter des frais de parking, il s’agit de “parkings privés” que les gardiens ont remporté aux enchères, et vos paiements sont leur unique salaire. Les tarifs sont divers et peuvent varier la nuit, ils peuvent aussi se négocier, ce que nous avons parfois fait (10 à 50 dirham/24h). Ils vous aident généralement à vous stationner, c’est souvent largement inutile certes, et veillent sur votre voiture, on s’est sentis rassurés. Cependant, certains locaux n’en peuvent plus, d’autres disent qu’il s’agit d’une mafia. Dans tous les cas, vous n’y échapperez pas. Les parkings publics avec horodateur sont à l’heure : 2 à 5 dirhams/heure, ce qui peut couter cher. Une dernière règle : si le trottoir est rayé de vert, c’est un stationnement, si c’est rayé de rouge, c’est interdit. Nous n’avons jamais eu de mal à trouver un parking. Je ferai un topo “stationnement” à chaque article-étape

 

  • Trouve t-on de l’essence partout ?

Vous trouverez des stations essence facilement généralement, mais de grandes portions du centre du pays en sont dépourvues, même sur les routes nationales. Si vous prévoyez d’explorer les gorges, les vallées, et certains plateaux désertiques de l’Atlas, assurez-vous de vous être bien ravitaillés dans les villes-étapes. Certaines petites villes comme Tabant (chef-lieu de la vallée des Ait Bougmez), disposent de dépôts d’essence. Nous n’avons pas vécu d’angoisses particulières concernant l’essence (le prix du litre est actuellement entre 11,50 et 11,85 MAD). Il y aura systématiquement un pompiste, et l’on vous lavera parfois le pare-brise sans vous demander un sou.

 

5-Dess code : comment s'habiller au Maroc ?

  • Point météo

Sur la côte Atlantique, une petite laine sur vos épaules sera généralement la bienvenue compte tenu de la fraîcheur des embruns. Ailleurs, vous pourrez avoir très froid en hiver mais aussi très chaud en été. Et quand vous aurez très chaud, vous aurez envie de vous promener les jambes et les bras offerts au soleil. Évitez car le soleil tape dur.

 

  • Point culture :

Mais évitez aussi car vous visitez un pays musulman, et la culture (la religion, beaucoup), veut que l’on soit habillée de manière à couvrir les épaules et les cuisses. Personne ne vous dira jamais rien dans les villes touristiques, mais une jupe aux genoux et un tee-shirt seront préférables sexy au pum-pum débardeur. Les mosquées ne se visitent pas (hormis la grande mosquée de Casablanca) mais même hors lieux de culte, un châle sur les épaules peut-être de mise. L’attention portée à la tenue devant être accentuée en période de ramadan. Vous vous doutez bien que je parle pour vous, pour nous, mesdames, pour les Messieurs c’est open-bar, quelque textile que ce soit fera l’affaire, et ils pourront exposer jambes et bras viriles et velus sans offenser. Jouez le jeu pour la tenue vestimentaire, surtout en zone rurale où la grande majorité des femmes portent le voile, même si cela vous dérange ou que vous avez chaud.  Ah, et le topless sur les plages, et même dans les riads privés avec piscine, ce n’est pas ultra bien vu.

 

6- Une idée d'itinéraire pour 3 semaines de voyage

Lorsque nous avons décidé de partir 3 semaines, j’ai cru, naïvement, que je pourrais visiter tout le pays. C’est un peu ma marque de fabrique, je crois toujours que j’ai le temps d’aller partout. Pour préparer le voyage et déterminer un itinéraire global, j’ai utilisé à la fois les guides Lonely planet et Routard, les blogs, et Google maps pour les distances en voiture. Ceci m’a permis d’écarter d’emblée les lieux finalement trop éloignés, mon objectif n’étant pas courir (rouler) partout, ni de changer d’hébergement toutes les nuits. Le compromis auquel nous sommes arrivés m’a amplement satisfaite. J’ai élaboré plusieurs options d’ itinéraires avant le départ, et nous nous sommes laissés une marge de manœuvre, en ne réservant pas, ou seulement la veille, les logements-étapes.

 

Notre itinéraire   

Itinéraire jour par jour :

 

Jour 1 : Arrivée à Marrakech

Jour 2 : Marrakech -> Cascades d’Ozoud -> Agouti (village à l’entrée de la vallée des Ait Bougmez)

Jour 3 : Découverte de la vallée des Ait Bougmez

Jour 4 : Agouti -> Demnate (Pont naturel d’Imi Nfri)

Jour 5 : Demnate -> Ait Ben Haddou -> Ouarzazate

Jour 6 : Ouarzazate -> Skoura -> Vallée des roses -> Vallée gorges du Dades

Jour 7 : Exploration de la vallée des gorges du Dades jusqu’à M’semir

Jour 8 : Vallée du Dades -> Tineghir -> Tamtattouchte (gorges de Todgha)

Jour 9 : Tamtattouchte ->Tinejdad -> Merzouga

Jour 10 : Erg Chebbi (nuit dans le désert)

Jour 11 : Erg Chebbi -> Vallée du Ziz -> Azrou

Jour 12 & 13 : Azrou -> Fes  (Visite de Fes)

Jour 14 : Fes -> Volubilis -> Moulay Idriss -> Meknes

Jour 15 : Visite de Meknes

Jour 16 & 17 : Meknes -> Rabat (visite de Rabat)

Jour 18 : Rabat -> El Jadida -> Essaouira

Jour 19 : Essaouira

Jour 20 & 21 : Retour et visite de Marrakech

 

Grâce à notre latitude dans la réservation des logements et à la liberté qu’offre la voiture, nous avons pu ajuster notre itinéraire au gré de la réalité de la route, de notre fatigue et de nos ressentis.  Et on est super contents du résultat !

 

7- Quel est le budget à prévoir ?

  • Monnaie

La monnaie locale est le Dirham, à quelques exceptions prés (villes très touristiques comme Marrakech), les € ne sont pas acceptés – 1€ = environ 11 MAD ( 10,79 quand nous sommes arrivés).

  • Conseil

Prenez des € et changez-les contre des Dirahms en arrivant (évitez de tout changer à l’aéroport, les taux sont généralement moins avantageux qu’en ville) . Même si vous avez une banque comme N26 qui ne charge pas les retraits, les banques Marocaines prennent jusqu’à 3% du total + 1,5 à 3€ de commission. En payant par CB, vous aurez quasi systématiquement des frais bancaires de l’ordre de 3%.  Les bureaux de change, eux, ne prennent aucune commission, et les taux sont plutôt intéressants.

  • Nos dépenses

Nous avons voyagé avec un budget moyen, je dirais que nous ne nous sommes pas privés, mais avons toujours choisi les logements qui nous semblaient du meilleur rapport qualité/prix. Il est facile de se loger admirablement pour 30€/nuit, si ce n’est à Rabat, où l’offre d’hébergement est plus faible.  Budget nourriture : Nous avons souvent sauté le déjeuner (ramadan oblige !) en profitant du petit déjeuner et des dîners pour compenser. Question activités culturelles, nous n’avons jamais hésité à visiter même lorsque nous ne l’avions pas prévu, mais en vous baladant dans la nature, les médinas ou en allant à la plage, vous pouvez réduire cette part de budget facilement. Notre plus gros poste de dépense, difficilement compressible, est celui du transport, la location de voiture a un coût, surtout lorsque l’on parcourt autant de kilomètres !

Dépenses globales : 2025€ à 2 pour 21 jours, soit 48€/ jour/ personne

 

8- On y va ou pas ?

Cet article pratique touche à sa fin. J’ai envie de vous dire maintenant ce que j’en ai pensé. Le Maroc m’angoissait. Le pays est touristique, mais il est aussi pauvre. Après 6 mois d’Asie du Sud Est, je redoutais de batailler contre des chauffeurs de taxis, des arnaqueurs divers, des guides non officiels. Je redoutais le fait que le pays soit musulman et que nous y voyagions en période de ramadan. J’avais une gentille phobie d’abîmer la voiture sur les cailloux, de l’accident avec des locaux qui ne doutent jamais de rien, ou des policiers véreux. Je suis partie avec mes craintes, nées de nos expériences passées et de nos idées reçues. Oui, parfois je n’ai pas voulu descendre de voiture car je ne voyais pas de femme, ce qui me perturbait beaucoup. Oui, c’était parfois difficile de supporter les escrocs insistants, les mains tendues des enfants, les regards parfois peu chaleureux. Oui, on se méfie d’un bonjour quand les relations sont souvent perverties par l’argent.

 

Mais ce n’est rien comparé à ce que le Maroc nous a offert de positif, de beau, de grandiose, de chaleur, et de gentillesse. Les paysages divers nous ont totalement éblouis, les médinas secrètes, vivantes, dont on peut profiter au repos le matin, les animaux partout, les gens souriants et aidants. Le Maroc est multiple, déstabilisant, et euphorisant à la fois. Il nous a offert une véritable expérience de voyage, au cœur d’une période spirituelle particulière, qui a surement aussi agi sur nous. J’ai parfois eu l’impression de flotter dans le moment présent, sans avoir envie de me soucier des jours ou du retour. Nous sommes partis 3 semaines, nous avons la sensation d’être partis 3 mois. C’est exactement ce dont j’avais besoin. Alors merci le Maroc.

 

Aurore

Source : www.aurorevoyage.com

paru le 13 juin 2019.



Cure de Détox "spécial Automne" dans le désert

Cure Détox "spécial Automne"

Du 2 au 9 novembre 2019, 8 jours de voyage dont 4 jours à pied


Cure de Détox « spécial Automne » dans le désert

du 2 au 9 novembre 2019

 

8 jours de voyage

710 euros

 

 Programme établi par Céline Subira, Naturopathe - Iridologue a Aix en Provence. 


Parce que l’automne est une saison parfaite pour prendre soin de son corps et de sa santé, Céline Subira, Naturopathe vous propose 7 jours de détox - dont 4 jours à pied dans un cadre qui vous amène à une déconnexion des tumultes de la vie quotidienne.  

 

Pour qui ? 

Vous vous sentez fatigué, 

Vous avez envie de faire une détox mais vous ne savez pas comment vous y prendre,

Vous souhaitez vous déconnecter pendant quelques jours de votre quotidien 

Vous avez envie de comprendre d’où peuvent venir vos addictions : sucre, tabac, café, téléphone ;-) 

Vous avez envie de découvrir la vie nomade, les us et coutumes, et visiter.

 

Ce programme s’adapte à toutes les personnes capables de marcher 4h tous les jours dans le désert marocain.

Les dromadaires étant là pour soulager nos « pauvres dos » des bagages, vous marcherez donc léger !! 

 

Qu’entends t’on par détox ?

Le changement de saison est idéal pour détoxiner l’organisme. Ce séjour propose de revenir à une alimentation saine (le jeûne pour les plus avertis, mono-diètes, et repas simples et traditionnels préparés par notre équipe chamelière), tout en aidant le corps a se débarrasser des toxines par la marche et le hammam traditionnel proposé en fin de séjour.

Céline Subira vous proposera de reposer votre « petit mental » en utilisant des techniques de respiration et/ou de méditation.

Une séance de modelage plantaire sera proposé à tous les participants lors du séjour, pour favoriser l’élimination des toxines. 

Idéal pour les débutants, mais aussi pour les plus avertis !



Les + de ce séjour

  •  Un programme adapté à tous (selon les besoins / envies) : jeûne court, monodiète, détox
  • Un accompagnement personnalisé par une naturopathe avant et pendant le séjour
  • La découverte de la culture nomade
  • De la randonnée au cœur du désert (4h de marche par jour)
  • Des moments conviviales autour des repas équilibrés (menus élaborés par notre cuisinier nomade et notre naturopathe) - repas à tendance végétarienne, et sans sucres ajoutées.
  • Une invitation à la simplicité, au lâcher-prise, à la liberté
  • Des paysages diversifiés, entre palmeraie, désert de pierre et désert de sable
  •  Un lieu propice pour la détox : loin de l'agitation et des contraintes de la vie quotidienne
  • Séjour tout compris, idéal pour les vols du samedi au samedi

L'itinéraire

  • 2 novembre - Accueil à l'aéroport de Marrakech

Accueil à l'aéroport de Marrakech & transfert vers le Riad (dîner libre). Nuitée en Riad au cœur de la médina.

  • 3 novembreDépart de Marrakech pour rejoindre Mhamid, aux portes du désert 

Départ au matin de Marrakech pour rejoindre le village de Mhamid, aux portes du désert (455kms -  transport en véhicule privé Mélodie du désert). Pauses dans les divers village de l'Atlas, notamment pour voir la fabrication locale de la célèbre Huile d’Argan.

Visite de l'Ait Ben Haddou, un ksar classé au patrimoine de l'Unesco. Le déjeuner s'effectue à proximité de Ouarzazate. 

Au village, accueil par l'équipe Mélodie du désert pour rejoindre le bivouac fixe. Dîner & nuitée au bivouac dans les dunes.

Présentation du déroulement du séjour.

  • 4 novembre au 7 novembre :

Trek "A l'ombre du Tamaris" 

 

 Ce trek nous mène vers l'Est de Mhamid El Ghizlane pour rejoindre les magnifiques dunes hurlantes, un erg qui offre une vue panoramique sur toute la vallée du Drâa. Un voyage 100% nature et dépaysement garanti, par un trek à l'image de la vie dans le désert des nomades, de leurs gentillesses et de leurs hospitalités.

Repos et partage avec l'équipe et le reste du groupe - 3 nuits sous les étoiles ou en tente collective en bivouac nomade (à la convenance de chacun), 2  nuits au village de Mhamid en bivouac fixe confort. 
  • 4 jours à pied dans le désert
  • Randonnée « niveau intermédiaire »  au rythme de l'ombre des Tamaris 4h de marche avec pauses à la demande - "niveau intermédiaire » - La marche s'effectue le matin et en fin d'après-midi (en fonction des températures) 
  • Découverte de la Vallée du Drâa et sa Palmeraie : traversée de l'Oued Drâa et des immensités désertiques
  • Ascension des dunes de sable Sidi Naji pour admirer le lever et coucher du soleil. Le sanctuaire du Sidi Naji est un lieu rempli d'histoire et de coutume à découvrir
  • Découverte de l'Erg Ez Zahar et Smar ; Les rencontres sont variées dans le désert, peut être que cette journée nous permettra t'elle de rencontrer un berger nomade ou des dromadaires qui cherchent à s'approvisionner en eau près du puits de l'Erg.  
  • Ascension des dunes hurlantes, très peu fréquenté, c'est l'un de nos sites favoris pour la beauté de ses dunes. 
  • Ateliers quotidiens avec Céline Subira : relaxation, discussion autour de l'alimentation saine & des addictions qui nous polluent, comment soigner les petits bobos avec les huiles essentielles, détente avec de la réflexologie plantaire pour chacun. 
Le retour au bivouac fixe s'effectue le 7 novembre avec la programmation du hammam pour continuer dans l’idée de la détox, et si envie, possibilité de faire quelques emplettes au village de Mhamid. Dîner & nuitée au bivouac fixe.

 

  • 8 novembre : retour à Marrakech dans la soirée

Petit déjeuner au bivouac fixe avant de rejoindre Marrakech. Arrêt à Ouarzazate pour le déjeuner. Nuitée en Riad au cœur de la médina (dîner libre).

  • 9 novembre : Transfert retour à l'aéroport

Qui accompagne ?

  • Céline Subira, Naturopathe & iridologue à Aix-en-Provence. Certifiée FENA

Je considère la Naturopathie comme étant une médecine de bon sens. En effet, il y a en nous, et autour de nous tous les moyens nécessaires pour prévenir les maladies. 

Avec la Naturopathie, il s’agit d'aider le corps à puiser à l’intérieur de soi, dans ses ressources, pour qu'il sécrète ses propres remèdes.

En s'appuyant sur une bonne hygiène de vie, sur une écoute attentive de son corps, et en utilisant des produits naturels, chacun de nous est capable de freiner les dysfonctionnement de l’organisme, et ainsi se sentir mieux, et envisager une guérison. Tout est possible, il faut néanmoins avoir envie de s’impliquer dans ce nouveau voyage et se poser les bonnes questions : quelle est la cause du dysfonctionnement ? comment est-ce que j’ai vécu certains moments de ma vie ? 

Hippocrate disait "que ton aliment soit ton seul médicament", et c’est ainsi que je vois les choses... alors, prêt(e) pour ce nouveau voyage ?

http://www.celinesubira.fr/

  • L'équipe Mélodie du désert : guide désert, chameliers et la caravane de dromadaire

Le séjour en pratique

  • L'équipe de Mélodie du désert s'occupe de toute l'organisation du séjour, depuis Marrakech, jusqu'au retour à Marrakech
  • Céline Subira vous attends au départ à Marrakech, et voyage avec vous pour rejoindre le désert
  • Les repas sont majoritairement végétarien (pour les personnes allergiques ou intolérants nous avertir à l’avance)
  • L'eau fournit est de l'eau minérale, en bouteille (eau du Maroc)
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, les affaires personnelles, mais aussi les personnes fatiguées.

Tarif

Tarif du séjour : 710 €

 

 Ce tarif comprend :

  • Le transport Marrakech - Mhamid aller/retour
  • Les transferts aéroports les 2 et 8 novembre
  • Les 2 nuitées à Marrakech (petit déjeuner & taxe de séjour compris)
  • Les 2 nuitées au bivouac fixe
  • Le trek de 4 jours et 3 nuits
  • L'accompagnement personnalisé avant et pendant le trek

 

Ce tarif ne comprends pas :

  • Les transports aériens
  • Les assurances rapatriements
  • Les 2 dîners à Marrakech (2 et 8 novembre)
  • Les pourboires et les dépenses personnelles.

*Tarif par personne, et par séjour, tout inclus. Réservation confirmé après entretien téléphonique avec Céline Subira 


Infos et réservations

Céline SUBIRA 

  • par mail celinesubira@gmail.com
  • par téléphone (+33) 06.43.19.09.05

Trek 6 jours et Qi Gong dans le désert marocain

Trek & Qi-Gong dans le désert marocain

Trek du 20 au 27 octobre 2019


6 jours de marche

7 nuits en bivouac dont 5 nuits en itinérant 


Le désert par sa diversité, sa richesse, son infinité, nous donne la possibilité de faire le point.  Je vous  accompagnerai au fil des jours avec une pratique de qi gong et d'autres outils en fonction du groupe.

Nos temps de marche, rythmés par les pas des dromadaires, sont propices à l''introspection.

 

Se donner la permission de se poser pour faire le point ou juste vivre le moment présent !

Prendre le temps de respirer, de mettre son corps en mouvement,

de s'accueillir en toute simplicité, dans la joie et la bienveillance au sein d'un groupe !

Vivre des moments forts et authentiques, pour se ressourcer et se permettre d'aller de l'avant

 

La pratique du Qi Gong rythmera nos journées, matin et soir.

Elle permet de faire circuler l'énergie grâce à la respiration et des mouvements simples. Elle est accessible par tous.

Le Qi Gong des yeux sera notre fil rouge. Sa pratique régulière a différents effets préventifs, curatifs comme l’amélioration de la vision, la prévention du vieillissement de l’œil et le ralentissement de différentes pathologies des yeux.

L'après déjeuner : je vous proposerai de l'écriture inspirée ou des ateliers de détente (mandalas, relaxation), selon le temps de marche et vos envies, pour vous donner la possibilité d'aller plus loin dans votre quête.

 

 Se connecter ou se reconnecter à notre joie d'être tout simplement.


 

Trek et Qi Gong dans le désert marocain

Du 20 au 27 octobre 2019


Accompagnement

 

Sand'rine Riffart

Accompagnatrice vers un Mieux Être, praticienne de Qi Gong.

  • Propose des soins énergétiques, ateliers et stages en Isère pour une meilleure connaissance de soi
  • Utilise différents supports en individuel ou collectif : l'écoute, les cartes de transformation, l'écriture inspirée, les groupes de paroles, le chakradance®... certains de ces outils seront optionnels et complémentaires lors de ce voyage. Ils seront là pour vous accompagner en fonction de votre ressenti, besoin du moment dans votre introspection et cheminement personnel.
  • Anime plusieurs cours et stages hebdomadaires de Qi Gong.
  • Accompagnement de groupe français et anglais

Passionnée de la vie, je suis ravie de partager avec vous ce moment fort et unique dans le désert marocain.

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous retrouver.



8 jours de voyage avec 6 jours à pied

L'itinéraire

Départ de Marrakech* le 20 octobre  -  Retour à Marrakech* le 27 octobre 2019.

*Pour une arrivée ou un départ d’un autre aéroport, consulter l’équipe de Mélodie du désert

 

Jour 1 – 20/10 - Départ de Marrakech pour rejoindre M'hamid, aux portes du désert. Nous proposons l'accueil à l'aéroport de Marrakech (vol avant 10h30) et à la place Jema Efna, afin de rejoindre M'hamid El Ghizlane en fin d'après-midi. Le trajet est à lui seul un vrai dépaysement. La route traverse de nombreux villages avant de plonger dans la Vallée désertique du Drâa. Au bout de la route, c’est Mhamid, le dernier village avant le Sahara.

 

Du 21/10 au 26/10 - Trek « La caravane du désert »

Départ à pied, accompagné de la caravane de dromadaires pour un trek de 6 jours et 5 nuits

 

Jour 2 - 21/10 -  Départ à pied de Mhamid, par la palmeraie du village. Ce premier jour mène vers les dunes du Sidi Naji, entre dunes et plateaux désertiques. Le bivouac se pose au cœur de l'erg, après une journée de marche intense. 

 

Jour 3 - 22/10 - Le trek se poursuit loin des pistes fréquentés vers l'Ait Outnir. Après plusieurs heures de marche, l'erg se profile, avec sa végétation typique. Bivouac avec les étoiles, ou sous toile, à la convenance de chacun.

 

Jour 4 - 23/10 - En Marche pour les magnifiques dunes hurlantes, après la traversée d'un long plateau désertique. Cette mer de sable est peu fréquenté, et propose un point de vue splendide sur toute la vallée du Drâa. Le Sahara comme on se l'imagine ! 

 

Jour 5 - 24/10 - Nous quittons les hautes dunes de sable, cap vers l'est pour rejoindre Zmila.  Nous longeons les montagnes et son désert de pierre. Ici, c'est l'extrémité de la vallée du Drâa, très peu fréquenté. Le lieu est idéal pour les bergers et leurs troupeaux, qu'il est possible de rencontrer. Le soir, nous retrouvons les dunes pour y poser le bivouac.

 

Jour 6 - 25/10 - Nous quittons les dunes de sable pour rejoindre les dunes Lanhiche. Ambiance nomade entre simplicité et partage pour cette dernière soirée au désert.

 

Jour 7 - 26/10 - Petit déjeuner dans les dunes avant de rejoindre Mhamid (bivouac fixe) en fin de matinée. Visite du village possible (sur demande). Le soir, nuitée au bivouac fixe.

 

Jour 8 - 27/10 - Départ matinal pour un retour à Marrakech en fin d'après-midi (option nuitée en Riad, sur demande).

 

Ce séjour propose un très bel aperçu du désert : palmeraie, dune de sable (erg), oasis, désert de pierre (reg – Hamada), et de la vie en caravane nomade. C’est une véritable immersion dans la culture saharaouie aux confins du Sahara. Ce trek mène vers les magnifiques dunes hurlantes. Peu fréquenté et sauvage, cet erg offre une vue panoramique sur les immensités du Sahara.

Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes (à la belle étoile, en grande tente nomade ou en tente individuelle/2 places, à la convenance de chacun).

 

 


Notre journée type

  • Lever avec le soleil
  • 1 à 2 pratique de Qi Gong par jour
  • Petit déjeuner
  • Temps de marche 4h à 5h par jour*
  • Arrivée au camp, préparation du déjeuner par les nomades
  • Après-midi : sieste et / ou pratique corporelle, artistique pour se détendre ou se ressourcer

*Ce trek est considéré comme intermédiaire du fait de la réplétion de la marche 4h à 5h par jour. Un entrainement minimum de 2h de marche consécutive les semaines précédant le voyage est recommandé.


Tarif

Tarif : 790 € / participant

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et la prise en charge à l'aéroport de Marrakech (le 20/10 en matinée)
  • Les transports (aller et retour)
  • Les nuits en bivouac fixe & nomade
  • La pension  complète pendant le trek
  • Le trek "la caravane du désert" avec Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Sand’rine Riffart

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • Les déjeuners du 20 octobre et les repas à partir du 27 octobre
  • La (les) nuitée(s) à partir du 27 octobre à Marrakech 
  • L'assurance rapatriement, assistance, médicale.
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 
  • L'adhésion à l'association " Étincelles de vie"


Infos et réservations

Passeport en cours de validité obligatoire.

Matériels recommandés : ici

 

Sand’rine Riffart                                            

sriffart@free.fr                                              

(+33) 06 35 90 77 84                                       

http://sriffart.wixsite.com/sandrine

 


0 commentaires

Trek 5 jours et Qi Gong dans le désert marocain

Trek & Qi-Gong dans le désert marocain

Trek du 13 au 19 octobre 2019


5 jours de marche

6 nuits en bivouac dont 4 nuits en itinérant


Le désert par sa diversité, sa richesse, son infinité, nous donne la possibilité de faire le point.  Je vous  accompagnerai au fil des jours avec une pratique de qi gong et d'autres outils en fonction du groupe.

Nos temps de marche, rythmés par les pas des dromadaires, sont propices à l''introspection.

 

Se donner la permission de se poser pour faire le point ou juste vivre le moment présent !

Prendre le temps de respirer, de mettre son corps en mouvement,

de s'accueillir en toute simplicité, dans la joie et la bienveillance au sein d'un groupe !

Vivre des moments forts et authentiques, pour se ressourcer et se permettre d'aller de l'avant

 

La pratique du Qi Gong rythmera nos journées, matin et soir.

Elle permet de faire circuler l'énergie grâce à la respiration et des mouvements simples. Elle est accessible par tous.

Le Qi Gong des yeux sera notre fil rouge. Sa pratique régulière a différents effets préventifs, curatifs comme l’amélioration de la vision, la prévention du vieillissement de l’œil et le ralentissement de différentes pathologies des yeux.

L'après déjeuner : je vous proposerai de l'écriture inspirée ou des ateliers de détente (mandalas, relaxation), selon le temps de marche et vos envies, pour vous donner la possibilité d'aller plus loin dans votre quête.

 

 Se connecter ou se reconnecter à notre joie d'être tout simplement.


 

Trek et Qi Gong dans le désert marocain

Du 13 au 19 octobre 2019



Accompagnement

 

Sand'rine Riffart

 

Accompagnatrice vers un Mieux Être,

 

praticienne de Qi Gong.

  • Propose des soins énergétiques, ateliers et stages en Isère pour une meilleure connaissance de soi
  • Utilise différents supports en individuel ou collectif : l'écoute, les cartes de transformation, l'écriture inspirée, les groupes de paroles, le chakradance®... certains de ces outils seront optionnels et complémentaires lors de ce voyage. Ils seront là pour vous accompagner en fonction de votre ressenti, besoin du moment dans votre introspection et cheminement personnel.
  • Anime plusieurs cours et stages hebdomadaires de Qi Gong.
  • Accompagnement de groupe français et anglais

Passionnée de la vie, je suis ravie de partager avec vous ce moment fort et unique dans le désert marocain.

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous retrouver.



7 jours de voyage avec 5 jours à pied

L'itinéraire

Départ de Marrakech* le 13 octobre  -  Retour à Marrakech* le 19 octobre 2019.

*Pour une arrivée ou un départ d’un autre aéroport, consulter l’équipe de Mélodie du désert

 

Jour 1 – 13/10 - Départ de Marrakech pour rejoindre M'hamid, aux portes du désert. Nous proposons l'accueil à l'aéroport de Marrakech (vol avant 10h30) et à la place Jema Efna, afin de rejoindre M'hamid El Ghizlane en fin d'après-midi. Le trajet est à lui seul un vrai dépaysement. La route traverse de nombreux villages avant de plonger dans la Vallée désertique du Drâa. Au bout de la route, c’est Mhamid, le dernier village avant le Sahara.

 

Du 14/10 au 18/10 - Trek « Nomade du désert »

Départ à pied, accompagné de la caravane de dromadaires pour un trek de 5 jours et 4 nuits

 

Jour 2 - 14/10 Départ à pied : M'hamid, aux portes du Sahara - Ce séjour dans le désert de 5 jours est au départ de M'hamid (bivouac fixe). Accompagné de l'équipe Mélodie du désert et de la caravane de dromadaires, nous longeons l'oued Drâa en direction de la Palmeraie de M'hamid. Après quelques heures de marche, nous posons le bivouac entre les dunes à proximité du sanctuaire du Sidi Naji. Ce Marabout aurait vécu selon la tradition orale, il y a 18 grand-pères ! Ce lieu est rempli d'histoire et de coutume locale.

 

Jour 3 - 15/10 - Après le déjeuner, nous faisons cap sud-est, en direction de l'Erg Ezahar (ou dunes hurlantes). Ces majestueuses dunes de sable offrent un point de vue sur toute la Vallée du Drâa. C'est l'un de nos sites favoris ! Très peu fréquenté, c'est un lieu qui offre une réelle sensation d'évasion. Nous posons le bivouac au pied des dunes. Chacun est libre de s'installer à la belle étoile ou sous sa tente.

 

Jour 4 - 16/10 - Au petit matin, après le chargement des dromadaires, nous rejoignons l'erg Aytoner niché dans un coude du Drâa.  La marche se fait au rythme de l'ombre trouvée sur notre parcours. Nous passons la nuit aux dunes de Bou ghbar.

 

Jour 5 - 17/10 - S'opère souvent la magie du désert au 4ième réveil dans le désert. Après avoir plié le bivouac, nous partons rejoindre lolatj. Cette étape nous fait traverser Nabak Lawd. Une journée typique dans le désert, au rythme des dromadaires, avec peut être des rencontres inattendues et surprenantes.

 

Jour 6 - 18/10 - C'est le retour à M'hamid (bivouac fixe) en journée. Visite du village possible (sur demande). Le soir, nuitée au bivouac fixe.

 

Jour 7 - 19/10 - Départ matinal pour un retour à Marrakech en fin d'après-midi (avec option nuitée en Riad, sur demande)

 

Ce séjour propose un très bel aperçu du désert : palmeraie, dune de sable (erg), oasis, désert de pierre (reg – Hamada), et de la vie en caravane nomade. C’est une véritable immersion dans la culture saharaouie aux confins du Sahara. Ce trek mène vers les magnifiques dunes hurlantes. Peu fréquenté et sauvage, cet erg offre une vue panoramique sur les immensités du Sahara.

Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes (à la belle étoile, en grande tente nomade ou en tente individuelle/2 places, à la convenance de chacun).



Notre journée type

  • Lever avec le soleil
  • 1 à 2 pratiques de Qi Gong par jour
  • Petit déjeuner
  • Temps de marche 4h à 5h par jour*
  • Arrivée au camp, préparation du déjeuner par les nomades
  • Après-midi : sieste et / ou pratique corporelle, artistique pour se détendre ou se ressourcer

*Ce trek est considéré comme intermédiaire du fait de la réplétion de la marche 4h à 5h par jour. Un entrainement minimum de 2h de marche consécutive les semaines précédant le voyage est recommandé.


Tarif

Tarif 600 € / participant

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et la prise en charge à l'aéroport de Marrakech (le 13/10 en matinée)
  • Les transports (aller et retour)
  • Les nuits en bivouac fixe (jour 1 et jour 6) & nomade
  • La pension  complète pendant le trek
  • Le trek "nomade du désert" avec Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Sand’rine Riffart

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • Les déjeuners du 13 octobre et les repas à partir du 19 octobre
  • La (les)  nuitée(s) à partir du 19 octobre à Marrakech 
  • L'assurance rapatriement, assistance, médicale.
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 
  • L'adhésion à l'association " Étincelles de vie"


Infos et réservations

Passeport en cours de validité obligatoire.

Matériels recommandés : ici

 

Sand’rine Riffart                                            

sriffart@free.fr                                              

(+33) 06 35 90 77 84                                       

http://sriffart.wixsite.com/sandrine

 



0 commentaires

Découverte de l'erg Chegaga

Partez à la découverte de l'erg Chegaga !

Chegaga, en quelques mots ...

 

L'erg Chegaga* (ou Chigaga) est un des deux grands ergs du Sahara du Maroc (l'autre étant l'erg Chebbi**). Ce massif dunaire, plus authentique que son homologue, est situé dans la région du Souss Massa Drâa (Vallée du Drâa) à environ 500 km au Sud-Est de Marrakech.

erg chegaga, excursion chegaga, dune de chegaga, bivouac chegaga, voyage chegaga

* Un erg est une vaste région de dunes. Seul 20% du Sahara est occupé par les dunes. 

** L'erg Chebbi est le plus connu. Ces dunes sont facilement accessibles par la route depuis la ville de Merzouga. Sa beauté est incontestable mais reste un lieu très touristique. 

 

D'une longueur d'environ 40 km pour 15 km de largueur, cet erg, dont certaines dunes avoisinent une hauteur de 300 m est le plus vaste et haut du Maroc. L'accès à Chegaga s'effectue en 4X4 (60 km de piste depuis le village de Mhamid El Ghizlane) ou en méharée (trek accompagné d'une caravane de dromadaire).

 

Les excursions courtes ou les voyages à l'erg Chegaga permettent : 

  • de découvrir un vrai désert de dunes (dunes de sable à perte de vue)
  • Escalader la plus haute dune pour admirer un couché ou levé de soleil
  • Faire une ballade à dos de dromadaire
  • Passer une nuit en bivouac dans le désert
  • Possibilité d'activité Quad, surf des sables...

Comment rejoindre l'erg Chegaga ? 

Impossible de se rendre à Chegaga situé à 60 km de piste de Mhamid El Ghizlane avec un véhicule de tourisme (plusieurs passages dans les dunes). L'idéal est en 4X4 depuis le village (son propre véhicule ou avec une agence locale). Le temps de trajet est de 2h (temps donné hors pause) depuis Mhamid et est une succession de paysages irréels tel que des Oueds (rivières asséchées), des regs, des hamada, un puis, des prairies (selon les pluies)...

 

Ou dormir à l'erg Chegaga ?

De nombreux bivouacs fixes sont situés aux pieds des dunes de Chegaga. Les prestations sont de simples à luxueuses selon le campement avec douches, WC, literie et bien-sûr la pension complète. La réservation des nuitées s'effectuent en amont auprès d'une agence (bien souvent la même qui effectue le transport). 

 

La meilleure formule de voyage pour l'erg Chegaga ?

De nombreuses agences proposent des séjours de 3 jours au départ de Marrakech. Ces séjours sont très bien pour les vacances courtes et permettent de découvrir l'erg Chegaga le temps d'une à deux nuitées. L'idéal, cependant, pour une belle immersion dans l'esprit du désert et du sud marocain sont des voyages plus longs avec plusieurs nuitées dans le désert (notre conseil : les méharées qui proposent des nuitées en bivouac fixe et des nuitées en bivouac nomade avec l'accompagnement d'une caravane de dromadaires et de nomades).

Pendant les mois très chaud de mai à septembre, le seul moyen de découvrir le désert sont les excursions en 4X4. L'erg Chegaga est la destination parfaite pour découvrir une belle diversité de paysage désertique, sans difficulté (accessible à tous).

 

 

Crédit photo : © serge béguet

Excursion à l'Erg Chegaga 4 jours

Excursion à l'Erg Chegaga - 4 jours

Voyage & excursion erg Chegaga, spécial été - circuit accompagné - 4 jours

Excursion à l'erg Chegaga

4 jours - 3 nuits

Facile

Depuis Marrakech



Les + de ce voyage

  • Départ et retour depuis Marrakech, en pension complète
  • Voyage spécial été, adapté à la chaleur du Sahara et pour tous (niveau facile)
  • 1 nuit en auberge et 2 nuitées dans les dunes en bivouac fixe, confort
  • Découverte de l'Erg Chegaga et ses majestueuses dunes après 60 km de piste
  • Des paysages diversifiés : Montagne et village de l'Atlas, Kasbah, oasis, reg, erg, palmeraie...
  • Activités variés : visite, randonnée à pied ou à dos de dromadaire
  • Groupe de 6 personnes maximum

Prochain départ

Nos prochains départs :

>> Voir les prochains départs garantis en groupe

 

Les départs privés ou en groupes semi-privé s'organisent sur demande. Possible tous les jours de chaque semaine, entre les mois de juin et septembre.

>> Nous contacter


L'itinéraire

  • Jour 1

Départ de Marrakech au matin pour rejoindre la ville de Ouarzazate, en passant par les vallées de l'Atlas et ses nombreux villages berbères. Vue imprenable au col Tizi Tichka sur ces paysages de montagne. Visite de la Kasbah de Telouet et Ait Ben Haddou, un ksar classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Nuitée à l'oasis de Fint. (5h de route)

  • Jour 2 

Nous suivons l'oued Drâa et sa palmeraie pour rejoindre le village de Mhamid El Ghizlane, aux portes du Sahara. La route est une succession de petit village typique qui offre un bel aperçu de la vie locale. Après 4h de trajet, c'est la fin de la route et le début du désert ! Randonnée dans les dunes à pied ou à dos de dromadaire, à la convenance de chacun. Nuitée en bivouac fixe situé à 8 km du village.

  • Jour 3

Départ en 4X4 à travers les ergs et regs (60 km de piste, 2h de trajet) pour rejoindre respectivement l'oasis sacré (Possibilité de rencontrer un berger nomade venu abreuver son troupeau) puis le magnifique erg Chegaga et ses plus hautes dunes de la vallée du Drâa. Ascension des dunes avec le couché du soleil. Nuitée en bivouac fixe dans l'erg

  • Jour 4 

Nous rejoignons Foum Zguid en passant par le lac asséché Iriki. Arrêt à la demande. Nous rejoignons ensuite la route de Marrakech pour un retour prévu en fin d'après-midi.


L'excursion en pratique

  • Accueil et prise en charge possible dès l'aéroport possible (nous faire la demande).
  • Cette excursion est proposée avec la pension complète (hors boisson autre que eau / thé). Les établissements sélectionnés répondent aux normes d'hygiènes en vigueur, les repas préparés dans le désert sont confectionnés avec soin (fruits / légumes désinfectés). Nous fournissons l'eau minérale en bouteille (bidon 5 L)
  • Les nuitées au bivouac peuvent s'effectuer sous tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun

Tarif de l'excursion à l'erg Chegaga

 

  • Tarif  420 € / personne

 

Inclus :

  • Les transports sur route et dans le désert
  • Les nuitées en hôtel et bivouac fixe
  • La pension complète
  • Les visites des Kasbahs, les excursions à dos de dromadaire
  • L'accompagnement Mélodie du désert

Non inclus : 

  • Les boissons autre que le thé et eau
  • Le dîner à Marrakech le jour 4
  • Les assurances "voyage"

La caravane enchantée du désert

La caravane enchantée du désert

Stage voix du 13 au 23 novembre 2019

Le désert est un espace puissant, un lieu de quête qui nous mène inexorablement vers un laché-prise, une simplicité d'être. Quelle expérience inoubliable de chanter sa voix dans l'immensité pour réenchanter notre humanité, plonger dans le mystère et célébrer ensemble ce qu'il y a de plus profond et sacré en soi. C'est ce que nous vous proposons à travers ce stage, s'offrir l'espace de donner voix à l'élan de vie qui appelle et qui cherche à se dire.

 

Au menu :

  • Goûter sa voix, par le chant spontané
  • Nourrir son âme par le partage, les rituels, les loges de rêves et les cercles de parole
  • Déguster sa marche en conscience, au pas chaloupé des dromadaires et des nomades
  • Une réjouissance épicée de quelques surprises

 

 


Voyage dans le désert MAROC du 13 au 23 novembre 2018

11 jours de voyage, dont 7 jours à pied

 

STAGE VOIX "La caravane enchantée"



Qui accompagne ?

  • Sophie dubois

Musicothérapeute et psychopraticienne transpersonnelle : reçoit en individuel et groupe, analyse de rêve, respiration holotropique, et a développé une approche hollistique de la voix et du chant libre & spontané. En savoir plus sur l'approche du chant spontané :  >> http://sophiedubois.fr/therapie-voix

  • Mathieu Dubois 

Coach personnel et professionnel certifié (Serenity Coach Institut). Praticien en travail  rituel  (https://horites.com/), formé en respiration holotropique.

  • L'équipe Mélodie du désert


Programme

  • 13 novembre : Accueil à l'aéroport de Marrakech. Nuit en Riad à proximité de la place Jema Efna (dîner libre)
  • 14 novembre : Départ pour rejoindre M'hamid el Ghizlane, aux portes du désert. Ce trajet est déjà le début du voyage, la route traverse de nombreux villages berbères avant de plonger dans la vallée désertique du Drâa. Arrêt possible sur demande. Dîner et nuit au bivouac fixe, tout confort, à proximité de la palmeraie du village.
  • 15 au 21 novembre : Départ à pied, accompagné de la caravane de dromadaire pour un trek de 7 jours et 6 nuits "La caravane  enchantée du désert".  Nuit au bivouac fixe le 21 novembre (hammam, visite des casbahs et du village possible).
  • 22 novembre : Retour à Marrakech, par le col Tichka. Nuit en Riad à proximité de la place Jema Efna (dîner libre).
  • 23 novembre : Dépôt à l'aéroport

Le trek en pratique

  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Les repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.

Tarif

 

Le tarif est de 980 euros par personne.

 

Il comprend :

  • Les transferts 'aéroport de Marrakech (13 et 23 novembre)
  • 2 nuitée en Riad à Marrakech, en chambre double (petit-déjeuner et taxe de séjour inclus)
  • Le transport Marrakech - M'hamid aller-retour
  • Le trek de 7 jours - 6 jours en pension complète (niveau intermédiaire à sportif)
  • Les 2 nuitées au bivouac fixe
  • L'accompagnement de l'équipe Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Sophie & Mathieu Dubois

Il ne comprend pas :

  • 2 dîners à Marrakech
  • Les pourboires
  • Les transports aériens
  • Les assurances "voyage" : médicale, assistance & rapatriement

Infos et réservation

Pour s'inscrire à ce voyage, contactez Sophie DUBOIS :

 

Email : contact@sophiedubois.fr

Téléphone : (+33) 06.64.25.32.32

Site : www.sophiedubois.fr

 


2 commentaires

A la rencontre de soi au cœur du désert Marocain 2020


Voyage "bulles de bien-être"

A la rencontre de soi au cœur du désert Marocain, du 15 au 23 février 2020

 Le désert nous invite au silence, à la rencontre avec nous-même,

à la joie simple et profonde d’être.

 

Sylvie vous guidera, dans la bienveillance et la joie,

afin de goûter au bonheur de vivre l’instant présent

et de savourer la joie qui en émane.

 

Marcher en conscience,

Méditer en silence ou guidé par la voix,

S’émouvoir devant un coucher de soleil,

Ecouter son corps,

Accueillir ses émotions,

Faire confiance et se laisser guide,

Expérimenter la rigologie®,

Partager,

S'asseoir ensemble autour du feu

Venez faire l’expérience de votre nature véritable !

 

Sylvie Maisonneuve est artisane de bien-être et rigologue®. Installée depuis 2008, elle propose différentes approches pour développer votre bien-être et votre joie de vivre. Elle anime des séjours de méditation et de développement personnel. Elle a à cœur de transmettre les outils qui lui permettent chaque jour de grandir, de s’éveiller… (www.sylvie-maisonneuve.fr)


Un voyage à pied dans le désert marocain au rythme de la caravane de dromadaires.

Mélodie du désert vous fera voyager à la rencontre de la culture nomade et des magnifiques paysages désertiques du Sahara.

Accompagné par la caravane de dromadaires, c'est le long des hautes dunes de la Vallée du Drâa, des hamadas, des oasis et des palmeraies que se déroulera votre trek, au rythme de la vie du désert. Vous découvrirez des lieux magiques et insolites, retirés des circuits touristiques classiques.

Voyage de niveau intermédiaire, avec 4 à 5 heures de marche par jour.

 


Voyage "A LA RENCONTRE DE SOI, au cœur du désert Marocain"

Du samedi 15 au dimanche 23 février 2020

 

9 jours de voyage, dont 5 jours à pied


Organisation du voyage

  • Samedi 15 février : Arrivée et nuitée à Marrakech. Accueil à l’aéroport puis hébergement en Riad (demi-pension) 
  • Dimanche 16 février : Vers 7 heures, départ de Marrakech pour rejoindre M’hamid, aux portes du désert (455 km, à travers l'Atlas et la Vallée du Drâa).  Visites et arrêts à votre convenance pendant le trajet (Village de l'Atlas, Col Tichka, Ait Ben Haddou, Zagora, Tamegroute...). Nuit en bivouac fixe dans les dunes.
  • Lundi 17 au vendredi 21 février : Trek de 5 jours et 4 nuits dans le désert Marocain "Nomade du désert"
  • Vendredi 21 février : Nuit en bivouac fixe confort
  • Samedi 22 février : Retour et nuitée à Marrakech. Hébergement en Riad (demi-pension)
  • Dimanche 17 février : Vol retour depuis Marrakech. Petit déjeuner puis transfert à l’aéroport

Les plus de ce voyage "Bulles de bien-être"

  • Un départ depuis Marrakech, tout compris (transport, hébergement, repas ...)
  • La découverte de lieux magiques, d'endroits insolites et retirés des circuits touristiques classiques
  • Un accompagnement pour vous permettre de faire de ce voyage une très belle rencontre avec vous-même, dans la bienveillance et la joie
  • Un groupe limité à 10 participants pour favoriser la convivialité et un meilleur accompagnement

En pratique

  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Mélodie du désert fournit des petits matelas, des couvertures au besoin, et l'ensemble du matériel du bivouac.
  • Le matériel recommandé pour le trek : https://www.melodiedudesert.com/guide-devoyage/préparer-son-trek-dans-le-désert/
  • Nos repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.
  • Les départs à pied sont prévus au matin depuis le village de M’hamid.
  • Le retour au bivouac est prévu en milieu de journée le vendredi. Nous rejoindrons Marrakech le samedi.
  • Accompagnement par Sylvie Maisonneuve, Artisane de bien-être et Rigologue®.
  • Réservation sur son site : http://sylvie-maisonneuve.fr/sejours/

Tarif

Est inclus : 

  • Les transferts aller (15/02) -retour (23/02) aéroport-Riad à Marrakech
  • Les deux nuitées à Marrakech en chambre double (avec dîner, petit-déjeuner et taxe de séjour)
  • Les transports aller-retour Marrakech / M’hamid
  • Les repas / boissons pendant le transfert aller-retour Marrakech / Mhamid
  • Les deux nuitées en bivouac fixe à M’hamid avec dîner et petit-déjeuner
  • Le trek de 5 jours et 4 nuits en pension complète 
  • L'accompagnement par Sylvie et l'équipe de Mélodie du désert

N'est pas inclus :

  • Le transport aérien
  • Les pourboires
  • Les dépenses personnelles
  • Les assurances rapatriement, assistance et médicale
  • Le supplément chambre individuelle au Riad : 70 € pour 2 nuits
TARIF DÉPART  
                                         Tarif
Réservation avant le 30/09/2019                                       990 € / pers.
Réservation à partir du 01/10/2019 1090 € / pers.

 

La réservation se fait en 2 étapes :

  • Réservation & paiement des frais d'accompagnement par virement ou par chèque à l'ordre de Sylvie Maisonneuve. A adresser à Sylvie MAISONNEUVE - 130 route de la Barre – 44240 SUCE SUR ERDRE. (410 € jusqu'au 30 septembre ou 510 € à compter du 1er octobre). Bulletin d’inscription à télécharger : http://sylvie-maisonneuve.fr/sejours/
  • Paiement des frais de voyage (580 €) à votre arrivée au Maroc auprès de Mélodie du désert.

IMPORTANT : Passeport en cours de validité obligatoire pour les ressortissants français. Pour les autres, merci de vérifier auprès de votre ambassade.

Mélodie du Désert ne prend pas en charge l’assurance rapatriement. Pensez à y souscrire.

VOTRE SÉCURITÉ :

La question de la sécurité des touristes au Maroc est une grande préoccupation. 

Le Maroc est une destination sûre. Les touristes et les nombreux européens résidents y sont en parfaite sécurité.

Comme dans tout lieu touristique et très fréquenté, voleurs et pickpockets peuvent sévir à Marrakech (aéroport, souks, places touristiques).

Aucun risque cependant à M'hamid et dans le désert.

La frontière algéro-marocaine, située à plus de 60km du lieu du trek, est fortement militarisée – du fait du conflit concernant la frontière du sahara occidental - et ne représente aucun danger pour les touristes.


0 commentaires

Les plantes du désert marocain

La végétation du désert marocain et algérien

 

Le désert n’est jamais totalement vide et les pluies, même très rares, entretiennent une végétation variée. Elle est plus abondante dans les oasis ou le lit des oueds (rivières), mais des plantes isolées peuvent trouver au milieu des dunes.

Pour survivre, ces plantes adoptent des stratégies de défense envers les herbivores. Cette stratégie est soit mécanique, comme l’acacias et ses épines très dires de plus de 8 cm de long, soit chimique, avec les plantes toxiques comme l’euphorbe.

 


Coloquinte du désert

Citrulus colocynthis

 

 

La coloquinte d’Asie fait des fruits lisses et quasiment sphériques qui passent rapidement du vert foncé strié de jaune au jaune citron puis au blanc au fur et à mesure de la maturation. Ces fruits ressemblent tout à fait aux coloquintes de France.

 

En général, elles sont localement groupées et abondantes et se rencontrent très rarement en individus isolés. Il n’est pas conseillé d’en manger car elle contient un alcaloïde assez puissant en faible quantité. Consommé en grande quantité, il sert d’abortif aux femmes maures. Les animaux s’en méfient, les dromadaires n’y touchent pas.


Euphorbe

Calotropis procera

 

 

Ses feuilles sont grosses comme des feuilles de chou, elles sont raides et persistances. Elle produit de superbes petites fleurs bleues. Sa sève, un latex blanc qui coule dès que l’on touche la plante, est corrosive et toxique. C’est à cause de cette sève qu’aucun herbivore ne se hasarde à la manger.

 

Elle est dangereuse pour l’homme, même par contact. Porter le doigt à ses yeux après avoir touché cette sève peut entraîner de graves troubles oculaires, voire la cécité.

 

Ses principes actifs puissants entrent dans la composition de nombreux remèdes artisanaux.


Armoise

Artémisia judaica

 

Situation : Saharo-arabique, dans les oueds sablonneux

Taille : 60 à 80 cm

 

 

Plante vivace, formant de grosses touches vert bleuté. Les tiges sont plus ou moins ligneuses. Capitules jaunes bombés, jaune pâle, assez gros. La plante a une odeur agréable. Les petites feuilles très divisées sont couvertes d’un duvet argenté. Nombreuses propriétés médicinales : antalgique, antiseptique, anti-diarrhéique. Les petites feuilles, séchées ou non, sont broyées avec les doigts et avalées avec un verre d’eau. Aide en infusion à s’endormir. Le goût est un peu amer.


Chou du désert / salade du désert

Schouwia thebaica

 

 

 

Espèce sahara-arabique commune dans tout le sahara. Plante annuelle vert-bleuâtre à large euilles un peu charnues, fleurs violettes en grappes à l’extrémité des tiges. 

 

Cette plante pousse vite après la pluie et fait ressembler le désert à une prairie. Excellent pâturage pour les dromadaires et les chèvres. Les feuilles peuvent être consommés cuites ajoutées à des bouillies ou à des sauces.


Acacia

Acacia Aldida

 

 

 

L’acacia fournit, en dehors des palmeraies, la seule ombre permettant aux voyageurs de se protéger un peu du soleil.

 

Il possède des épines très dures pouvant mesurer jusqu’à 8 cm. Ce qui ne le protège pas des dromadaires ni des chèvres qui parviennent même à grimper dans l’arbre pour mieux le déguster.


Palmier-dattiers

Phoénix dactylifera

C’est le relais indispensable pour l’utilisation des rares ressources en eau des oasis. Il sert à de nombreux usages.

Le tronc est utilisé pour le chauffage et le bois d’œuvre, les fibres et les feuilles sont employées pour la vannerie, le noyau du fruit sert à l’alimentation du bétail. En l’absence d’irrigation, les palmiers possèdent des racines jusqu’à 20 fois plus développées que leur tronc pour aller chercher l’eau au plus profond et réduire les surfaces exposées à la transpiration. Le noyau de datte planté donne un palmier, mais seul le bouturage assure une bonne qualité de dattes.

La pollinisation des palmiers femelles par les palmiers mâles est réalisée à la maison. La datte est riche en sucre et sert à l’alimentation de base des nomades.


Tamaris

Tamarix aphylla

 

Espèce d’origine saharo-arabique.

Taille 2 à 8 m.

Grand arbre à écorce rugueuse avec de petites feuilles écailleuses, imbriquées formant un fourreau autour des rameaux. Fleurs groupées en chatons grêles avec 5 étamines, sur les jeunes pousses. Le bois est utilisé pour les habitations.

Ce tamaris est souvent planté pour faire des palissades ou des brises vent. Le bois est peu utilisé pour faire du feu car il fume beaucoup. Les graines ressemblant à des pois chiches sont ramassées sur le sol par les femmes nomades et utilisées pour tanner les peaux.


Guertoufa

Camomille sauvage du désert

 

 

La guertoufa est une plante aromatique et potagère.

Elle est utilisée comme condiment incontournable dans les plats culinaires et tisaines de la région du sud.

Cueillie surtout dans les hamadas au printemps.

 

 

 

 

 

Source : http;//nezumi.dumousseau.free.fr et www.huffingpost.fr


Incollable sur la datte marocaine !

Incollable sur la datte marocaine

Le palmier-dattier

Emblématique des zones arides ou semi-arides d’Afrique du Nord, du Sahara au Moyen-Orient, le palmier-dattier est une plante cultivée qui a une place importante dans l’équilibre des écosystèmes des oasis sahariennes. Les oasis naturelles sont aujourd’hui rares, mais on retrouve encore de vastes palmeraies dans les régions du sud Marocain (ex : Vallée du Drâa, de Ouarzazate à M’hamid El Ghizlane).

Le palmier-dattier ou Dattier (Phoenix dactylifera) n’est pas un arbre, mais une plante (tronc creux).

Cultivé depuis 4000 ans avant notre ère, le palmier-dattier a besoin d’eau, de chaleur et de soleil pour prospérer. Au Maroc, on distingue 6 groupes de palmiers pour 150 variétés répertoriés.

 

La pollinisation « naturelle » est engendrée par le vent (« période de reproduction de la palmeraie en mars à mai de chaque année), mais l’aide humaine est apparue pour fructifier plus amplement. De cette pollinisation naît : la datte.

 

Implanté principalement le long des vallées du Ziz et du Drâa, le palmier-dattier est considéré comme l’une des plus vieilles espèces fruitières du pays. Les villes de Ouarzazate et Errachida représente aujourd’hui’ à elles seules les 2/3 de la superficie phoenicicole du Maroc(production et revente sur le marché intérieur et extérieur). Suite à une réduction de la superficie des palmeraies (maladie de Bayoud, sécheresse prolongée et ensablement des palmiers-dattiers), le Maroc se place en 8ième place mondial en matière de production de datte – anciennement 3ième place dans les années 1950 -  soit, environ 4.430.000 palmiers, équivaut à 100 pieds par hectare – (loin derrière l’Egypte, Arabie saoudite, Algérie, Iraq).

 

La datte figure depuis la nuit des temps comme un aliment de base pour le bédouin, nomade et autres populations du Sahara. C’est d’ailleurs le fruit le plus consommé au Maroc. Pour les populations oasiennes, le palmier-dattier est aussi utilisé à de nombreux autres usages (palmes, huiles, troncs, maquillage…).

Le palmier-dattier pourrait être amplement considéré comme plante de la providence, véritable don du ciel. A ce titre, le palmier-dattier est hautement honoré et respecté. La datte est le symbole de l’amour conjugal, mais aussi un symbole marqué

pour l’accueil, souhaiter la bienvenue et une vie prospère aux invités.

 

 

Il existe des variétés que l’on qualifie de « nobles », c’est le cas des variétés telles que la Medjoul, la Boufeggous, la Aziza, la Jihel. La variété Nejda a été conçu pour faire face à la maladie du Bayoud qui s’est déclarée pour la première fois dans la vallée du Drâa en 1870. La boufeggous, fegousse et bofkousse est une datte légèrement caramélisée à la chair demi-molle et se cultive principalement dans la région de Ouarzazate et Zagora. La Aguellid ou Malik toumour possède une couleur dorée, elle mûrit tôt, et sa chair est sucrée et molle. Il s’agit de l’une des variétés les plus commercialisées.


La datte & vertus nutritionnelles

Placées parmi les aliments à haute valeur énergétique les plus recherchés, les dattes sont abondantes en fibres qui sont essentielles pour une bonne digestion.

 

Leur teneur élevée en sucre naturel est ce qui fait des dattes une excellente alternative au sucre ordinaire. En plus d’être facilement métabolisées, elles sont aussi rassasiantes et satisfont la faim. Riches en nutriments, les dattes sont un excellent choix de fruits pour les enfants et les adultes. De plus, les dattes sont extrêmement bénéfiques pour le traitement de diverses conditions et maladies telles que l’anémie, le taux élevé de cholestérol… La datte contient également des vitamines (B2, B3, B5, B6), potassium, calcium et chrome. Pour 100 g : fibre 8 g, protéine 2.45 g, glucide 75.03 g, lipide 0.39 g, eau 20.53 g.

 

 

 Riches en fer : Les dattes sont très efficaces dans le traitement de l’anémie parce qu’elles sont une riche source de fer. 100 g de dattes contiennent environ 0,90 g de fer, ce qui représente environ 11% de l’apport quotidien recommandé. Et, le fer joue un rôle essentiel dans le transfert de l’oxygène dans le sang.

 

Abondantes en vitamines oculaires : En raison du fait que les dattes contiennent de la lutéine et de la zéaxantine, elles sont souvent désignées comme des « vitamines oculaires ». La lutéine et la zéaxantine sont connues pour être très bénéfiques pour la rétine et la macula de l’oeil, car elles améliorent la vue et préviennent tout dommage possible de la macula, qui se détériore avec l’âge.

 

Traitement de la diarrhée : En outre, les dattes contiennent du calcium, un minéral important pour le traitement de la diarrhée. De plus, les dattes peuvent faire des merveilles pour le renouvellement de la flore intestinale. La consommation régulière de dattes stimule la prolifération des bonnes bactéries dans les intestins.

 

Réduisent la constipation : Tout comme les dattes peuvent aider à lutter contre la diarrhée, elles stimulent aussi une bonne digestion et éliminent les toxines du corps. Si constipation, laisser quelques dattes dans un verre d’eau pendant la nuit, puis boire l’eau le lendemain. Les dattes vont libérer leur jus qui est un excellent laxatif, et favoriseront la fonction intestinale.

 

Régulent le poids : Les dattes donnent une sensation de satiété et stimulent réellement la perte de poids en raison des nombreux éléments nutritifs qu’elles contiennent. Manger une datte sur un estomac vide ne va pas seulement réguler le travail des intestins, mais aussi le taux de sucre dans le sang. Mais, les dattes contiennent beaucoup de sucre, donc une consommation excessive conduirait à un gain de poids à la place.

 

Réduisent l’hypertension : Bien que les dattes contiennent un peu de sodium, elles sont très abondantes en calcium. Une portion de 5-6 dattes contient près de 80 mg de magnésium, un minéral essentiel pour la dilatation des vaisseaux sanguins. Selon les recherches, 370 mg de magnésium par jour peut réduire efficacement la pression artérielle.

 

Prévention de l’AVC : Grâce à sa haute teneur en potassium, ce fruit étonnant est bénéfique pour conserver un système nerveux sain. Selon les études, le risque d’AVC peut être réduit jusqu’à 40% avec une consommation suffisante de potassium (environ 400 mg par jour).

 


La datte & le trek dans le désert marocain

Fruit de la région par excellence, les collations de dattes sont idéales pendant la marche. La production étant plus faible que la consommation, nous pouvons ne pas réussir à nous en fournir à chaque départ. 

 

Une idée de souvenir du sud marocain ! 

 

Elles s'achètent, en boite en carton, à Mhamid, le long de la route entre Zagora et Ouarzazate, ou sur le grand marché d'Agdz (tarif moyen 20 à 30 dirhams la boîte). La maturation des dattes est différente selon les couleurs du carton qui les protège... goûtez avant l'achat, cela est de coutume ! 


Voyage "Sophro-méditation, voyage intérieur"

Trek "lâcher l'ancien et faire place au renouveau"

A la rencontre de soi du 9 au 18 octobre 2019


Le désert invite à un dépouillement, à lâcher l’ancien  faire place au nouveau

c'est  avec simplicité et joie que Cloé accompagne  à Vivre le désert… A la rencontre de soi.

 

Thème du séjour  "A la rencontre de soi"

 

 Méditation le matin et le soir

Marche silencieuse

Atelier l’après midi, (sophrologie, auto massage, contemplation, échanges …)

 


Du 9 au 18 octobre 2019

7 jours à pied

 

Voyage dans le désert Marocain


Qui accompagne

"Riche d’une expérience de 10 ans dans l’accompagnement des groupes au cœur du désert, Cloé est une jeune femme dynamique et pétillante. 

 

Pour elle le désert invite à une rencontre avec soi, c’est avec bienveillance et joie qu’elle vous accompagne à vivre cette rencontre.

Sophrologue, elle pratique la méditation et aime partager son expérience en toute simplicité."

 

Cloé Mougin

Sophrologue - Reflexologue, Praticienne Access Bars

Animatrice de cercle de pardon

 

Tél : 06.82.17.53.17

http://www.harmonie-corps-coeur-esprit.fr    

 

crédit photo © serge béguet


Programme du voyage

  • 09 octobre : Arrivée à Marrakech au matin (vol aller). Départ de Marrakech en fin de matinée pour rejoindre le village de Mhamid El Ghizlane, aux portes du désert. Le soir,  nuitée en bivouac fixe, tout confort, entre les dunes et les palmeraies.
  • 10 au 16 octobre : Trek de 7 jours - 6 nuits "l'esprit du désert". Retour au bivouac fixe le 16 octobre en journée, nuit au bivouac (hammam et visite du village possible).
  • 17 octobre : Retour sur Marrakech en soirée, nuitée en Riad
  • 18 octobre : Transfert vers l'aéroport pour le vol retour

Tarif

Le tarif est de 800 € / personne.

 

Est compris : 

  • L'accueil à l'aéroport le 9 octobre
  • Le transport Marrakech-Mhamid aller-retour (déjeuner compris)
  • 2 nuitées au bivouac fixe, tout confort
  • Le trek de 7 jours et 6 nuits avec l'accompagnement de Mélodie du désert
  • 1 nuitée à Marrakech (avec dîner)
  • Le transfert à l'aéroport le 18 octobre
  • L'accompagnement professionnel de Cloé Mougin

N'est pas compris  :

  • L'accueil à l'aéroport et les nuitées à Marrakech pour les arrivées avant le 9 octobre
  • Les transports aériens
  • Les assurances 
  • Les pourboires

Infos et réservation

Mail : melodiedudesert@gmail.com

Téléphone Karen, de Mélodie du désert : (+33) 07.85.11.52.47

 

Inscription validé après entretien téléphonique avec Cloé Mougin

Désert pères & fils

DÉSERT PÈRES & FILS

Méharée dans le Sahara (Maroc), conduite par Raphaël Collignon et Jérôme Lavens.

26 oct. - 3 nov. 2019

Ce voyage est une expérience unique pour tout homme en chemin.

Bienvenue aux pères, et aux fils, petits et grands à partir de 10 ans !

Les temps de marche seront adaptés aux possibilités des jeunes et des moins jeunes.

La période d’octobre, offre des températures confortables pour les marches de jour comme pour les nuits sous les étoiles. La période proposée est une semaine de vacances scolaires commune pour la Belgique et la France.


Désert pères & fils

 

Méharée dans le Sahara (Maroc)

26 oct. - 3 nov. 2019


Tarif

Prix: 980 € TVAC par personne, hors frais de transport jusqu’à Ouarzazate.

Un acompte de 400 euros par personne valide votre inscription.

Un passeport d’une validité de plus de 6 mois est nécessaire.

Une assurance rapatriement.

Le nombre de place est limité à 16 personnes. Ne tardez pas à vous inscrire et réserver vos billets d'avion. Au regard de notre expérience précédente, le prix des billets d'avion commence à augmenter à partir de mars.


Infos & inscriptions

Pour valider votre inscription, merci de prendre quelques minutes pour remplir ce questionnaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdPeGuoJQZPpNu0RoPGFrqKiaOxmcrLZ1VDQLanScLiuDgB5w/viewform


Nous organiserons une soirée d'informations les 24 avril et le 11 juin à 19:30 en vidéo conférence, pour nous présenter et partager vos questionnements et prendre votre décision si besoin.

Une réunion de calage en vidéo conférence entre tous les participants aura lieu le 16 octobre à 19:30.

 

Nous restons à votre disposition pour toute demande de précision

Raphaël Collignon : + 32 473 598 520 - raphal.co@free.fr

Jérôme Lavens : +33 620 29 05 41 - jerome@innolligence.fr



Raphaël Collignon

Raphaël Collignon est thérapeute vibratoire, enseignant de Yoga et musicien. Il accompagne des hommes et des femmes sur leur chemin de croissance et de guérison: cercles de parole, méharées dans le désert saharien, ou stages résidentiels sur la paternité, le masculin-féminin, la sexualité consciente, ou sur le lien parent-enfant. Il a créé le cercle de soutien « Parole de Père ».

Il réalise après ses études un tour du monde d'une année, associant concerts et partages humains aux quatre coins du globe. La quête de liberté restant le moteur sacré de ses explorations, il propose aujourd'hui des chemins intérieurs pour se réaliser.

https://soins-et-lumiere.com


Jérôme Lavens

Jérôme Lavens est Coach et facilitateur certifié en intelligence collective. Il imagine des dispositifs spécifiques pour des groupes de 10 à 400 personnes et facilite des évènements où il mêle techniques créatives, facilitation graphique, pratiques collaboratives et parfois mise en mouvement pour amener un groupe à répondre à des questions complexes. Il accompagne également des groupes d’hommes pour leur permettre de prendre pleinement leur place dans la société au sein du mouvement MKP ou en animant des week-end Fils et Pères.

Kasbah Ait Ben Haddou

Visite de la Kasbah Ait Ben Haddou

Un ksar classé au patrimoine mondiale de l'Unesco

Situé à 30 km de Ouarzazate, sur le trajet Marrakech-Mhamid El Ghizlane

 

Le trajet Marrakech vers M'hamid El Ghizlane nous conduit à proximité du Ksar Ait Ben Haddou (30 minutes de trajet supplémentaire). La visite (gratuite) s'effectue sur simple demande auprès du chauffeur. 

 

Situé dans les contreforts des pentes méridionales du Haut Atlas dans la province de Ouarzazate, le site d’Ait-Ben-Haddou est le plus célèbre ksar de la vallée de l’Ounila. Le Ksar d’Aït-Ben-Haddou est un exemple frappant de l’architecture sud marocaine. Le ksar est un regroupement principalement collectif de logements. A l’intérieur des murs défensifs renforcés par des tours d’angle et percé d’une porte à chicanes, les maisons se rassemblent – certaines modestes, d’autres ressemblant à de petits châteaux urbains avec leurs hautes tours et leurs parties supérieures ornées de motifs en brique d’argile – mais zones communautaires. C’est un ensemble extraordinaire de bâtiments offrant un panorama complet des techniques de construction en terre pré-saharienne. Les constructions les plus anciennes ne semblent pas être antérieures au XVIIe siècle, bien que leur structure et leur technique se soient propagées très tôt dans les vallées du sud du Maroc. Le site était également l’un des nombreux postes de traite sur la route commerciale reliant l’ancien Soudan à Marrakech par la vallée du Dra et le col du Tizi-n’Telouet. Architecturalement, les quartiers d’habitation forment un groupement compact, fermé et suspendu. Les zones communautaires du ksar comprennent une mosquée, une place publique, des aires de battage des céréales à l’extérieur des remparts, une fortification et un grenier au sommet du village, un caravansérail, deux cimetières (musulmans et juifs) et le sanctuaire du Saint Sidi Ali ou Amer. Le Ksar d’Ait-Ben-Haddou est une synthèse parfaite de l’architecture en terre des régions pré-sahariennes du Maroc.

 

 

Le ksar d’Ait-Ben-Haddou est un exemple éminent de ksar au sud du Maroc illustrant les principaux types de constructions en terre observables au XVIIe siècle dans les vallées de Dra, Todgha, Dadès et Souss . Critère (v): Le Ksar d’Ait-Ben-Haddou illustre l’habitat traditionnel en terre, représentant la culture du sud du Maroc, qui est devenue vulnérable à la suite de changements socio-économiques et culturels irréversibles Intégrité (2009) Toutes les structures composant le ksar sont situées dans les limites de la propriété et la zone tampon protège son environnement. Les bâtiments en terre sont très vulnérables en raison du manque d’entretien et de réparations régulières résultant de l’abandon du ksar par ses habitants. Le CERKAS (Centre de conservation et de réhabilitation du patrimoine architectural des zones atlas et sous-atlas) surveille, avec difficulté, le respect de l’intégrité visuelle du bien. Par rapport aux autres ksour de la région, le Ksar d’Ait-Ben-Haddou a conservé son authenticité architecturale en matière de configuration et de matériaux. Le style architectural est bien conservé et les constructions en terre sont parfaitement adaptées aux conditions climatiques et en harmonie avec l’environnement naturel et social.

 

Source : http://www.kasbah-ait-ben-haddou.com

Mélodie du désert chante la vie nomade

Mélodie du désert chante la vie nomade

 

DOSSIER DU 4/02/2019 - En partenariat avec Médias France

 

 

S’immerger dans d’autres modes de vies est une belle occasion de s’enrichir humainement et culturellement. Pour ceux qui cherchent à rompre avec leurs habitudes, le désert est un environnement parfait, propice à une déconnexion totale et ses populations nomades sont riches de valeurs simples.

 

Des treks authentiques pour se ressourcer

 

Dans l’immensité des dunes résonne une douce mélodie. Celle des nomades qui chantent au rythme de leurs pas ensablés. L’agence Mélodie du désert accompagne des petits groupes de voyageurs pour une immersion dans la vie nomade au sud de Ouarzazate, dans la vallée du Drâa. Ces treks s’organisent dans une démarche authentique, qui permet de vivre au plus près du mode de vie nomade mené par la population Berbère et Sahraoui. Plusieurs niveaux de trek sont possibles, qu’ils soient classiques ou sur un thème en particulier : le yoga, la méditation, autour de la féminité, le jeûne ou la détox sont proposés et encadrés par des professionnels.

Chants, danses et rires rythment le voyage

 

L’aventure commence dès l’arrivée à l’aéroport de son choix, le plus économique étant celui de Marrakech. L’équipe bilingue de Mélodie du désert assure un transfert jusqu’à Mhamid El Rhozlane des plus dépaysants, qui donne le ton du séjour. Une fois à l’agence, l’évasion se poursuit sur les dunes pour une durée plus ou moins longue selon les formules. Le trek se fait à pied ou à dos de dromadaire, en compagnie d’un guide, d’une équipe chamelière et d’un cuisinier qui mijote la délicieuse cuisine locale. Les nuits passées en tente sont autant d’occasions de s’abandonner dans l’immensité du désert pour observer le ciel étoilé. Pour découvrir une grande variété de paysage, les séjours de plus de 5 jours sont conseillés.

 

Retrouver des valeurs simples et essentielles

 

L’agence met un point d’honneur à répondre rapidement à ses interlocuteurs et à bien organiser chaque séjour grâce à une équipe de nomades connaisseurs et amoureux de leur région. Saïd et sa famille accompagnent les petits groupes de voyageurs pour partager des moments de vie, qu’ils soient seuls, en groupe ou même en famille. Les enfants adorent vivre « à la nomade » et s’emparer des missions quotidiennes comme aller chercher de l’eau au puit. Dans un esprit éco-responsable, l’agence rémunère directement les populations. 

Proche de la frontière sécurisée algérienne et d’un hôpital situé à 1h30, la sérénité est de mise pour un séjour ressourçant.

 

Source : https://www.marieclaire.fr/adresses-incontournables/lagence-melodie-du-desert-chante-la-vie-nomade/

Voyage & méditation dans le désert Marocain


Trek & méditation dans le désert marocain

Voyage du 4 au 9 novembre 2019 - Accompagnement par Patricia PIASCO



Les + de ce voyages

  • Séance de méditation assise (méditation zen  au réveil et au coucher (minimum 1h - maximum 1h30)
  • Temps d'échange sur la pratique et le cheminement de chacun
  • 5 jours à pied accompagné de la caravane de dromadaire (4h à 5h de marche par jour - niveau intermédiaire)
  • Marche silencieuse

VOYAGE & MÉDITATION DANS LE DÉSERT MAROCAIN  

Du 4 au 11 novembre 2019

 


Qui accompagne ?

Patricia Piasco est conseillère en alimentation santé et naturopathie depuis 6 ans, et est formée en biochimie, en nutrition, en nutrithérapie et en diététique. 

 

J'utilise pour base les préceptes et l'enseignement du Zen, puisque je suis ordonnée.

Mais avec souplesse et sans jamais faire de prosélytisme ou d'enseignement religieux.

J'accompagne, j'aide et je guide sans jamais rien imposer et surtout rien de dogmatique.

 

Il ne s'agit pas d'une retraite bouddhiste. Par contre je répondrai à toutes les questions sur ma démarche personnelle avec plaisir.

 

https://lateliercuisinesante.com/

lesatelierscuisine@yahoo.fr



Programme

  • 4 novembre : Départ de Marrakech pour rejoindre Mhamid El Ghizlane, aux portes du désert. Nuit au bivouac fixe Mélodie du désert, tout confort.
  • 5 au 9 novembre : Trek "nomade du désert" de 5 jours et 4 nuits. (Niveau intermédiaire)
  • 9 octobre : Retour à Marrakech en fin de journée.


Tarif

Le tarif est de 610 € par personne trek yoga desert maroc

 

Ce tarif comprend : 

  • Les transports 
  • 1 nuitée en bivouac fixe, en pension complète
  • Le trek de 5 jours "nomade du désert"
  • L'accompagnement de Mélodie du désert
  • L'accompagnement professionnel de Patricia Piasco

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Les déjeuners pendant les transports
  • L'assurance rapatriement
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 

Infos & réservation

Agence Mélodie du désert 

@ : melodiedudesert@gmail.com ou formulaire de réservation

Tél : (+33) 07.85.11.52.47

0 commentaires

Trek entre femme dans le désert Marocain


Trek au féminin dans le désert marocain

Séjour du 12 au 20 octobre 2019, accompagnement par Patricia PIASCO


Ce voyage est une invitation au partage et à la gestion naturelle et émotionnelle de problèmes féminins entre des femmes qui peuvent être à différents stades de leur vie et de leurs expériences : ménopause, aménorrhée, fertilité, libido, déséquilibres hormonaux...

Ce séjour est également l'occasion de vivre une expérience de vie autre, débarrassée du superflu dans le désert, sans téléphone, une gestion de l'eau optimisé, avec une alimentation dépouillée...

C'est l'occasion de revenir à l'essentiel, et au retour chez soi, de s'alléger en se détachant de certaines choses ou mieux en profiter et plus les respecter.

 

 

Prendre soin de soi

Réapprendre à s’écouter

Comprendre comment notre organisme fonctionne

Travailler sur ses maux.



Les + de ce voyages

  • Séance de sophrologie quotidienne
  • Séance de partage et d'information : connaitre son corps, les soins et l'équilibre de vie
  • Séance de réflexologie plantaire 
  • Ce voyage s'accompagne également d'une détox alimentaire : repas simple et traditionnel
  • 5 jours à pied accompagné de la caravane de dromadaire (4h à 5h de marche par jour - niveau intermédiaire)
  • Une déconnexion pour échanger et se retrouver avec d'autres femmes

TREK ENTRE FEMME DANS LE DÉSERT MAROCAIN

Les cycles, les déséquilibres & les troubles des femmes

 

Du 12 au 20 octobre 2019

9 jours de voyage, dont 5 jours à pied "Nomade du désert"


Qui accompagne ?

Patricia Piasco est conseillère en alimentation santé et naturopathie depuis 6 ans, et est formée en biochimie, en nutrition, en nutrithérapie et en diététique.

L’Atelier Cuisine Santé, créé par Patricia, a pour but d’améliorer le quotidien et la santé grâce à des activités autour de l’Alimentation Santé et des soins naturels.

 

"Pendant plus de 8 ans, j’ai souffert de problèmes de santé et d’une impossibilité de m’alimenter correctement. Après avoir eu recours à différentes médecines, je me suis tournée vers les médecines naturelles et le jeûne, qui m’ont définitivement remise sur pieds. Suite à cela, j’ai commencé un parcours d’études et de recherches sérieuses en diététique, nutrition, physiologie, biochimie et naturopathie hygiéniste. Aujourd’hui, j’accompagne les personnes qui le désirent à trouver ou retrouver un équilibre et la pleine santé".

 

https://lateliercuisinesante.com/

lesatelierscuisine@yahoo.fr



Fabienne Deluy, psychopraticienne et sophrologue depuis 15 ans.

J'ai exercé en cabinet à Marseille pendant plus de 10 ans et vis maintenant dans un petit village des Alpes où je propose des séjours "bien-être et travail intérieur".

Le désert parle à chacune à sa façon, reflétant pour certaines la liberté, l'évasion, pour d'autres l'appréhension, les craintes de toutes sortes.   La simplicité, le dépouillement, la marche, l'introspection, la méditation, le partage dans un cadre de sécurité et de confidentialité, sont autant de façons de se détacher de ce qui encombre, de libérer et nettoyer les mémoires , de se désidentifier des schémas récurrents. 

Le désert invite à découvrir au détour d'une dune son oasis intérieure, source de vie et de paix.

 

contact@gite-de-lyvraie.com

(+33) 06.84.64.31.07



Le désert m’a toujours fasciné ! C’est lors d’un voyage à pied dans le Sahara marocain que j’ai trouvé réponse à mes nombreuses questions. Trentenaire et en perpétuelle questionnement sur la vacuité de ma vie, ce trekking initiatique m’a permise de lâcher-prise sur tout ! Aspirée par la profondeur du ciel étoilé, en communion avec les dunes et les regs… j’ai ressenti que nous n’étions qu’un tout. Subtilement associé les uns aux autres et sans pouvoir de contrôle sur les lois de la nature. Ma foi en la vie est née !

J’y ai rencontré Saïd, mon mari, qui m’a fait découvrir une vie de simplicité (dépouillé du superflu), de partage et d’entraide. A ces côtés, par son expérience et sa sagesse, j’ai développé la patience, l’acceptation et la confiance dans la vie. 3 qualités inhérentes à la vie nomade et dont je tire grand bénéfice dans mon quotidien.

Nous nous sommes lancés dans une aventure merveilleuse en créant « Mélodie du désert »,  qui est née de l’envie de faire découvrir le désert et le nomadisme de manière authentique.

Je vis, aujourd’hui, entre le sud-marocain et les Alpes françaises et travaille en synergie mes 2 activités : développer l’agence Mélodie du désert et mes consultations en naturopathie.

 

www.karentricoirenaturopathe.com

karentricoire@gmail.com / (+33) 07.85.11.52.47



Programme

  • 12 octobre : Accueil à l'aéroport de Marrakech. Transfert et nuitée en Riad. Soirée libre
  • 13 octobre : Départ de Marrakech pour rejoindre Mhamid El Ghizlane, aux portes du désert. Nuit au bivouac fixe Mélodie du désert, tout confort.
  • 14 au 18 octobre : Trek "nomade du désert" de 5 jours et 4 nuits. Niveau intermédiaire. Accompagnement professionnel de Patricia, Fabienne et Karen
  • 19 octobre : Retour à Marrakech en fin de journée. Nuit en Riad. Soirée libre
  • 20 octobre : Transfert vers l'aéroport pour le vol retour


Tarif

Le tarif est de 990 € par personne trek yoga desert maroc

 

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et le dépôt à l'aéroport de Marrakech
  • 2 nuitées en Riad à Marrakech (petit-déjeuner et taxe de séjour)
  • Les transports 
  • 2 nuitées en bivouac fixe, en pension complète
  • Le trek de 5 jours "nomade du désert"
  • L'accompagnement de Mélodie du désert
  • L'accompagnement professionnel de Patricia Piasco, Fabienne et Karen Tricoire

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • 2 dîners à Marrakech
  • L'assurance rapatriement
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 

Infos & réservation

Agence Mélodie du désert 

@ : melodiedudesert@gmail.com ou formulaire de réservation

Tél : (+33) 07.85.11.52.47

0 commentaires

voyage entre femme dans le désert Marocain


Cocon de femme dans le désert marocain

Séjour du 5 au 13 octobre 2019, accompagnement par Patricia PIASCO


Ce voyage est une invitation au partage et à la gestion naturelle et émotionnelle de problèmes féminins entre des femmes qui peuvent être à différents stades de leur vie et de leurs expériences : ménopause, aménorrhée, fertilité, libido, déséquilibres hormonaux...

Ce séjour est également l'occasion de vivre une expérience de vie autre, débarrassée du superflu dans le désert, sans téléphone, une gestion de l'eau optimisé, avec une alimentation dépouillée...

C'est l'occasion de revenir à l'essentiel, et au retour chez soi, de s'alléger en se détachant de certaines choses ou mieux en profiter et plus les respecter.

 

 

Prendre soin de soi

Réapprendre à s’écouter

Comprendre comment notre organisme fonctionne

Travailler sur ses maux.



Les + de ce voyages

  • Séance de sophrologie quotidienne
  • Séance de partage et d'information : connaitre son corps, les soins et l'équilibre de vie
  • Séance de réflexologie plantaire 
  • Ce voyage s'accompagne également d'une détox alimentaire : repas simple et traditionnel
  • Un séjour accessible à tous : randonnée douce à la journée & bivouac tout confort (literie, toilettes et douches)
  • 5 jours de déconnexion pour échanger et se retrouver avec d'autres femmes

VOYAGE ENTRE FEMME DANS LE DÉSERT MAROCAIN

Les cycles, les déséquilibres & les troubles des femmes

 

Du 5 au 13 octobre 2019

9 jours de voyage, randonnée douce à la journée


Qui accompagne ?

Patricia Piasco est conseillère en alimentation santé et naturopathie depuis 6 ans, et est formée en biochimie, en nutrition, en nutrithérapie et en diététique.

L’Atelier Cuisine Santé, créé par Patricia, a pour but d’améliorer le quotidien et la santé grâce à des activités autour de l’Alimentation Santé et des soins naturels.

 

"Pendant plus de 8 ans, j’ai souffert de problèmes de santé et d’une impossibilité de m’alimenter correctement. Après avoir eu recours à différentes médecines, je me suis tournée vers les médecines naturelles et le jeûne, qui m’ont définitivement remise sur pieds. Suite à cela, j’ai commencé un parcours d’études et de recherches sérieuses en diététique, nutrition, physiologie, biochimie et naturopathie hygiéniste. Aujourd’hui, j’accompagne les personnes qui le désirent à trouver ou retrouver un équilibre et la pleine santé".

 

https://lateliercuisinesante.com/

lesatelierscuisine@yahoo.fr



Fabienne Deluy, psychopraticienne et sophrologue depuis 15 ans.

J'ai exercé en cabinet à Marseille pendant plus de 10 ans et vis maintenant dans un petit village des Alpes où je propose des séjours "bien-être et travail intérieur".

Le désert parle à chacune à sa façon, reflétant pour certaines la liberté, l'évasion, pour d'autres l'appréhension, les craintes de toutes sortes.   La simplicité, le dépouillement, la marche, l'introspection, la méditation, le partage dans un cadre de sécurité et de confidentialité, sont autant de façons de se détacher de ce qui encombre, de libérer et nettoyer les mémoires , de se désidentifier des schémas récurrents. 

Le désert invite à découvrir au détour d'une dune son oasis intérieure, source de vie et de paix.

 

contact@gite-de-lyvraie.com

(+33) 06.84.64.31.07



Le désert m’a toujours fasciné ! C’est lors d’un voyage à pied dans le Sahara marocain que j’ai trouvé réponse à mes nombreuses questions. Trentenaire et en perpétuelle questionnement sur la vacuité de ma vie, ce trekking initiatique m’a permise de lâcher-prise sur tout ! Aspirée par la profondeur du ciel étoilé, en communion avec les dunes et les regs… j’ai ressenti que nous n’étions qu’un tout. Subtilement associé les uns aux autres et sans pouvoir de contrôle sur les lois de la nature. Ma foi en la vie est née !

 

J’y ai rencontré Saïd, mon mari, qui m’a fait découvrir une vie de simplicité (dépouillé du superflu), de partage et d’entraide. A ces côtés, par son expérience et sa sagesse, j’ai développé la patience, l’acceptation et la confiance dans la vie. 3 qualités inhérentes à la vie nomade et dont je tire grand bénéfice dans mon quotidien.

Nous nous sommes lancés dans une aventure merveilleuse en créant « Mélodie du désert »,  qui est née de l’envie de faire découvrir le désert et le nomadisme de manière authentique.

 

Je vis, aujourd’hui, entre le sud-marocain et les Alpes françaises et travaille en synergie mes 2 activités : développer l’agence Mélodie du désert et mes consultations en naturopathie.

 

www.karentricoirenaturopathe.com

karentricoire@gmail.com / (+33) 07.85.11.52.47



Programme

  • 5 octobre : Accueil à l'aéroport de Marrakech. Transfert et nuitée en Riad. Soirée libre
  • 6 octobre : Départ de Marrakech pour rejoindre Mhamid El Ghizlane, aux portes du désert. Nuit au bivouac fixe Mélodie du désert, tout confort.
  • 7 au 11 octobre : Retraite au bivouac fixe, avec des randonnées douces à la journée et l'accompagnement professionnel de Patricia & Fabienne
  • 12 octobre : Retour à Marrakech en fin de journée. Nuit en Riad. Soirée libre
  • 13 octobre : Transfert vers l'aéroport pour le vol retour


Tarif

Le tarif est de 940 € par personne trek yoga desert maroc

 

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et le dépôt à l'aéroport de Marrakech
  • 2 nuitées en Riad à Marrakech (petit-déjeuner et taxe de séjour)
  • Les transports 
  • Les nuitées en bivouac fixe, en pension complète
  • L'accompagnement de Mélodie du désert
  • L'accompagnement professionnel de Patricia Piasco, Fabienne et Karen Tricoire

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • 2 dîners à Marrakech
  • L'assurance rapatriement
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 

Infos & réservation

Agence Mélodie du désert 

@ : melodiedudesert@gmail.com ou formulaire de réservation

Tél : (+33) 07.85.11.52.47

0 commentaires

Sécurité des voyageurs au Maroc

Voyage au Maroc & Sécurité


DERNIÈRES MINUTES - INFORMATION SÉCURITÉ


 

Le site de la diplomatie française (www.diplomatie.gouv.fr) a émis au 20 décembre 2018, les nouvelles directives suivantes : 

sécurité au Maroc, voyage au Maroc sécurité, sécurité voyage désert maroc, sécurité désert maroc, sécurité trek maroc

"Il est recommandé de faire preuve de la plus grande vigilance dans les déplacements, notamment dans les zones isolées. Pour les excursions en montagne, il est recommandé de ne pas partir seul et de contacter un organisme de voyage agréé"

"Le Maroc reste toutefois un pays sûr où le tourisme peut se pratiquer sans difficulté, sous réserve d’observer une certaine vigilance dans les lieux publics ou de rassemblement et d’éviter de se déplacer seul dans des lieux isolés ou reculés"

 

Imlil, le lieu du drame est très éloigné du désert. La vallée du Drâa (le lieu du trek) est uniquement fréquenté par les voyageurs et bergers nomades. Nous sommes proches de la frontière Maroc-Algérie, qui est militarisé compte du tenu du conflit qui oppose les 2 pays sur la position du Sahara Occidental. Cela permet de "sécuriser" l'ensemble de la région. La frontière est infranchissable !

 

Le Maroc est classé "vert" (= vigilance normale) par la diplomatie française pour les voyages touristiques

(mise à jour au 20/12/2018).

 

Pendant le trek, le groupe est accompagné par l'équipe (guide, chameliers...) Il n'y a pas de moment sans accompagnement. 

Aussi, nous sommes une agence agréée avec numéro patente. Cette nouvelle directive semble être donné pour éviter le fléau des faux guides qui se développe à Marrakech.

L'ensemble des voyages sont maintenus par toutes les agences de tourisme du Maroc. Les événements survenus sont "isolés" même si dramatique. 

Tout comme dans de nombreux pays, des actes barbares peuvent survenir. Le gouvernement marocain mets tout en oeuvre pour assurer la sécurité des millions de voyageurs qui viennent au Maroc en ce moment et à l avenir.

 

[retour]

Trek Toussaint Yoga désert Maroc


Voyage & trek Yoga au cœur du désert Marocain

Trek accompagné de Prana-Yoga / Claire Hallereau


La pratique du Kundalini Yoga (selon les enseignements de Yoga Bhajan) allie postures, exercices de respiration, chant de mantras, et méditation dans le but d’élever notre conscience. C’est une pratique accessible à tous et d’une grande richesse, qui travaille subtilement et en profondeur sur tous les aspects de notre corps, de notre mental et de notre âme pour développer notre capacité à faire rayonner notre véritable identité.


TREK YOGA DANS LE DÉSERT MAROCAIN

 

Du 27 octobre au 3 novembre 2019

8 jours de voyage, dont 5 jours à pied (niveau intermédiaire)


Lors de ce trek en boucle, nous nous éloignerons peu à peu des lumières de la civilisation pour nous rapprocher des étoiles. Chaque journée commencera avec la Sadhana (pratique physique et spirituel) avant le lever du soleil. Et puis nous nous mettrons en marche pendant  4 ou 5 heures, avec une pause repas en milieu de journée. Arrivés à l’étape suivante, nous prendrons le temps de pratiquer une série d’exercice (kriya) et de méditer. Le soir autour du feu, nous partagerons nos expériences et chanterons des mantras. C’est le déroulement prévu, mais nous laisserons une grande place à l’improvisation, en complicité avec le guide et les chameliers, pour accueillir ce qui vient à nous et saisir les paysages ou les moments qui appellent à la pratique d’une méditation, à un temps de partage ou de contemplation ...

 

Loin de l’agitation du monde, le désert nous offre l’opportunité de nous affranchir peu à peu de nos schémas, de nos habitudes et de nos peurs pour nous reconnecter à nous-même.

La marche rythmée et consciente se transforme en méditation.

Face aux étendues vierges, le mental s’apaise, la respiration se pose, le silence intérieur se fait, un espace vaste s’ouvre en nous pour accueillir la paix, l’amour, la confiance.

 

A la lueur du feu de bois, les étoiles à portée de main, la lumière de notre âme, libérée de tout filtre,  peut enfin briller de tout son éclat.

Cette lumière infinie, c’est notre véritable identité, celle qui nous fait prendre conscience de notre destinée et nous mène sans détour vers elle.

 

Satnam.

Sarabjot Kaur

 

« Vous avez fait des promesses très profondes entre votre âme et votre Soi. Le temps est maintenant venu de graver votre place dans la mémoire de cette planète Terre et de servir votre promesse. Puisse votre voyage s’accomplir jusqu’à votre destinée. Et puissiez vous comprendre à quel point votre vie est précieuse. » Yogi Bhajan

 


Qui accompagne ?

Sarabjot Kaur a obtenu son diplôme d’instructeur de Kundalini Yoga à New York en 2005. Là-bas elle a enseigné dans plusieurs écoles, dont Kundalini Yoga East et Golden Bridge New York, ainsi que dans des centres d’accueil pour sans-abris et centres de détention juvénile. En 2013, elle fonde le centre Prana Yoga à Embrun (05).  Elle est formée dans l’accompagnement à la grossesse, la relaxation au gong, le yoga pour les enfants (ChildPlay Yoga®), et pour les jeunes en difficulté (Yoga for Youth®). Elle est formatrice d’enseignants de Kundalini Yoga, sous la guidance de son enseignant spirituel, Shiv Charan Singh. Elle suit actuellement la formation de Karam Kriya avec Shiv Charan Singh, pour devenir consultante en numérologie appliquée. Son credo : amener le yoga à la portée de tous.

 

Sarabjot Kaur / Claire Hallereau

www.prana-yoga.fr

satnam@prana-yoga.fr

 

(+33) 06.47.92.55.98



Programme

  • 27 octobre  : Arrivée à Marrakech. Accueil à l'aéroport et nuitée en Riad au cœur de la médina  (dîner libre)
  • 28  octobre : Début du voyage pour rejoindre Ouarzazate, puis M'hamid El Ghizlane aux portes du désert. Nuit en bivouac fixe dans les dunes (situé à 15 km du village).
  • 29 oct. au 02 nov.   Trek de 5 jours et 4 nuits "Nomade du désert" (niveau intermédiaire : 4h à 5h). Retour à Marrakech le  26 octobre en soirée, nuit en Riad (dîner libre)
  • 03 novembre : dépôt aéroport puis vol retour. 


Tarif

Le tarif est de 840 € par personne trek yoga desert maroc

 

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et le dépôt à l'aéroport de Marrakech
  • 2 nuitées en Riad à Marrakech (petit-déjeuner et taxe de séjour)
  • Les transports 
  • La nuitée en bivouac fixe
  • Le trek de 5 jours - 4 nuits
  • L'accompagnement de Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Claire Hallereau, professeure de Yoga

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • 2 dîners à Marrakech (et selon les horaires des vols, les déjeuners du 27 oct. et 2 nov)
  • L'assurance rapatriement
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 

Infos & réservation

Agence Mélodie du désert 

@ : melodiedudesert@gmail.com ou formulaire de réservation

Tél : (+33) 07.85.11.52.47

0 commentaires

"Détox et santé au naturel" dans le désert marocain

Séjour "Détox et Santé au naturel" - Trek dans le désert marocain

Programme établi par Céline Subira, naturopathe à Aix en Provence


8 jours - dont 6 jours à pied dans le désert marocain

 

Du 29 mars au 07 avril 2019

Prochaine date du 9 au 17 novembre 2019

 


Pris dans le tourment de la vie quotidienne, régulièrement stressé, mal à l’aise avec une partie de vous même, avec des douleurs chroniques, vous n’entendez plus le message de votre corps qui vous dit « stop, « tu ne vas pas dans le bon sens »…

Il est peut être temps de s’accorder une pause, qu’en pensez-vous ?

 

C’est ce que je vous propose autour d’un voyage de 8 jours de déconnexion totale - dont 6 jours à pied dans le désert marocain.

 

Pour quels bénéfices ?

Ce séjour vous permettra de retrouver une pleine santé par la marche quotidienne (3h à 5h par jour) et les ateliers Bien- Etre dans le désert Marocain.

Ce voyage est accompagné par une naturopathe, vous pourrez donc en profiter pour poser toutes les questions relatives à votre santé.

 

Pour qui ?

Que vous soyez fatigué,

Que vous souhaitiez vous déconnecter de l’environnement polluant de la société moderne,

Que vous ayez envie de vous débarrasser des addictions : sucre, tabac, café, etc…. 

Et même pour les personnes en pleine forme,

 

Ce séjour est là pour optimiser votre santé !

 

Ce programme s’adapte à toutes les personnes capables de marcher en moyenne 4h tous les jours dans le désert marocain.

 

Les dromadaires étant là pour soulager nos « pauvres dos » des bagages, vous marcherez donc léger !!


Les + de ce séjour

  •  Une détox adapté à tous
  • Un accompagnement personnalisé par une naturopathe avant, pendant et après le séjour
  • La découverte de la culture nomade
  • De la randonnée au cœur du désert (5h de marche par jour)
  • Des moments conviviales autour des repas équilibrés (menus élaborés par notre cuisinier nomade et notre naturopathe) - repas à tendance végétarienne, et sans sucres ajoutées.
  • Une invitation à la simplicité, au lâcher-prise, à la liberté
  • Des paysages diversifiés, entre palmeraie, désert de pierre et désert de sable
  •  Un lieu propice pour la détox : loin de l'agitation et des contraintes de la vie quotidienne

Qu'entends t'on par détox ?

Une multitude de raison pousse à vouloir se détoxiner….. Les périodes de gourmandises festives que l’on fait plus ou moins durer, la multitude de polluants auxquels nous sommes exposés quotidiennement (cigarette, sucre, café, etc…), la prise de quelques kilos, le teint terne, la fatigue, le manque de motivation à commencer un régime seul !

 

Notre organisme a donc besoin d’un petit coup de pouce pour s’alléger et c’est là qu’intervient ce séjour « détox » en proposant de revenir à une alimentation plus saine, d’aider le corps a se débarrasser des toxines par les randonnées quotidiennes et le hammam, en reposant notre « petit mental » en utilisant des techniques de respiration et/ou de méditation, en utilisant des plantes détoxifiantes avec les Huiles Essentielles et les tisanes.

 

Idéal pour les débutants, mais aussi pour les plus avertis !

 

Les Ateliers pendant le séjour sont encadré par Céline SUBIRA naturopathe agréée LA FENA & OMNES.

Ils sont en séances collectives. Chacun est libre d’y participer, ou pas ….

 

On y retrouve des exercices spécifiques :

  • autour de l’alimentation saine,
  • des auto-massages, étirements et méditations guidées,
  • une approche des huiles essentielles pour avoir une trousse à pharmacie 100% naturelle,
  • le nettoyage corporel (peau) et la beauté an naturel.

Les échanges bienveillants, les repas pris ensemble sont les bienvenues. A nous par la suite de profiter des soirées sous les étoiles.

 


Qui accompagne ?

  • Céline Subira, Naturopathe & iridologue à Aix-en-Provence. Certifiée FENA

Je considère la Naturopathie comme étant une médecine de bon sens. En effet, il y a en nous, et autour de nous tous les moyens nécessaires pour prévenir les maladies. 

Avec la Naturopathie, il s’agit d'aider le corps à puiser à l’intérieur de soi, dans ses ressources, pour qu'il sécrète ses propres remèdes.

En s'appuyant sur une bonne hygiène de vie, sur une écoute attentive de son corps, et en utilisant des produits naturels, chacun de nous est capable de freiner les dysfonctionnement de l’organisme, et ainsi se sentir mieux, et envisager une guérison. Tout est possible, il faut néanmoins avoir envie de s’impliquer dans ce nouveau voyage et se poser les bonnes questions : quelle est la cause du dysfonctionnement ? comment est-ce que j’ai vécu certains moments de ma vie ? 

Hippocrate disait "que ton aliment soit ton seul médicament", et c’est ainsi que je vois les choses... alors, prêt(e) pour ce nouveau voyage ?

http://www.celinesubira.fr/

  • L'équipe Mélodie du désert : guide désert, chameliers et la caravane de dromadaire


L'itinéraire

  • 29 mars - Accueil à l'aéroport de Marrakech et transfert vers le Riad (dîner libre)
  • 30 mars - Départ de Marrakech pour rejoindre Mhamid, aux portes du désert (455 km, à travers l'Atlas et la Vallée du Drâa).

Visites et arrêts à votre convenance : pendant le trajet (Village de l'Atlas, Col Tichka, Ait Ben Haddou, Zagora, Tamegroute...). Repas du soir et nuit au bivouac fixe à Mhamid.

Accueil au bivouac fixe par l’équipe : Mélodie du Désert (Saîd et Karen Tricoire) et Céline Subira, Naturopathe.

Présentation du déroulement du séjour.

  • 31 mars -  Départ à pied de Mhamid, par la palmeraie du village.

Ce premier jour mène vers les dunes du Sidi Naji, entre dunes et plateaux désertiques. Le bivouac se pose au cœur de l'erg, après la randonnée. . 

Atelier de l’après-midi :

· « Les auto-massages » comment les appliquer au quotidien ? Exercices et mise en pratique

· « Méditation en pleine conscience» thèmes : déconnexion du mental, vivre le moment présent

 

  • 1 avril 

 Le trek se poursuit loin des pistes fréquentés vers l'Ait Outnir. Après quelques heures de marche, l'erg se profile, avec sa végétation typique. Bivouac avec les étoiles, ou sous toile, à la convenance de chacun.

Atelier du matin :

« Yoga/Etirements pour bien démarrer la journée »

Atelier de l’après-midi :

· « Introduction aux pratiques de l'alimentation saine » avec : les aliments bons pour sa santé, et dire Stop aux addictions !

  • 2 avril

En Marche pour les magnifiques dunes hurlantes, après la traversée d'un long plateau désertique. Cette mer de sable est peu fréquenté, et propose un point de vue splendide sur toute la vallée du Drâa. Le Sahara comme on se l'imagine ! 

Atelier du matin : « Exercices articulaires pour bien démarrer la journée »

Puis aprés-midi libre pour faire si vous le désirez l’ascension des dunes hurlantes

  • 3 avril

Nous quittons les hautes dunes de sable, cap vers l'est pour rejoindre Zmila. Nous longeons les montagnes et son désert de pierre. Ici, c'est l'extrémité de la vallée du Drâa, très peu fréquenté. Le lieu est idéal pour les bergers et leurs troupeaux, qu'il est possible de rencontrer. Le soir, nous retrouvons les dunes pour y poser le bivouac.

 Atelier de l’après-midi : « La trousse a pharmacie au naturel », focus sur les 10 Huiles Essentielles indispensables. Des recettes spécifiques vous seront communiqué en fonction de vos besoins.

  • 4 avril

Nous quittons les dunes de sable pour rejoindre les dunes Latache. Ambiance nomade entre simplicité et partage pour cette dernière journée au désert. Nuit au bivouac fixe.

Atelier de l’après-midi : Hammam + visite du village de M’hamid

  • 5 avril

Petit déjeuner au bivouac fixe, puis départ pour le Festival Nomade au village de M’hamid.

Repas midi et soir libre. Nuit au bivouac fixe.

  • 6 avril - Retour à Marrakech

Petit déjeuner au bivouac fixe avant de rejoindre Marrakech. Arrêt à Ouarzazate pour le déjeuner. Nuitée à Marrakech.

  • 7 avril : vols retours, ou séjour sur Marrakech

 


Le séjour en pratique

   L'équipe de Mélodie du désert & Céline s'occupent de toute l'organisation du séjour, depuis Marrakech, jusqu'au retour à Marrakech

       Les repas sont majoritairement végétarien (pour les personnes allergiques ou intolérants nous avertir à l’avance)

       L'eau fournit est de l'eau minérale, en bouteille (eau du Maroc)

 

       Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, les affaires personnelles, mais aussi les personnes fatiguées.


Tarif

Tarif du séjour : 850 euros/participants pour les 8 jours complets de prise en charge + nuitées vendredi 29 mars et samedi 7 avril *

 

 Ce tarif comprend :

  • Le transport Marrakech - Mhamid aller/retour
  • Les 2 nuits a Marrakech 
  • Les 6 nuitées en bivouac
  • Le séjour au désert de 8 jours
  • L'accompagnement personnalisé avant, pendant et après le trek

 

Ce tarif ne comprends pas :

  • Les 2 repas du soir sur Marrakech (le vendredi 29 mars soir et le samedi 7 avril soir)
  • Les 2 repas au festival midi et soir (le vendredi 6 avril)
  • Les transports aériens
  • Les assurances rapatriements
  • Les éventuels pourboires auprés des chameliers
  • Les dépenses personnelles.

 

*Tarif par personne, et par séjour, tout inclus. Réservation confirmé après entretien téléphonique avec Céline Subira 


Infos et réservations

Céline SUBIRA 

  • par mail celinesubira@gmail.com
  • par téléphone (+33) 06.43.19.09.05

Trek et Qi Gong dans le désert marocain

Voyage Qi Gong Sahara MAROC

 

Invitation au voyage «  Trek et Qi Gong », nous vous proposons de parcourir le désert avec le plaisir de se retrouver.

Se retrouver avec la marche pour s'alléger, marche dans cet environnement unique avec le silence comme compagnon de route, cadencée par les pas des dromadaires, marche pour nous inviter à notre propre voyage intérieur.

 

Pour s’accorder du temps, prendre soin de soi…

 

Aller un peu plus loin avec le Qi Gong, qui va rythmer nos journées. Il permet de remettre l'énergie en circulation avec la respiration et des mouvements simples. Il est abordable par tous. Nous découvrirons aussi le Qi Gong des yeux, par une pratique régulière, le Qi Gong pour les yeux a différents effets préventifs, curatifs comme l’amélioration de la vision, la prévention du vieillissement de l’œil et le ralentissement de différentes pathologies des yeux. Il sera le fil rouge de la pratique journalière.

En se saisissant des «opportunités » proposées après le repas de midi en petit groupe, selon vos inspirations du moment, et vos envies, vous vivrez des temps de relaxation, massages, écriture inspirée... et bien d'autres pratiques à découvrir.

Cet espace-temps particulier vous invite à partager vos passions, à accueillir celles des autres, se faire plaisir… à aller vers sa créativité…

 

Oser être soi dans la bienveillance, accueillir ses émotions, se connecter ou se reconnecter à la joie, joie du partage, joie du moment présent, joie d'être, tout simplement.

 

Les ateliers de l’après-midi seront impulsés par Anne et Sandrine


 

Trek et Qi Gong dans le désert marocain

 

Du 20 février au 1er mars 2019


Accompagnement par 2 professionnelles

Sand'rine Riffart

et      Anne Favier


Sand'rine Riffart : Accompagnatrice vers un Mieux Être, praticienne de Qi Gong.

  • Propose des soins énergétiques, ateliers et stages en Isère pour une meilleure connaissance de soi
  • Utilise différents supports en individuel ou collectif : l'écoute, les cartes de transformation, l'écriture inspirée, les groupes de paroles, le chakradance®... certains de ces outils seront optionnelles et complémentaires lors de ce voyage. Ils seront là pour vous accompagner en fonction de votre ressenti, besoin du moment dans votre introspection et cheminement personnel.
  • Anime plusieurs cours hebdomadaires de Qi Gong.
  • Propose la pratique du Qi Gong des yeux à l'automne et au printemps selon le calendrier de la Médecine Traditionnelle Chinoise. 

Passionnée de la vie, je suis ravie de partager avec vous ce moment fort et unique dans le désert marocain.

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous retrouver.

 

 

 Anne Favier, psychomotricienne, formatrice et facilitatrice en changement.

Diplômée en psychomotricité, depuis de nombreuses années, le travail corporel m’inspire encore beaucoup. Je vous proposerai des séances de relaxation, de massages pour lâcher-prise, se recentrer, se ressourcer… Mais aussi des propositions de travail en groupe pour mieux se connaître dans sa relation aux autres.

D’autres techniques, de développement personnel viendront, si vous le souhaitez, alimenter ces recherches personnelles, laisser libre-court à sa créativité (divers jeux de carte, ateliers de co-développement professionnel, mandalas…)

Mon ambition dans ce voyage est de vous donner la parole, échanger, vivre des situations de relations… permettre l’expression de chacun, rire, prendre du plaisir.

J’aime profondément l’accompagnement des personnes ou des groupes pour aller vers un nouvel équilibre, trouver son chemin intérieur. J’aurai plaisir à partager ces moments avec vous.


10 jours de voyage avec 8 jours dans le désert

L'itinéraire

Départ de Agadir* le 20 février retour depuis Marrakech* le 1er mars

*Pour une arrivée ou un départ d’un autre aéroport, consulter l’équipe de Mélodie du désert

 

Jour 1 – 20/02 - Départ de Agadir pour rejoindre M'hamid, aux portes du désert. Nous proposons l'accueil à l'aéroport d'Agadir afin de rejoindre M'hamid El Ghizlane en fin d'après-midi. Le trajet est à lui seul un vrai dépaysement. La route traverse de nombreux villages avant de plonger dans la Vallée désertique du Drâa. Au bout de la route, c’est Mhamid, le dernier village avant le Sahara.

 

Du 21/02 au 28/02 - Trek « Au cœur du Sahara »

Départ à pied, accompagné de la caravane de dromadaire pour un trek de 8 jours

 

Jour 2 - 21/02 Départ à pied : M'hamid, aux portes du Sahara - Nous débutons ce trekking de 8 jours, à pied au départ de M'hamid. Au rythme des dromadaires nous traversons la magnifique Palmeraie de M'hamid. Après le déjeuner, nous rejoignons le sanctuaire de Sidi Naji  pour y passer la nuit. Le paysage est une alternance de petites dunes, de plateaux et de bosquets de tamaris. 

 

Jour 3 - 22/02 Départ des dunes de Sidi Naji, pour une randonnée de quelques heures en direction des grandes dunes de Zmayla. Le paysage est totalement sauvage, aucune trace de vie. Le déjeuner s'établit à l'ombre d'un Tamaris à Amyrir. Le bivouac s'établit pour la nuit à proximité des reliefs de la Hamada du Drâa.

 

Jour 4- 23/02 Après le chargement de la caravane de dromadaires, nous rejoignons les magnifiques dunes hurlantes, cet océan de sable qui offre un panorama spendide. Nuit sous la tente ou à la belle étoile.

 

Jour 5 - 24/02 Les reliefs de la Hamada du Drâa s'estompe, tandis que nous rejoignons l'Erg Sadra. Nous faisons une halte à l'Erg Smar, l'occasion de nous réapprovisionner en eau, et faire boire les dromadaires. Peut-être serons-nous amenés à rencontrer un berger nomade venu lui aussi approvisionner son troupeau.

 

Jour 6 - 25/02 Nous partons en direction de l'Erg Bougarn, c'est également une des pistes anciennement fréquentée par les caravaniers nomades pour rejoindre Tombouctou.

 

Jour 7 - 26/02 Nous continuons notre trek vers l'Oued Naan, c'est l'occasion d'un changement de décors. Une autre facette du désert du Sahara. Nous approchons du désert de pierre.

 

Jour 8 - 27/02 Le désert de pierre s'offre à nous pour quelques heures de marche. Nous longeons Oued Naan. Le bivouac s'établit pour la nuit à Bertham à proximité d'un puits.

Journée "homme au hammam" - possibilité d'emmener ceux qui le souhaitent depuis le bivouac nomade (fin d'après-midi)

 

Jour 9 -  28/02 (jeudi) journée "femme au hammam" - possibilité pour celles qui le souhaitent d'y aller le matin avant de partir pour Marrakech pour y passer la nuit

 

Jour 10- 1/03 matinée à Marrakech - début d'après-midi en route pour l'aéroport pour ceux qui rentrent !

 

Ce séjour propose un très bel aperçu du désert : palmeraie, dune de sable (erg), oasis, désert de pierre (reg – Hamada), et de la vie en caravane nomade. C’est une véritable immersion dans la culture saharaouie aux confins du Sahara. Ce trek mène vers les magnifiques dunes hurlantes. Peu fréquenté et sauvage, cet erg offre une vue panoramique sur les immensités du Sahara.

Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes (à la belle étoile, en grande tente nomade ou en tente individuelle/2 places, à la convenance de chacun).

 


Notre journée type

  • Lever avec le soleil
  • Pratique de Qi Gong
  • Petit déjeuner
  • Départ pour la marche avec un arrêt "point humeur".
  • Temps de marche 4h à 6h par jour*
  • Arrivée au camp, préparation du déjeuner par les nomades
  • Séance de Qi Gong éventuelle avant ou après le repas
  • Après-midi, pratiques diverses : relaxation, massages, écriture inspirée, jeux ou lectures... en fonction des propositions du groupe et des différents talents
  • Séance de Qi Gong au coucher du soleil

*Ce trek est considéré comme sportif du fait de la réplétion de la marche 4h à 6h par jour. Un entrainement minimum de 2h de marche consécutive les semaines précédant le voyage est recommandé.


Tarif

Tarif 790 € / participant

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et la prise en charge à l'aéroport d’Agadir ou Marrakech
  • Les transports (aller et retour aéroports)
  • Les nuits en bivouac fixe (jour 1) & nomade
  • La pension  complète pendant le trek
  • L'accompagnement de Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Sand’rine et Anne

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • Les déjeuners du 20 février et du 28 février
  • La nuitée du 28 février à Marrakech (30€ environ)
  • L'assurance rapatriement, assistance, médicale.
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 


Infos et réservations

Sand’rine Riffart                                                                             Anne Favier

sriffart@free.fr                                                                               afavier@clesdefa.com

(+33) 06 35 90 77 84                                                                          (+33) 06 14 64 28 02

http://sriffart.wixsite.com/sandrine


Un marche dans le Sahara Marocain "Graine de désert"

Graine de désert par Raphaël Collignon


Une marche d'une semaine dans le Sahara marocain, sur le thème de la transition

La transition est le passage progressif entre deux états, deux situations. A différentes échelles, qu’elles soient intérieures, professionnelles, familiales, sociétales, environnementales ou planétaires, nous sommes tous concernés par la transition. 

Alors... 

 

Si tu te sens en transition, dans l’un ou l’autre domaine de ta vie...

Si tu as toujours rêvé de connaître un jour le désert, et si tu aspires à t’offrir un temps unique, dans un espace de beauté pure... 

Si tu ressens le besoin de prendre le temps de méditer, de réfléchir, de discerner...

Je te propose une marche en groupe d’une semaine, au moment de Pâques, sur le thème de la transition. 

 

Le groupe offre des oreilles et un cœur pour se reconnaître mutuellement.

Le désert offre un silence qui permet d’entendre...

A travers des marches silencieuses, des temps de contemplation, des temps de partage, la « simplicité heureuse » d’un mode de vie nomade avec nos accompagnateurs bédouins, et des propositions qui guideront nos pas et nous ouvriront à la richesse de notre monde intérieur: nous cheminerons, en groupe, vers plus de sens et de conscience. 

"Les forêts précèdent les peuples, les déserts les suivent"... (Chateaubriand).

Dans un monde désorienté, le désert offre à chacun des graines de conscience, pour que nous puissions au retour, ré-ensemencer nos vies. 

 

Cette aventure, qui inclut des temps de 4-5 heures de marches au rythme du pas des dromadaires, est ouverte à toute personne en bonne condition physique. N’hésite pas à franchir le pas, et t'offrir ce cadeau inoubliable ! N'hésite pas à en parler autour de toi. C'est d'ailleurs une magnifique aventure à vivre entre amis! 

 

 

Des réunions d’informations auront lieu prochainement.

 


 

Du 6 au 14 avril 2019

 

Marche d'une semaine sur le thème de la transition

Sahara marocain

 


Animateur

 

Raphaël Collignon est thérapeute en accompagnant énergétique, animateur de stages dans le développement personnel, enseignant de Yoga et musicien.

Il accompagne des hommes et des femmes sur leur chemin de croissance et de guérison : cercles de parole, méharées dans le désert saharien, ou stages résidentiels sur le masculin-féminin, la sexualité consciente, ou sur le lien parent-enfant.

En collaboration avec Mélodie du désert, il a animé plusieurs marche dans le Sahara marocain.

 

Il réalise après ses études un tour du monde d'une année, associant concerts et partages humains aux quatre coins du globe. La quête de liberté restant le moteur sacré de ses explorations, il propose aujourd'hui des chemins intérieurs pour se réaliser.

 

Raphaël Collignon

Rue Auguste Lévêque, 27

1400 Nivelles - Belgique

Tél: +32 (0)473 59 85 20

http://soins-et-lumiere.com


Accompagnateur

 

Damien Collignon, entrepreneur, habite au Danemark après avoir étudié en France, en Italie, aux Etats-Unis. Il a aussi travaillé en Indonésie.

 

Polyglotte, père de 4 enfants et marié à une autrichienne, il a un souci et une curiosité pour les gens et les cultures qu’il rencontre sur son chemin. Il a effectué toute sa carrière dans le monde de l’entreprise, dans le conseil ou auprès de marques appartenant à des grands groupes ou des PME.

 

Damien affectionne les sports d’endurance, particulièrement les courses longues distances (marathon et plus ….). Il aime exprimer sa sensibilité à travers l'écriture de poésie, ou la photographie. 


Infos et réservations

Prix : 880 euros TTC, hors billet d’avion. 

 

Inscription via le formulaire:  ici

Informations : Raphaël Collignon – raphal.co@free.fr - +32 473 59 85 20.

Voyage en famille désert Maroc

Une expérience inoubliable dans le désert du Sahara au sud du Maroc

 

Source : Le monde cousu main >> Lire l'article en entier (ici)

 

#1-ON "S'ACCLIMATE" D'ABORD A MARRAKECH

 

A à peine 3 heures de vol de Paris, Marrakech c'est déjà un sacré dépaysement et un grand voyage. La découvrir en famille, c'est plonger dans une ville vibrante de couleurs, de sons et d'odeurs.

Deux soirées et une journée pour cette première étape bien agréable avec au programme:

 

-La découverte de la place la plus célèbre du Maghreb, la fameuse Jemma El Fna qui peut être en fonction de son humeur, de ses rencontres et de l'heure de la journée tantôt intrigante, fascinante mais aussi parfois un peu effrayante ou irritante, mais quoi qu'il arrive toujours trépidante. On pourrait y passer des heures à observer les tatoueuses au henné, les musiciens, les porteurs d'eau, les charmeurs de serpents, les dresseurs de singes... mais la sollicitation est permanente et on finit finalement toujours assez rapidement par chercher refuge dans un endroit plus calme...comme dans notre Ryad (Ryad Bayti), une belle adresse où séjourner en famille. Il est à 10 minutes de la place Jemma El Fna, propose de belles suites familiales avec 2 chambres, et un beau patio au milieu duquel il y a un bassin dans lequel il est possible de se baigner (les enfants ont testé mais c'était frais...)

Le magnifique jardin de Majorelle, célèbre pour son bleu si particulier, et pour avoir appartenu à Yves Saint Laurent. La villa est entourée d'un splendide jardin botanique, avec des plantes du monde entier, des bassins, des jets d'eau...Cet endroit au charme incroyable est un vrai oasis de calme, de fraîcheur et de verdure dans cette ville trépidante. Il est préférable d'y aller pas trop tard dans la matinée car il peut y avoir du monde, et de prendre le temps ensuite d'un thé ou d'un déjeuner dans le charmant petit restaurant qui s'y trouve.

 

-La découverte de la Médina et des souks

Un labyrinthe de ruelles, impasses, placettes, portes derrière lesquelles se cachent de somptueux riads et souks où on prend plaisir à observer toutes ces curiosités et petits trésors et à négocier longuement pour quelques dirhams. Ici le temps semble s'être arrêté et même si la mode et la technologie sont passées par là, il en faut peu pour voyager dans le temps et revenir 2000 ans en arrière.

Un spa en famille, 2h30 de pur bonheur !

On prend la totale au Spa Mains de fées: hammam, gommage, masque d'argile, et 1h de massage. L'adresse qu'on a choisi est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans, et comme si l'offre n'était pas assez attractive, ils offrent aussi en plus pour chaque membre de la famille une manucure ou une pédicure. 

Les enfants prennent autant de plaisir que nous et on ressort tous tout groggy, d'attaque pour aller savourer un bon tajine dans l'un des bons petits restaurants de cette même rue: la Cantine des gazelles ou le Corner Café, toutes deux très sympa et chaleureuse, et servant d'excellent plats vraiment pas chers.

 

#2-LA ROUTE DE MARRAKECH A M'HAMID EL GHIZLANE, AUX PORTES DU DESERT

 

Petit déjeuner très matinal au Ryad Bayti puis direction place Jema El Fna où on a rendez avec Abdu, notre chauffeur à 7h30, devant le café de France. 

La route, certes longue (on mettra pas loin de 12 heures porte à porte incluant plusieurs pauses) qui traverse une partie du pays, est l'un des plus beaux circuits à faire en road trip au Maroc. Parsemées de centres d'intérêt, elle fait voyager dans le temps entre les montagnes du haut Atlas (en passant par le Col de Tichka, point culminant à 2300m), les palmeraies, les vallées, les kasbahs (on s'arrêtera pour visiter celle magnifique d'Aït Ben Haddou) et les villages au traditions ancestrales.

On espère arriver au campement de M'hamid pour le coucher du soleil mais on le ratera de peu (ce qui n'est pas si grave car le temps était un peu couvert, et ça laisse ainsi la surprise pour les soirées suivantes). Petit arrêt obligatoire au village de M'hamid pour l'achat du traditionnel Chech (qu'on n'a plus quitté à partir de là), puis on s'enfonce dans le désert pour arriver au campement fixe, le point de base de Mélodie du désert 15 minutes plus loin. Saïd nous y accueille avec un thé à la menthe autour du feu de camp, on fait la connaissance de Noemie et Johanna, nos 2 coéquipières pour le trek, puis on passe à table (soupe harira et couscous) avant de vivre notre 1ere soirée endiablée autour du feu. Tous les bédouins (ils sont bien 10 ce soir là) nous offrent un sacré concert, ponctué de danse assez drôles. Ninon est à la limite de la transe et se trémousse avec entrain, le ton est donné !

 

#3- DANS LE DESERT DU SAHARA

 

1ere journée: lever, comme tous les jours qui suivront, avec le lever du soleil (entre 7h30 et 8h) sans aucune difficulté, bien excités que nous sommes à l'idée de ce qui nous attend. Nous testons le 1er petit déjeuner, le même que celui qui nous accompagnera sur les autres journées: pain, vache qui rit (le beurre ne supporte pas bien le transport en dromadaire...), confiture, thé à la menthe ou café.

Mohamed (le chamelier), Atman (le cuisinier) et Ibrahim (le guide) finissent le chargement des 5 dromadairesqui vont faire le voyage avec nous, et Yallah, on entame notre 1ère journée de randonnée dans le désert. Le temps est gris mais ce n'est pas plus mal pour une acclimatation en douceur. J'observe les dromadaires, animaux auxquels j'avais jusque là porté assez peu d'intérêt et qui au fil des jours, attiseront ma fascination, voire mon attachement, avec leur nonchalance et leur petit sourire narquois.

Après 1h30 de marche alternant entre parterre de terre séchées (formant ce qu'ils appellent "les feuilles du désert") et petites dunes de sable, 1ère pause à l'ombre d'un tamaris pour un petit goûter, qui lui aussi nous accompagnera au long de ces 5 jours: dattes et mandarines (ce qui nous permet aussi de faire un petit cadeau aux dromadaires en leur donnant à manger nos épluchures).

On poursuit jusqu'à la pause déjeuner, toujours dans un endroit stratégiquement choisi par Ibrahim (surnommé notre petit GPS), qui passe son temps sur les hauteurs des dunes à repérer les bons spots et à vérifier si on suit bien la bonne direction.

On découvre alors l'organisation impressionnante et ritualisée de ces pauses méridiennes. En moins de 5 minutes, les dromadaires sont déchargés et libérés (avec tout de même une corde tenant leur pattes et ne leur permettant de ne faire que de petits pas et ne pas s'enfuir trop loin), un grand tapis est déployé et nos petit matelas rouges installés pour que l'on puisse se reposer à l'ombre des arbres. Et pendant ce temps, nos 3 amis déchargent, installent "la cuisine", préparent un bon thé à la menthe. On comprend enfin pourquoi on boit du thé dans les pays chauds car on attendra ce moment avec impatience chaque jour et cette boisson, bien qu'extrêmement sucrée, est la seule qui arrivera à nous désaltérer après la marche.

Ils préparent ensuite le repas et une bonne heure après, nous voilà servis comme au restaurant. Le repas est délicieux et on est vraiment bluffé de voir arriver de si bonnes choses sorties de cette "cuisine nomade": magnifique salade de crudités (c'est non sans appréhension qu'on la mangera mais pas d'autre choix que de lâcher prise et de mettre de côté nos règles d'hygiène habituelles), omelette marocaine (cuit dans un plat à tajine, avec poivron et tomate, un vrai délice !), puis grenade en dessert.

On reste encore posé un bon moment (on découvre ce qu'est vraiment la pause déjeuner dans ces pays), le campement est replié (aussi vite qu'il a été installé) et c'est reparti pour officiellement 2 heures de marche qui s'avèreront un peu plus longue car le chamelier et les dromadaires, partis devant pour installer le campement avant notre arrivée, seront difficile à retrouver. On finira par les atteindre vers 18h, bien épuisés après avoir affronté le vent et la pluie (et oui c'est possible aussi dans le désert) mais fiers de nous (et surtout des enfants qui ont bien marché aussi) et bien content de cette 1ere journée.

Nouvelle installation du campement pour la nuit avec notre chambre (une grande tente blanche pour nous 4), la cuisine, et bien sûr le feu de camp. 

L'endroit est sympa mais moins bien que là où ils auraient voulu nous installer car il y a pas mal de branchages.

Apéro "thé" (et oui, c'est sevrage complet d'alcool pendant ces 9 jours, et c'est finalement très bien comme ça !), dîner encore une fois excellent (soupe marocaine, tajine de légumes, mandarines), petite soirée chant (plus calme que la veille) avec Ibrahim au djembé (sur un bidon en plastique) et Patrick au banjo (acheté au souk de Marrakech la veille).

On s'installe un peu péniblement dans note tente (il faut qu'on se rôde car tout cela demande beaucoup d'organisation) et extinction des feus bien mérité à 22h...

 

2ème journée

7h30. On savoure le silence absolu en se réveillant tranquillement.

Quand on émerge, la "table" du petit dej est installée sur une petite dune, un peu en hauteur et le campement est déjà en phase de démontage.

Brossage de dent et pipi dans les dunes, en trouvant un endroit stratégique et pas trop venteux permettant de brûler son papier toilette efficacement, c'est là qu'on comprend que nos préoccupations ont radicalement changé en à peine 24h... La toilette est rapide ici, à la grande joie des enfants, un peu moins de la nôtre à ce stade mais on sera surpris de notre capacité d'adaptation par la suite..,

Départ vers 9h15.

Aujourd'hui, on marchera d'une traite (3 bonnes heures) pour s'installer à notre campement vers 13h.

Les paysages sont très beaux et bien différents de ceux de la veille, alternant entre sol très sec (mais légèrement mou, comme dans les parcs pour enfants, c'est assez agréable) et petites dunes de sable. On sent que l'eau n'est pas loin car il y a plus (tout est relatif) de végétation, avec de nombreux petits arbres très verts, et aussi de vie animale (tout est relatif aussi) avec papillons, quelques lézards et de nombreuses traces (lapins, fénecs...)

On observe tout cela, ainsi que les gros pieds plats et tout mous des dromadaires avec joie et simplicité. Ces petits riens font tout ici...

La caravane avance vers les montagnes que l'on aura en toile de fond pendant toute notre marche, et vers lesquelles on doit s'approcher un maximum pour poser le bivouac.

L'endroit où l'on s'arrête est magnifique, avec d'un côté les dunes et de l'autre cette montagne aux strates de différentes couleurs.

Une fois nos petits matelas installés à l'ombre d'un grand tamaris, on y passera tout le reste de l'après-midi.

On déjeune, on dort, on lit, j'écris nos récits... Le temps s'écoule doucement, mais ne parait jamais long. C'est tellement agréable de n'avoir aucune contrainte, ni de temps ni de quoi que ce soit, de faire une pause dans nos vies rythmées, de se laisser porter, sans se poser aucune question.

On est bien, les enfants jouent dans les dunes, font "un peu" leurs devoirs (pas évident de les motiver), Ninon prépare un menu du désert.

Puis arrive le moment du coucher du soleil, notre premier dans le désert car les 2 soirs précédents le ciel était trop couvert. On monte tous les 4 sur une dune un peu plus haute, Patrick joue du banjo, les enfants font des courses de vitesse dans les dunes et moi j'observe tout ça, avec encore un peu de mal à réaliser que nous sommes là, en plein milieu du désert du Sahara...

Une fois la nuit tombée, on redescend au campement (à pas plus de 50m de là où on était), les bédouins préparent le feu et on fait une partie de Pipolo avec les enfants. 

C'est l'heure de l'apéro où les chants bédouins viennent s'immiscer, retardant l'heure du repas à 21h passé...on dévorerait tous un dromadaire !

Dernière étape avant de passer à table, Ibrahim nous prépare le pain qu'il fait cuire dans le feu. C'est un vrai spectacle de le voir faire et la technique de la cuisson à l'étouffée est fascinante. 20 minutes plus tard, le pain est prêt, tout chaud et croustillant, prêt à être dégusté avec le reste du délicieux repas (soupe et riz avec légumes).

Il est déjà tard, on organise la chambrée (bien plus efficacement que la veille) pour coucher les enfants et on revient discuter au coin du feu pendant une bonne heure avec Ibrahim. Il nous apprend beaucoup de leur coutume, leur religion, leur philosophie et leur art de vivre.

Nos vies et nos façons de voir sont tellement différentes, ça ouvre l'esprit de discuter avec lui qui fait preuve de tant de bonté.

Moi qui est toujours rêvé de participer à l'émission "rendez-vous en terre inconnue" (mais il faudrait pour cela que je devienne une star, pas simple...), je me couche en ayant un peu l'impression d'avoir vécu ce type de rencontre. De quoi faire de beaux rêves... 

 

3ème journée

3ème réveil, toujours à la même heure, 7h30. Le levier du soleil est bien plus efficace et doux que le buzz d'un réveil... Ce réveil a une saveur particulière car c'est aujourd'hui l'anniversaire de Ninon. Je me dis (et elle se le dit sans doute aussi) qu'elle a une chance extraordinaire de fêter son anniversaire dans le désert...

On savoure au petit dej le reste du délicieux pain fait par Ibrahim le veille. Il faut prendre des forces car on sait que cette étape va être un peu éprouvante.

Le soleil est maintenant bien au rendez-vous ce qui rend les paysages encore plus somptueux mais la marche aussi plus fatigante, d'autant plus qu'une grande partie des 3 heures de marche de cette matinée se fera dans les dunes de sable, marche bien plus physique que sur le sol dur.

Mohamed prépare deux dromadaires pour les enfants car Ibrahim préfère qu'ils gardent leur force pour l'ascension de la dune hurlante prévue en fin de journée. Ils ne se font pas prier et prendront d'ailleurs ce jour goût à ce moyen de locomotion pour abandonner quasi totalement la marche. 

Cela aura l'avantage de me permettre de garder mon souffle pour la marche plutôt que de discuter avec eux et cela me sera utile car c'est effectivement plus difficile que les autres jours. Mais largement compensé par le décor féérique qui nous entoure, celui dont on rêve tous depuis que l'on est enfant. Des dunes de sable à perte de vue, qui se détachent sur le ciel d'un bleu pur, c'est tout simplement magique...

Après un peu plus de 3 heures de marche, on installe le bivouac dans un très bel endroit, au coeur des dunes.

Le seul bémol est qu'il y fait très chaud et qu'il n'y a ici pas un seul arbre (Ibrahim, Atman et Mohamed ont pris soin de s'arrêter en début de journée pour charger un des dromadaires de bois secs afin qu'on ait de quoi faire le feu le soir). Ils nous installent la grand tente qu'ils laissent ouverte pour faire "courant d'air" mais on est contraint de se serrer dans la tente pour ne pas être au soleil et il fait bien chaud. Cela nous encourage encore plus que d'habitude à ne rien faire et après avoir déjeuner, on restera tous au calme sous la tente.

Atman arrive avec un jeu de Uno et nous propose une partie avec lui, un autre bédouin sorti d'on ne sait où (c'est assez fascinant de croiser des gens dans le désert "par hasard"), Noémie, Johanna, les enfants et moi.

Moment très sympa. Johanna est accablée par ses nombreuses défaites et Colas en profite bien.

Pendant notre partie, on aura la visite d'un "poisson du désert", une sorte de petit lézard à l'aspect un peu visqueux. Les enfants le caresseront et moi je me contenterais de l'observer et de le trouver très mignon.

Vers 17h30 et après un long repos bien mérité, Ibrahim nous conduit à la grande dune (Erg Zaher), point culminant de cette partie du désert, aussi surnommée la dune hurlante. Ibrahim nous avait prévenu que ce serait chouia difficile, et effectivement, ça tire sur les cuisses...On a l'impression d'escalader une montagne pleine de neige poudreuse, chacun en file indienne sur la ligne de la crête. Mais quel spectacle ! Une mer de dunes, sculptées par le vent, une lumière de fin de journée splendide et au sommet de la fameuse dune hurlante, un panorama à 360° sensationnel, sur fin de coucher de soleil.

Juste dommage qu'on ne soit pas juste entre nous pour savourer ce spectacle (on devient vite sauvage dans le désert) car la trentaine de personnes se trouvant au sommet de la dune nous paraissent bien bruyants et troublent un peu cette quiétude.

Johanna propose qu'on reste encore 10 minutes après le coucher du soleil (et le départ du groupe) pour profiter du silence. Juste le temps de voir la lune (qui est pleine ce jour là) se lever à l'opposé de l'endroit où le soleil vient de se coucher, tout aussi magique...

On redescend, à la lumière de la lune, en courant dans les dunes, pieds nus dans ce sable si doux et qui commence à redevenir frais, un moment de pur bonheur qui me fait monter les larmes aux yeux...

On revient au camp (avec nos 2 amis belges partis dans un autre groupe Mélodie du désert) pour prendre un thé tous ensemble.

On ne sait pas trop comment gérer l'anniversaire de Ninon car nos 3 amis semblent mijoter quelquechose mais comme ils ne nous ont rien dit de très clair, on attend.

On a très faim après tous ces efforts, Johanna et Noémie sont sur le point de s'endormir, donc on décide ne pas attendre et d'offrir ses cadeaux à Ninon, sur fond de joyeux anniversaire version banjo. Un petit livre avec une histoire se passant dans le désert, un bel album photo retraçant tous les voyages qu'elle a fait depuis sa naissance et un petit Road Book du Monde Cousu Main pour un week-end toutes les 2 au zoo de Cerza en Normandie, en version safari avec une nuit dans une petite cabane sur pilotis dans le zoo.

Elle est aux anges...

On regarde l'album pendant qu'Ibrahim nous offre encore le spectacle de la confection du pain. On se dit qu'on est pas prêt de manger mais on comprendra après qu'il s'agissait d'un gâteau d'anniversaire pour Ninon...

On dîne puis rien ne se passant, on commence à organiser le coucher pour les enfants car il est 22h30 passé...jusqu'à ce qu'on les voit tous s'afférer dans une dune. Une vison féerique: le "gâteau du désert" (fait avec le pain et toutes sortes d'ingrédients dessus: cacahuète, biscuits émiettés, sirop de grenade, chocolat en poudre...et Ninon écrit avec des lettres découpées dans des poivrons;-) était disposé dans le sable, entouré de bougies plantées dans le sable, et d'un bandeau noir (un morceau du chech d'Atman) avec le prénom de Ninon écrit en sucre en poudre. Une belle démonstration à la fois de leur ingéniosité et de leur grande générosité. Le tout accompagné d'un petit joyeux anniversaire en arabe et d'une dégustation tous ensemble de ce gâteau bien atypique, sans doute le meilleur gâteau d'anniversaire que Ninon n'ai jamais eu...

 

4ème journée

Réveil un peu plus tardif que d'habitude (faut se remettre de la fête d'hier) et départ du campement vers 10h. 

Aujourd'hui on entame la route du retour, sans vraiment le savoir car il faut avouer qu'il n'est tout de même pas évident de se repérer ici...

On va remonter le lit du Draa, en marchant sur un sol sec et terreux, sur lequel la marche est assez agréable et bien moins difficile que la veille, mais les paysages moins extraordinaires aussi. Cela dit vu qu'il fait bien chaud, cette étape tombe bien et les 3 heures ne nous paraissent malgré tout pas si faciles...

On fait plusieurs pauses dont une au puit pour l'apéro des dromadaires (le 1er depuis le début de la semaine, pauvres bêtes...).

On remonte les seaux sur une dizaine de mètres en tirant sur une corde et comme par miracle, l'eau arrive.

C'est assez drôle de les voir tour à tour ingurgiter ces dizaines de litres avec des bruits de déglutition très distingués.

Un peu plus loin, on pose le campement pour notre longue pause méridienne, en attendant que la chaleur passe un peu. On reprendra la marche en fin d'après-midi.

On retrouve petit à petit un joli paysage de petites dunes et Ibrahim nous dégotte un très bel endroit au milieu des dunes pour installer notre campement pour notre dernière soirée. 

C'est fou car on réapprend tellement un autre rapport à la vie et au temps qu'on a du mal à savoir si ça fait longtemps ou pas qu'on est parti, et que le fait que notre périple s'arrête dans une journée ne nous évoque finalement pas grand chose...

Ce qui est sûr, c'est qu'on décide tous de dormir à la belle étoile cette nuit car c'est notre dernière occasion de la faire et on regrette déjà de ne pas avoir tenter avant. ça aussi c'est quelque chose qu'on avait du mal à imaginer avant de partir, la peur bloquant un peu les envies. Mais sur place on se sent tellement chez nous et le désert (aussi hostile qu'il puisse paraitre) est aussi tellement rassurant et accueillant que ça apparait au bout de quelques jours comme une évidence.

Avant cette expérience, place à notre dernière soirée...mémorable...

Thé en préambule, fabrication du pain de sable (incroyable technique consistant à faire cuire le pain à même le sable chaud), puis chanson, que dis-je concert ! Mais cette fois c'est surtout les français qui se mettent en scène: Patrick Bruel pour les filles, Au Champs-Elysées pour Ninon et moi, et tout un tas d'autres tubes plus ou moins douteux, le tout accompagné par "Paaatriiiick" au banjo. On les fait bien rire !

Les enfants apprennent ensuite à Atman à danser le Floss, qu'à force de persévérance, il intégrera en moins d'une heure, chapeau bas...

Mohamed est plus approximatif mais tellement drôle.

Et Ibrahim, plus réservé, surveille tout ce petit spectacle d'un peu plus loin d'un oeil bienveillant et amusé.

S'en suit aussi une série de défis débiles (pompe, magie...) qui nous replonge en enfance et ça fait tellement du bien.

On prendra ce soir là notre dîner tous ensemble, une première. Au menu spaghetti bolognaise, ce qui les obligera à manger avec des couverts.

Dernièr thé à la menthe tous ensemble et on installe nos spots pour dormir à la belle étoile, sauf Colas qui préfère la "sécurité" de la tente. On regrette que les étoiles soient assez peu visibles "à cause" de la pleine lune qui éclaire trop le ciel. Mais on ne lui en veut pas car elle nous a offert de fabuleux spectacles pendant cette semaine, on peut pas tout avoir...

On s'endort comme des bébés, perchés sur notre petite dune...et on sera réveillé quelques heures plus tard par la pluie qui nous obligera à rentrer sous la tente.

Patrick et Ninon, réveillés tôt le matin, ressortiront vers 7h pour voir le lever du soleil, un moment aussi rare qu'exceptionnel.

Et quand Ninon vient me voir à 7h30 en me disant "maman, j'ai vomi", je sais que le début d'une journée difficile commence....

 

5ème journée

Dernier petit déjeuner au coeur du désert, un peu gâché par l'appréhension de la journée à venir...

Je réalise que c'est déjà une grande chance qu'aucun d'entre nous n'ait été malade avant car dans ces conditions et avec l'obligation de marcher, c'est vite l'enfer.

Ninon mange une bouchée mais est malade dans la foulée donc on n'insiste pas. On se prépare et on est prêt à partir vers 9h, Ninon et Colas chacun sur leur dromadaire et nous à pied pour cette dernière étape de traversée du désert.

Après 3/4 d'h, la pauvre Ninon n'en peut plus et on est contraint de faire une pause. Ibrahim lui fait un massage (en lui tirant la peau du dos, Ninon ne dit rien sur le coup mais nous avouera que ça lui a fait un peu mal), Atman l'asperge de vinaigre, on laisse faire en se disant qu'un miracle peut arriver dans le désert.

La pauvre ne tenant plus debout, je monte avec elle sur le dromadaire pour lui faire un dossier et pouvoir la tenir dans mes bras. Plus de deux heures comme cela me vaudront largement plus de courbatures que toutes les heures de randonnée parcourues depuis notre départ...

On finit par se poser pour déjeuner dans un superbe spot bien ombragé qui valait la peine d'attendre.

Délicieux déjeuner (avec petit bol spécial pour Ninon de la part d'Atman qui est super attentionné, c'est touchant). On se repose, alternant entre discussion et silence, sans trop penser à la fin plus qu'imminente....

Ninon s'est endormie. On replie le campement dans le plus grand silence pour la laisser se reposer. Même les dromadaires collaborent et acceptent de s'agenouiller sans émettre le moindre son (ce qui est très rare).

On repart et surprise, 30 minutes plus tard (alors qu'Ibrahim nous avait annoncé encore 1h30 de marche), on arrive au campement fixe. On est pris de cours et un sentiment très mitigé nous envahit: d'une part un soulagement pour cette pauvre Ninon qui va voir son calvaire prendre fin, mais d'autre part une grande frustration de ne pas avoir pu savourer ces derniers instants avant qu'ils ne s'envolent, et déjà la nostalgie de ce trek qui s'achève. ça y est, c'est vraiment LA FIN...

C'est étrange de revoir ce campement qui nous paraissait si spartiate à notre arrivée et qu'on trouve aujourd'hui presque "trop" confortable.

On va prendre un thé dans le salon, sur des chaises, ça aussi ça fait bizarre.

On fait une dernière photo de groupe et on remercie chaleureusement Ibrahim, Atman et Mohamed, les yeux mouillés...

Seule petite consolation, la douche qui nous attend. Même si les conditions ne sont pas optimales (pas de débit, pénurie de shampooing..) ça fait quand même du bien !

On hésite grandement à aller au Festival de Taralgate (un grand festival de musique nomade très réputé à M'hamid) car cette pauvre Ninon aurait plutôt besoin d'aller se coucher mais on a du mal à s'y résoudre et on décide d'y aller et d'aviser sur place.

Malheureusement ce ne sera pas si simple que prévu car le lieu du festival est tout de même à 30 minutes du campement et on est du coup pas vraiment autonome.

Bref, on aurait mieux fait de capituler car Ninon est très fatiguée, le vent (et même la pluie en milieu de soirée) se lève, on a tous froid et on finit par aller se réfugier dans la tente d'un restaurant en attendant l'heure de rendez-vous. Et tout à coup, surgissant comme le messie (c'est vraiment comme ça qu'on a accueilli cette vision), Ibrahim arrive pour nous raccompagner au camp. On dépose Johanna et Noémie sur la route (elles dorment chez Saïd), ce sont nos vrais adieux, plein d'émotion aussi, mettant fin à cette belle rencontre, pleine de simplicité et de sincérité.

On ferme les yeux à 23h30 pour une nuit bien méritée (surtout pour Ninon) avant de reprendre la longue route du lendemain direction Marrakech. 

 

#4- RETOUR VERS LA CIVILISATION

 

Comme pour traduire notre état nostalgique, on se réveille ce matin là sous une pluie battante.

Petit déjeuner dans le salon intérieur, où on retrouve un de nos amis belge, rapatrié dans la nuit en 4X4 pour les mêmes raisons que Ninon.

On discute avec les familles qui viennent d'arriver (et partent en trek le lendemain), on dit au revoir aux dromadaires et à Atman une dernière fois, et Said nous emmène au village où notre taxi nous attend.

On fait la connaissance de Karen (de Mélodie du désert) avec qui on discute un petit moment (ça fait plaisir de la rencontrer) puis c'est parti pour ce long trajet.

Notre chauffeur ne parle pas un mot de français donc la conversation sera très limitée.

Pause déjeuner dans la ville de la datte (où on s'était arrêté prendre un verre à l'aller), où il fait quelques degrés de moins qu'une semaine plus tôt. Je suis en short et sandales, il fait froid et l'air est super humide, je suis gelée. On apprécie tout de même cette pause où on mangera très bien pour trois fois rien et où on ira faire un petit tour au souk (rien à voir avec le souk de Marrakech) pour acheter des dattes et des épices à un petit papi trop sympa.

On reprend le route, il pleut de plus en plus, les rivières complètement asséchées à l'aller débordent, l'eau dégouline partout, les routes sont par endroit bien inondées, c'est limite dangereux.

Sur la fin de la route, on sent notre chauffeur épuisé, ce n'est pas très rassurant.

On arrive enfin à Marrakech vers 20h mais on mettra encore plus d'une heure à arriver au riad car notre chauffeur galère à trouver et n'a plus l'air très "étanche" le pauvre... Il se fait harceler par un "rabatteur", Patrick est même obligé d'intervenir. Retour à la vraie vie...

 

#5-UNE DERNIERE ETAPE A MARRAKECH, PLUS LONGUE QUE PREVUE..

.

Nous voilà enfin arrivés à notre ryad dans la quartier Ben salla. Une autre adresse vraiment bien à l'excellent rapport qualité-prix: le Ryad Thycas. Accueil super chaleureux de Karima (on en avait besoin), beau patio, jolies chambres (bien qu'un tout petit peu petites avec tous nos bagages) et un excellent et super copieux petit dej.

On part dîner sur les conseils de Karima au restau "Color Safran", une belle adresse à 3 minutes du Riad dans un cadre très calme et cosy.

Extinction des feus à 23h, épuisés...

On s'octroie une mini grasse matinée le lendemain, réveil à 9h30.

Après notre petit déjeuner gargantuesque, on prépare nos sacs (où plus la moindre parcelle de vêtement est propre..), on libère la chambre et on part faire un dernier tour dans le souk pour quelques derniers petits achats, en jonglant entre les gouttes. On a une pensée émue pour les filles qui sont restées au festival de Taralgate mais aussi pour les familles qui partaient dans le désert en espérant qu'ils n'aient pas le même temps que nous à Marrakech...et on apprendra plus tard que si...

Dernier déjeuner marocain chez Brahim (très bonne adresse très économique), retour au riad pour récupérer nos sacs avant d'aller prendre le taxi, et c'est là qu'on découvre le pot aux roses....et qu'il est 14h45 et non 13h45 comme on le pensait.

Explication: le gouvernement marocain a décidé le vendredi précédent le dimanche que le passage à l'heure d'hiver était annulé. On s'était en effet renseigné sur ce point et c'est ce qu'on nous avait dit donc pour nous le sujet était clos. Mais le souci est que le délai était trop court pour que la mise à jour soit faite et de ce fait, tous les objets connectés (téléphones, ordis, etc) ont automatiquement changé d'heure.

Les 3/4 du pays (dont nous!) pensait donc qu'il était une heure de moins que l'heure réelle.

S'en suit une course endiablée sous la pluie avec nos sacs pour rejoindre le taxi, la rencontre très tendue avec notre taxi, enragé par notre retard, puis la nonchalance totale de tous nos interlocuteurs à l'aéroport.

Résultat: impossibilité de monter dans notre avion qui est pourtant encore là et obligation de racheter un billet, pour le lendemain car il n'y a pas pour le jour même. Sympa la petite soirée à 900€ !!

Dans notre malheur notre Ryad a encore une chambre dispo et accepte de nous reprendre. Passé le stress, on est content de revenir "à la maison", de revoir Karima et on décide de profiter de cette soirée bonus, tant qu'à faire...

On se repose un peu au riad et on part dîner à la "Cantine des gazelles", le super petit restau rose où on était allé déjeuner puis goûter à notre arrivée pour finir en beauté. On est content d'être là, ils sont super accueillants et les enfants nous répètent en boucle que cette soirée en plus est bien sympa. Elle peut l'être !!

Le lendemain, on profite du petit déjeuner et on part en prévoyant 3 heures avant notre vol (exceptionnel pour nous).

Tout se passe bien et on embarque à l'heure.

Bye bye Maroc, On est pas prêt d'oublier cette aventure sportive, familiale, spirituelle, intérieure et surtout humaine que tu nous a offert.

Je m'attendais à quelque chose d'extraordinaire mais je sais maintenant qu'on ne peut pas vraiment comprendre ce qui s'y passe tant qu'on ne l'a pas vécu.

Merci à vous, mes enfants et mon Patrick d'avoir accepté de me suivre dans ce nouveau trip, je crois que vous ne le regrettez pas.

Merci à Ibrahim, Mohamed et Atman pour leur chaleur, leur sourire, leur gentillesse, leur bienveillance, leur chant et leur rire, on vous gardera longtemps dans nos coeurs.

Merci à Noémie et Johanna, cette rencontre pas gagnée d'avance et cette façon naturelle qu'on a eu à s'apprivoiser en douceur et sans manigance ne fait que renforcer sa beauté.

Et pour finir merci à Said et Karen, de Mélodie du désert pour leur gentillesse et leur sérieux et sans qui tout ça n'aurait pas exister.

A bientôt désert, on reviendra, c'est certain !!

 

Source : Le monde cousu main >> Lire l'article en entier (ici)

 

Voyage méditation dans le désert marocain

Trek méditation au cœur du Sahara

Une invitation en voyage "méditation" au cœur des dunes de la vallée du Drâa (sud-Maroc), avec de la méditation guidée, de la marche en silence et visualisation créatrice. 5 jours de ressourcement avec un accompagnement quotidien.


Trek méditation 

du 1 au 6 décembre 2018

 

6 jours de voyage, dont 5 jours à pied

 

 



Qui accompagne ?

  • Patrick Estrade

Patrick Estrade aura cœur à accompagner ce groupe de 3 à 9 personnes maxi pour ce voyage (aussi intérieur).

 

Patrick Estrade a découvert la méditation à l’adolescence dans ses cours d'art martiaux. Passionné par le développement personnel depuis sont plus jeune age, c'est en 2009 qu'il se lance dan l'aventure du coaching de vie. Il se forme dans différentes techniques (PNL, Coaching co-actif...) , la technique de visualisation créatrice par la méditation de Shakti Gawan et la méditation pleine conscience. En 2012, il compile son propre protocole adapté au coaching :  la Création phanto-consciente© ou CPC©. Il pratique au quotidien la méditation et applique la CPC© à lui même et lors de ses séances d’accompagnements de coaching. Aujourd'hui, à 48 ans, il est en formation au coaching professionnel en cours de certification RNCP. 

 

Site : Coachquantum.fr

Facebook : facebook.com/coachquantum1

Mail : patrickest@live.fr

Tel : +33 (0) 6 59514581



Programme

 

  • 1er décembre 

Départ de Marrakech (7h30 devant le café de France) pour rejoindre M'hamid aux portes du désert. Nuit en bivouac fixe dans les dunes.

  • 2 décembre

Au lever du soleil : méditation assise guidée

Départ à pied accompagné de la caravane de dromadaire pour rejoindre l'erg Sidi Naji.

Marche méditative en silence, puis partage des ressentis tout en continuant de marcher. 

Après quelques heures de marche, nous posons le bivouac entre les dunes à proximité du sanctuaire du Sidi Naji. Ce Marabout aurait vécu selon la tradition orale, il y a 18 grand-pères ! Ce lieu est rempli d'histoire et de coutume locale. 

Après le repas de mi-journée, méditation de relaxation allongée.

En soirée, apprentissage et entrainement à la visualisation créatrice par la méditation en référence à la loi de l'attraction.

  • 3 décembre

Au lever du soleil : méditation assise guidée

Marche méditative en silence, puis partage des ressentis tout en continuant de marcher. 

Nous faisons cap sud-est, en direction de l'Erg Ezahar (ou dunes hurlante). Ces majestueuses dunes de sable offrent un point de vue sur toute la Vallée du Drâa. C'est l'un de nos sites favoris ! Très peu fréquenté, c'est un lieu qui offre une réelle sensation d'évasion. Nous posons le bivouac au pied des dunes. Chacun est libre de s'installer à la belle étoile ou sous sa tente. 

Après le repas de mi-journée, méditation de relaxation allongée.

En soirée, apprentissage et entrainement à la visualisation créatrice par la méditation en référence à la loi de l'attraction.

  • 4 décembre

Au lever du soleil : méditation assise guidée

Marche méditative en silence, puis partage des ressenties tout en continuant de marcher. 

Nous rejoignons l'erg Aytoner niché dans un coude du Drâa.  La marche se fait au rythme de l'ombre trouvée sur notre parcours. Nous passons la nuit aux dunes de Bou ghbar.

Après le repas de mi-journée, méditation de relaxation allongée.

En soirée, apprentissage et entrainement à la visualisation créatrice par la méditation en référence à la loi de l'attraction.

  • 5 décembre

Au lever du soleil : méditation assise guidée

S'opère souvent la magie du désert au 4ième réveil dans le désert. Après avoir plié le bivouac, nous partons rejoindre lolatj. Marche méditative en silence, puis partage des ressenties tout en continuant de marcher.  Cette étape nous fait traverser Nabak Lawd. Une journée typique dans le désert, au rythme des dromadaires, avec peut être des rencontres inattendues et surprenantes.

Après le repas de mi-journée, méditation de relaxation allongée.

En soirée, apprentissage et entrainement à la visualisation créatrice par la méditation en référence à la loi de l'attraction.

  • 6  décembre

Au lever du soleil : méditation assise guidée

C'est le retour à M'hamid. Le retour à la civilisation. Un arrêt est prévu à Hadib Lrul pour la pause thé.

La caravane de dromadaires vous accompagne jusqu'à votre retour. Retour sur Marrakech en fin de soirée avec Mélodie du désert et Patrick (optionnel).


Le trek en pratique

  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Les repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.

Tarif

 

Le tarif est de 540 euros par personne.

 

Il comprend :

  • Le transport Marrakech - M'hamid aller-retour (sans les repas)
  • Le trek de 5 jours - 4 jours en pension complète
  • La nuit en bivouac fixe tout confort dans les dunes de M'hamid El Ghizlane
  • L'accompagnement de l'équipe Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Patrick Estrade

Il ne comprend pas :

  • Les nuitées éventuelles à Marrakech (avant / après le trek)
  • Les pourboires
  • Les transports aériens
  • L'assurance rapatriement

Infos et réservation


0 commentaires

Trek Yoga désert Maroc


Trek yoga au cœur du désert Marocain

Trek accompagné de Florence Ponceau


A travers le voyage Trek & Yoga, nous vous invitons à parcourir le désert comme votre propre espace intérieur, guidés par toute l'équipe de Mélodie du Désert, et par les grands principes de la philosophie du Yoga introduits par Florence Ponceau.

Ce voyage est une invitation à aller à la rencontre de notre sagesse profonde et innée, au cœur du paysage propice des dunes du Sahara. 

Les pratiques quotidiennes de Yoga nous donneront accès à l'espace du corps, sans entrave, grâce à la discipline posturale (asâna), et à l'espace intérieur, illimité, silencieux, lumineux, grâce à la conscience du souffle (prânâyamah) menant à la méditation (dhyâna). 

Les pratiques quotidiennes (Yoga matin et soir, marches matin et après-midi), nous les partagerons pour aller à la fois vers plus de subtilité et de clarté dans notre perception (de soi, du monde) et plus de disponibilité et de joie (en soi et avec notre environnement).

  • Un trek adapté à tous : débutant & confirmé à la pratique du yoga trek yoga désert marocain
  • Maximum 10 personnes
  • Accompagnement professionnel : Florence Ponceau, professeur en collectif et en individuel
  • Marche & Yoga pendant 6 jours le long des anciennes pistes des caravanes nomades du Sahara
  • Départ / retour depuis Marrakech (possibilité de moduler le voyage sur demande)

TREK YOGA DANS LE DÉSERT MAROCAIN

 

Du 9 au 17 février 2019


Qui accompagne ?

Florence Ponceau a commencé la pratique du Yoga en 2005, et l’enseigne avec passion depuis 2009. 

Elle est diplômée de l’école Sivananda (2008), diplômée d’État en "éducation yoguique" (université de Lille, 2010). 

Elle suit depuis 2010 le Docteur M.V. Bhole (médecin, yoga-thérapeute, chercheur durant 30 ans pour l’Institut de Kaivalyadhama à Lonavla en Inde) pour approfondir les pratiques de Prânâyâma et la compréhension de la philosophie du Yoga. 

Pour approfondir sa connaissance des textes et mieux appréhender les effets thérapeutiques des pratiques enseignées, elle a repris en 2016 une formation complète (de professeur de Yoga et en Yoga-thérapie) auprès de l’école Viniyoga.  Elle vit et enseigne à Orléans.

 

Professeure de Yoga diplômée d’état,

Diplômée école Sivananda,

TYE du RYE (Recherche sur le Yoga dans l'Education)

Formation Yogamrita - Yoga & Ayurveda

Formation de Viniy-Yoga et Yoga-thérapie (en cours)

 

Florence Ponceau

06 08 71 39 37



Programme

  • 9 février : Arrivée à Marrakech. Accueil à l'aéroport et nuitée en Riad au cœur de la médina  (dîner libre)
  • 10 février : Début du voyage pour rejoindre Ouarzazate, puis M'hamid El Ghizlane aux portes du désert. Nuit en bivouac fixe dans les dunes (situé à 15 km du village).
  • 11 au 16 février  : Trek de 6 jours et 5 nuits "la caravane du désert" (niveau intermédiaire : 3h le matin / 1h l'après-midi). Retour à Marrakech le 16 février en soirée, nuit en Riad (dîner libre)
  • 17 février : dépôt aéroport puis vol retour. 

Tarif

Le tarif est de 950 € par personne trek yoga desert maroc

 

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et le dépôt à l'aéroport de Marrakech
  • 2 nuitées en Riad à Marrakech (petit-déjeuner et taxe de séjour)
  • Les transports 
  • La nuitée en bivouac fixe
  • Le trek de 6 jours - 5 nuits
  • L'accompagnement de Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Florence Ponceau, professeure de Yoga

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • 2 dîners à Marrakech (et selon les horaires des vols, les déjeuners du 9 et 17 février)
  • L'assurance rapatriement
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 

Infos & réservation

Agence Mélodie du désert 

@ : melodiedudesert@gmail.com ou formulaire de réservation

Tél : (+33) 07.85.11.52.47

2 commentaires

La caravane enchantée du désert

La caravane enchantée du désert

Stage voix du 19 au 28 novembre 2018

Ce stage sera l'occasion d'une rencontre !

Rencontre avec la puissance et la quiétude du désert, rencontre avec les nomades et la culture marocaine, rencontre avec votre Etre libre et votre Energie, rencontre avec votre voix et ce qui se chante en vous, votre créativité du chant spontané.

 

Au menu : chants, approche de la voix, du souffle, de la posture de votre corps instruments, outils de la pédagogie vocale, rituel en lien avec la dimension sacrée du désert, marche avec les dromadaires et les nomades et bivouac sous tente…

 

Une épopée vers votre Etre … un moment unique ! 

 


Voyage dans le désert MAROC du 19 au 28 novembre 2018

10 jours de voyage, dont 6 jours à pied

 

STAGE VOIX "La caravane enchantée"



Qui accompagne ?

  • Sophie dubois

Musicothérapeute et psychopraticienne transpersonnelle : reçoit en individuel et groupe, analyse de rêve, respiration holotropique, et a développé une approche hollistique de la voix et du chant libre & spontané. En savoir plus sur l'approche du chant spontané :  >> http://sophiedubois.fr/therapie-voix

  • Mathieu Dubois 

Praticien en travail  rituel  (https://horites.com/), formé en respiration holotropique (http://ceshum.net/formation-a-la-respiration-transpersonnelle/) et coaching (www.serenitycoachinstitut.com)

  • L'équipe Mélodie du désert


Programme

  • 19 novembre : Accueil à l'aéroport de Marrakech. Nuit en Riad à proximité de la place Jema Efna (dîner libre)
  • 20 novembre : Départ pour rejoindre M'hamid el Ghizlane, aux portes du désert. Ce trajet est déjà le début du voyage, la route traverse de nombreux villages berbères avant de plonger dans la vallée désertique du Drâa. Arrêt possible sur demande. Dîner et nuit au bivouac fixe, tout confort, à proximité de la palmeraie du village.
  • 21 au 26 novembre : Départ à pied, accompagné de la caravane de dromadaire pour un trek de 6 jours et 5 nuits "La caravane  enchantée du désert".  Nuit chez l'habitant à M'hamid le 26 novembre (hammam, visite des casbahs et du village possible).
  • 27 novembre : Retour à Marrakech, par le col Tichka. Nuit en Riad à proximité de la place Jema Efna (dîner libre).
  • 28 novembre : Dépôt à l'aéroport

Le trek en pratique

  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Les repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.

Tarif

 

Le tarif est de 840 euros par personne.

 

Il comprend :

  • L’accueil et le dépôt à l'aéroport de Marrakech
  • 2 nuitée en Riad à Marrakech, en chambre double (petit-déjeuner et taxe de séjour inclus)
  • Le transport Marrakech - M'hamid aller-retour
  • Le trek de 6 jours - 5 jours
  • La nuit chez l'habitant à M'hamid
  • La pension complète
  • L'accompagnement de l'équipe Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Sophie & Mathieu Dubois

Il ne comprend pas :

  • 2 dîners à Marrakech
  • Les pourboires
  • Les transports aériens
  • L'assurance rapatriement

Infos et réservation

Pour s'inscrire à ce voyage, contactez Sophie DUBOIS :

 

Email : contact@sophiedubois.fr

Téléphone : (+33) 06.64.25.52.32

Site : http://sophiedubois.fr/

 


0 commentaires

A la rencontre de soi au cœur du désert Marocain


Voyage "bulles de bien-être"

A la rencontre de soi au cœur du désert Marocain, du 9 au 17 février 2019

 Le désert nous invite au silence, à la rencontre avec nous-même,

à la joie simple et profonde d’être.

 

Sylvie vous guidera, dans la bienveillance et la joie,

afin de goûter au bonheur de vivre l’instant présent

et de savourer la joie qui en émane.

 

Marcher en conscience,

Méditer en silence ou guidé par la voix,

S’émouvoir devant un coucher de soleil,

Ecouter son corps, accueillir ses émotions,

Partager,

Faire confiance et se laisser guider,

Expérimenter la sophrologie ludique et le Gibberish

 Chanter, danser et rire ensemble autour du feu…

Venez faire l’expérience de votre nature véritable !

 

Sylvie Maisonneuve est artisane de bien-être et rigologue®. Installée depuis 2008, elle propose différentes approches pour développer votre bien-être et votre joie de vivre. Elle anime des séjours de méditation et de développement personnel. Elle a à cœur de transmettre les outils qui lui permettent chaque jour de grandir, de s’éveiller… (www.sylvie-maisonneuve.fr)


Un voyage à pied dans le désert marocain au rythme de la caravane de dromadaires.

Mélodie du désert vous fera voyager à la rencontre de la culture nomade et des magnifiques paysages désertiques du Sahara.

Accompagné par la caravane de dromadaires, c'est le long des hautes dunes de la Vallée du Drâa, des hamadas, des oasis et des palmeraies que se déroulera votre trek, au rythme de la vie du désert.

Voyage de niveau intermédiaire, avec 4 à 5 heures de marche par jour.

 


Voyage "A LA RENCONTRE DE SOI, au cœur du désert Marocain"

Du samedi 9 au dimanche 17 février 2019

 

9 jours de voyage, dont 5 jours à pied


Organisation du voyage

  • Samedi 9 février : Arrivée et nuitée à Marrakech. Accueil à l’aéroport puis hébergement au Riad Arganier* avec petit déjeuner et taxe de séjour compris. * sous réserve de disponibilité au moment de votre réservation
  • Dimanche 10 février : Vers 8 heures, départ de Marrakech pour rejoindre M’hamid, aux portes du désert (455 km, à travers l'Atlas et la Vallée du Drâa).  Visites et arrêts à votre convenance pendant le trajet (Village de l'Atlas, Col Tichka, Ait Ben Haddou, Zagora, Tamegroute...). Nuit en bivouac fixe dans la palmeraie.
  • Lundi 11 au vendredi 15 février : Trek de 5 jours et 4 nuits dans le désert Marocain.
  • Vendredi 15 février : Nuit en bivouac fixe confort
  • Samedi 16 février : Retour et nuitée à Marrakech. Hébergement au Riad Arganier*.
  • Dimanche 17 février : Vol retour depuis Marrakech. Petit déjeuner puis transfert à l’aéroport.
  • Les dîners à Marrakech du samedi 9 et du samedi 16 ne sont pas pris en charge par Mélodie du Désert.  

Les plus de ce voyage "Bulles de bien-être"

  • Un départ depuis Marrakech, tout compris (transport, hébergement, repas ...)
  • La découverte de lieux magiques, d'endroits insolites et retirés des circuits touristiques classiques
  • Un accompagnement pour vous permettre de faire de ce voyage une très belle rencontre avec vous-même, dans la bienveillance et la joie
  • Un groupe limité à 10 participants pour favoriser la convivialité 

En pratique

  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Mélodie du désert fournit des petits matelas, des couvertures au besoin, et l'ensemble du matériel du bivouac.
  • Le matériel recommandé pour le trek : https://www.melodiedudesert.com/guide-devoyage/préparer-son-trek-dans-le-désert/
  • Nos repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.
  • Les départs à pied sont prévus au matin depuis le village de M’hamid.
  • Le retour au village est prévu en milieu de journée. Le guide pourra vous accompagner pour effectuer une visite du village et de ses authentiques kasbahs, ou la visite d'une coopérative de femmes spécialisées dans la fabrication de la semoule. Nous rejoindrons Marrakech ce même jour.
  • Accompagnement par Sylvie Maisonneuve, Artisane de bien-être et Rigologue®.
  • Réservation sur son site : http://sylvie-maisonneuve.fr/sejours/

Tarif

Est inclus : 

  • L'accueil et dépôt à l'aéroport
  • Les deux nuitées à Marrakech en chambre double + petit-déjeuner + taxe de séjour
  • Les transports aller-retour Marrakech / M’hamid
  • Les repas / boissons pendant le transfert aller-retour Marrakech / Mhamid
  • Les deux nuitées en bivouac fixe à M’hamid avec dîner et petit-déjeuner
  • Le trek de 5 jours et 4 nuits en pension complète 
  • L'accompagnement par Sylvie et l'équipe de Mélodie du désert

N'est pas inclus :

  • Le transport aérien
  • Les deux dîners à Marrakech (9 et 16 février)
  • Les pourboires
  • Les dépenses personnelles
  • Assurance rapatriement
TARIF DEPART      
  Frais d'accompagnement  Frais de voyage             Cumul       
Réservation avant le 01/10/2018 350 € / pers.      520 € / pers.      870 €
Réservation avant le 16/11/2018 400 € / pers.      520 € / pers.       920 €
Réservation à partir du  16/11/2018 450 € / pers.      520 € / pers.      970 €

 

La réservation se fait en 2 étapes :

  • Réservation & paiement des frais d'accompagnement par chèque à l'ordre de Sylvie Maisonneuve. A adresser à Sylvie MAISONNEUVE - 130 route de la Barre – 44240 SUCE SUR ERDRE Bulletin d’inscription à télécharger : http://sylvie-maisonneuve.fr/sejours/ ou bulletin d'inscription (cliquez-ici)
  • Paiement des frais de voyage (520 €) à votre arrivée au Maroc auprès de Mélodie du désert.

IMPORTANT : Passeport en cours de validité obligatoire pour les ressortissants français. Pour les autres, merci de vérifier auprès de votre ambassade.

Mélodie du Désert ne prend pas en charge l’assurance rapatriement. Pensez à y souscrire.

VOTRE SÉCURITÉ :

La question de la sécurité des touristes au Maroc est une grande préoccupation. 

Le Maroc est une destination sûre. Les touristes et les nombreux européens résidents y sont en parfaite sécurité.

Comme dans tout lieu touristique et très fréquenté, voleurs et pickpockets peuvent sévir à Marrakech (aéroport, souks, places touristiques).

Aucun risque cependant à M'hamid et dans le désert.

La frontière algéro-marocaine, située à plus de 60km du lieu du trek, est fortement militarisée – du fait du conflit concernant la frontière du sahara occidental - et ne représente aucun danger pour les touristes.


0 commentaires

Haut-Atlas et trek dans le désert marocain

7 jours entre les vallées du Haut-Atlas et les dunes du Sahara

Circuit du 15 au 21 septembre 2018, départ Marrakech

Marrakech - Vallées du Haut-Atlas - désert Maroc - circuit accompagné

Du Haut-Atlas au Sahara

Séjour 7 jours - 6 nuits

Du 15 au 21 septembre 2018

 

Niveau intermédiaire

Depuis Marrakech



Les plus de ce séjour

  • Un circuit varié entre les montagnes du Haut-Atlas et les dunes du Sahara
  • Une nuit en auberge à la vallée des roses
  • Une nuit aux magnifiques dunes de l'Erg Zahar en bivouac nomade
  • Un séjour, tout compris, depuis Marrakech 

L'itinéraire

  • 15 septembre : Départ de Marrakech, au matin, pour rejoindre les gorges du Dadès (haut-Atlas), par le col Tichka. Arrêt et visite sur le trajet. Le soir, nuit en auberge (pension complète). 6h de trajet
  • 16 septembre : Visite des gorges du haut-Atlas en passant par la route des kasbahs. Le soir, nuit en auberge (pension complète)
  • 17 septembre : Transfert vers Mhamid, aux portes du désert. Arrêt au village pour découvrir le rythme de la vie locale. Le soir, nuit en bivouac fixe, confort, à l'orée de la palmeraie (pension complète) 6h de trajet
  • 18 au 21 septembre : Départ à pied, accompagné d'une équipe chamelière et de la caravane de dromadaire pour un trek 4 jours. L'itinéraire du trek mène vers l'Est de Mhamid pour rejoindre les magnifiques dunes hurlantes (erg Zahar).  Retour à Marrakech le 21 septembre en soirée. 4h à 5h de marche par jour + 8h de trajet le dernier jour

Le trek en pratique

  • Accueil et prise en charge dès l'aéroport possible (nous faire la demande)
  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Nos repas sont préparés avec soin (salade composée le midi, et tajines le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. 
  • Les départs à pied sont prévus au matin depuis le village de M’hamid (situé à 455 km de Marrakech). L’idéal est d’arriver la veille à M’hamid. Nous proposons : 
    • Un hébergement chez l’habitant (maison locale au cœur du village, disposant de 4 chambres doubles, une salle de bain (douche et WC), et un coin détente).
    • Un hébergement en bivouac fixe, tout confort, au cœur de la palmeraie du village (à 4 km). Le bivouac est composé de plusieurs tentes, de douches et WC.
  • Le retour au village est prévu en milieu de journée. Un membre de l'équipe pourra vous accompagner pour effectuer une visite du village et de ses authentiques kasbahs, de la visite d'une coopérative de femmes spécialisées dans la fabrication de la semoule. Il sera possible de rejoindre Marrakech / Ouarzazate ce même jour, ou de rester une nuit supplémentaire au village.
  • Hammam local possible en fin de trek au village (10 MAD l'entrée = approximativement 1 EUR)
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.

Tarif

Tarif 575 € / personne

 

Est inclus : 

  • Les transports
  • Les nuitées, en auberge, en bivouac fixe et bivouac nomade
  • La pension complète
  • L'accompagnement Mélodie du désert

N'est pas inclus :

  • Le transport aérien
  • Les pourboires
  • Les dépenses personnelles

0 commentaires

Voyage photo - Trek désert Maroc


Voyage Photo au cœur du désert Marocain

Trek accompagné du photographe Vincent Eschmann


Nous vous proposons d’être accompagné par Vincent, un photographe professionnel, qui vous guidera pour la réalisation de magnifiques clichés, alchimie entre la puissance de l’instant et la technique maîtrisée. En parallèle de son métier, Vincent est formateur professionnel. Il sera à vos côtés pendant le séjour pour vous assister dans vos prises de vue et répondre à toutes vos questions d’ordre techniques et artistiques.  Il vous guidera dans les plus beaux endroits du Maroc à la recherche de la lumière et du sujet qui sublimera vos photographies.

Que vous soyez débutant ou photographe confirmé, les explications sont adaptées au niveau de chacun pour progresser ou affiner / affirmer votre technique et votre sensibilité artistique. Vincent vous proposera différents petits modules de l’optimisation des réglages de l’appareil à la maîtrise du mode manuel au travers de techniques variées comme le bracketing, l’utilisation de filtres, les différentes expositions, les temps de poses, les règles de composition.... Des ateliers thématiques sont également au programme pour s’exercer et pratiquer dans la réalisation de portrait, la photographie de nuit, la création d’une série photographique ou encore la photographie de paysage.

Le soir venu sera un moment convivial  où vous pourrez revenir et échanger sur les photographies réalisées dans la journée.

 

Ce voyage vous permettra de progresser en photographie mais il sera aussi une belle opportunité de rencontres, d’échanges et d’émerveillement à la découverte du Maroc.


TREK PHOTO DANS LE DÉSERT MAROCAIN

 

Prochain départ : Automne 2019

 


Matériel photographique à prévoir

  • Appareil photo : toutes marques et touts modèles acceptés
  • Objectifs : privilégier grand angle et zoom moyen si disponibles
  • Batterie de rechange + chargeur 
  • Carte mémoire de grande capacité (mini 32Go) 
  • Sac photo pour transporter le matériel indépendamment du sac principal
  • Nécessaire de nettoyage optique (soufflette, pinceau…)
  • Filtres photo (pola, UV, neutre…) : optionnels
  • Trépied : optionnel

Qui accompagne ?

 Vincent est un photographe professionnel et un grand voyageur dans l’âme.

A partir de son studio Strasbourgeois, il réalise des contrats publicitaires et corporates en France et à l’étranger pour des agences, des entreprises et des institutions.

Sa nature curieuse et son goût pour l’aventure l’ont amené à parcourir les quatre coins du monde à la rencontre des gens et des cultures qu’il photographie insatiablement

Son envie de raconter des histoires  et son besoin de donner un sens à ces images l’ont amené ces dernières années vers le photojournalisme. Son dernier projet est consacré à une communauté indigène d’Amérique centrale où il s’est attaché à montrer en image les évolutions socio-culturelles de ce peuple soumit aux pressions et influences extérieures.  

Vincent s’est passionné depuis plusieurs années pour le Maroc et la richesse des paysages et de culture qu’il offre aux voyageurs. Il sera votre guide photographe pour vous accompagner dans vos prises de vue et vous faire progresser techniquement et artistiquement.  

 

Vincent Eschmann
Tél : 06 40 48 26 87


Programme

  • Jour 1 : Arrivée à Marrakech. Accueil et nuitée au Riad Arganier. Promenade photographique dans l’ancienne médina à la découverte de son célèbre souk et de l’effervescente place Jemaa el Fna pour saisir en image l’âme de Marrakech et de ses habitants. L’occasion de découvrir des joyeux architecturaux comme la Medersa Ben Youssef ou la mosquée Sidi Bel Abbès, au travers d’un dédale de ruelles qui font le charme et l’authenticité de cette partie historique de la ville. La soir venu sera une belle opportunité pour la photographie de nuit et ainsi saisir l’ambiance magique et les sublimes lumière de la ville toujours grouillant d’activité.

Photo : ville, bazar, photo de nuit, jardin majorelle, medersa ben youssef, ancienne medina, place Jemaa el fna….

  • Jour 2 : Début du voyage pour rejoindre Ouarzazate, puis la vallée des Roses, par la route des kasbahs. Nuit en auberge. Une immersion photographique dans un labyrinthe de vallées verdoyantes et de gorges splendides à la découverte des paysages authentiques de l’Atlas Marocain. Cette région captivante sera l’occasion de réaliser de sublimes clichés de paysages, d’anciennes kasbahs et de s’immerger dans la culture berbère de cette partie du Maroc.  Un détour par l’aït ben Haddou vous fera découvrir ce ksar magnifiquement préservé posé sur un flan de colline et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ici les opportunités sont sans fin pour immortaliser en image ce dédale de ruelles et ses magnifiques maisons en pierre traditionnelles.

Photo : vallée des roses, kasbahs, gorges, ait Ben Haddou

  • Jour 3 : Suite vers M'hamid, aux portes du désert (en passant par Tinghir). Nuit en bivouac fixe, tout confort dans le désert.
  • Jour 4 : l'oued Drâa en direction de la Palmeraie de M'hamid. Après quelques heures de marche, nous posons le bivouac entre les dunes à proximité du sanctuaire du Sidi Naji. Ce Marabout aurait vécu selon la tradition orale, il y a 18 grand-pères ! Ce lieu est rempli d'histoire et de coutume locale. 
  • Jour 5 : Après le déjeuner, nous faisons cap sud-est, en direction de l'Erg Ezahar (ou dune hurlante). Ces majestueuses dunes de sable offrent un point de vue sur toute la Vallée du Drâa. C'est l'un de nos sites favoris ! Très peu fréquenté, c'est un lieu qui offre une réelle sensation d'évasion. Nous posons le bivouac au pied des dunes. Chacun est libre de s'installer à la belle étoile ou sous sa tente. 
  • Jour 6 : Au petit matin, après le chargement des dromadaires, nous rejoignons l'erg Aytoner niché dans un coude du Drâa.  La marche se fait au rythme de l'ombre trouvée sur notre parcours. Nous passons la nuit aux dunes de Bou ghbar.
  • Jour 7 : S'opère souvent la magie du désert au 4ième réveil dans le désert. Après avoir plié le bivouac, nous partons rejoindre lolatj. Cette étape nous fait traverser Nabak Lawd. Une journée typique dans le désert, au rythme des dromadaires, avec peut être des rencontres inattendues et surprenantes.
  • Jour 8 :  C'est le retour à M'hamid. Le retour à la civilisation. Un arrêt est prévu à Hadib Lrul pour la pause thé. La caravane de dromadaires vous accompagne jusqu'à votre retour. Retour sur Marrakech en fin de soirée avec Mélodie du désert. Nuit au Riad Arganier.
  • Jour 9 : Dépôt aéroport, vol retour

Photo : désert, lumière, dune, sable, erg, reg, ancienne route des caravanes, levé et couché du soleil

 

Le désert offre une expérience photographique unique et intense où les lumières changeantes modifient en permanence les perceptions et les reliefs. Du levé du jour au couché du soleil, les occasions sont infinies pour photographier ces paysages immuables dans le temps mais imperceptiblement changeants. Dans cet environnement particulier l’œil et l’appareil photo s’accrochent  aussi bien à l’immensité des paysages qu’au détail infime des textures du sable qui s’embrase aux plus beaux moments de la journée.

Cet itinéraire est une immersion totale dans le désert Marocain sur les traces des anciennes caravanes nomades où le photographe trouvera un terrain de jeu immense et diversifié à la recherche de la photo parfaite. 


Tarif

Le tarif est de 825 € par personne

 

Ce tarif comprend : 

  • L'accueil et le dépôt à l'aéroport de Marrakech
  • 2 nuitées en Riad à Marrakech (petit-déjeuner et taxe de séjour)
  • Les transports 
  • La nuit en auberge dans l'Atlas
  • La nuitée en bivouac fixe
  • Le trek de 5 jours - 4 nuits
  • L'accompagnement de Mélodie du désert
  • L'accompagnement du photographe Vincent Eschman

Ce tarif ne comprend pas : 

  • Le transport aérien
  • 2 dîners à Marrakech et 3 déjeuners (pendant les transports) - En moyenne 7 € / repas
  • L'assurance rapatriement
  • Les pourboires et les dépenses personnelles 

Infos & réservation

Agence Mélodie du désert

@ : melodiedudesert@gmail.com ou formulaire de réservation

Tél : (+33) 07.85.11.52.47

Voir et Sentir désert Marocain

Méharée dans le désert marocain

Marche consciente, cercles de parole, présence et chant

Méharée dans le désert MAROC du 26 octobre au 3 novembre 2018.

9 jours de voyage, dont 7 jours à pied



Voir et Sentir -  désert Maroc

"Le désert hors du temps, 

Le silence, la douceur, les couleurs,

Une mélodie que j'entends, 

Et voici que s'ouvre mon cœur."

 

Guidé par Fabrice George, accompagné musicalement par Joachim Nour

Groupe de 7 à 12 personnes.

 

Du 26 oct. au 3 nov. 2018

9 jours de voyage, dont 7 jours à pied

 

Inscription : fabrice@espacetribal.com



Pour qui ?

Ce voyage s’adresse à toute personne qui désire explorer sa part créative et spontanée.

Les stages que Fabrice Georges proposent, et celui-ci en particulier, amènent le groupe et chacun des participants à vivre toute une palette d’expériences personnelles, certaines joyeuses et légères et d’autre profondes et plus intenses. Ce stage est avant tout une aventure humaine, un voyage à la rencontre de soi dans le contexte porteur du désert…

La musique et les chants seront présents pour soutenir l’ouverture du cœur,  et chacun est libre de se joindre au chant ou non. Il n’est donc absolument pas nécessaire de savoir chanter.


Qui vous accompagne ?

  • Fabrice GEORGE, thérapeute corporel et musicien, enseigne la pratique du mouvement et du chant spontané depuis 2006 en Belgique et en Suisse. 
  • Joachim NOUR nous fera le don de sa musique et de ses chants remplis de lumière
  • L'équipe Mélodie du désert : guide désert et chameliers


Programme

  • Vendredi 26 octobre
    • Prise en charge du groupe à l'aéroport de Ouarzazate
    • Trajet de Ouarzazate au village de Mhamid (1 demi-journée)
    • Repas du soir et nuitée en bivouac fixe, à l'orée du désert. Rencontre avec le guide du désert.
  • Samedi 27 octobre au vendredi 2 novembre
    • Départ en matinée de la méharée dans le désert : marche consciente, cercles de parole, mouvement et chant.
    • 7 jours et 6 nuits dans le désert pour rejoindre les magnifiques dunes hurlantes, entre palmeraie, hamada, et erg.
    • Retour à Mhamid en milieu de journée. Repos & après-midi au village (optionnel : hammam, visite du village et de ses kasbahs). Repas et nuitée chez Saïd
  • Samedi 3 novembre
    • Trajet retour vers Ouarzazate (1 demi/journée. Déjeuner non compris)

Le trek en pratique

  • Les journées se partagent entre la marche (plus ou moins 3h par jour), les repas, les ateliers, le repos, le feu qui brûle le soir, les chants. 
  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Les repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.

Participation financière

Tarif plein : 1.100 €

Tarif réduit : 990 € (pour une inscription et un paiement de l'acompte avant le 1er juillet 2018)

 

Ce prix comprend :

- le transport depuis l'aéroport de Ouarzazate jusqu'au village de Mhamid

- Tous les repas du 26 octobre en soirée au 3 novembre au matin

- Le logement à Mhamid

- Le trek dans le désert de 7 jours

- L'accompagnement (cercles de paroles, ateliers, musique et chant) et l'entretien individuel préalable éventuel

 

Ce prix ne comprend pas :

- Les transports aériens

- Les frais de repas pendant les transports 

- Les dépenses personnelles

- Les pourboires pour l'équipe chamelière

- Les assurances hospitalisation et rapatriement

 


Comment s'inscrire ?

Pour s'inscrire à ce voyage :

 

- Contactez Fabrice GEORGE par mail (fabrice@espacetribal.com) ou par par téléphone (0032 (0) 497 906 539

- Un rendez-vous de visu ou via skype est proposé, selon les disponibilités de chacun. 

Pourquoi  un entretien avec Fabrice ? Pour faire connaissance, poser vos questions, préciser vos attentes, vérifier de part et d'autre que cette expérience ensemble est possible.

- Dans l'affirmative, un formulaire d'inscription vous sera envoyé au terme de l'entretien.

 

Attention : clôture des inscriptions le 1er octobre 2018


Infos et réservation

Fabrice George

tél : 0032 (0) 497 906 539

Mail : fabrice@espacetribal.com

Site : espacetribal.com


0 commentaires

Carnet de voyage "Trace ta route"

TREK DANS LE DÉSERT DU MAROC, 7 JOURS EN IMMERSION DANS LA VIE NOMADE SAHRAOUIE

ECRIT PAR ÉDOUARD  MAROC, OUTDOOR - 7 MAI 2018

 

 

Le désert… Le simple mot suffit à évoquer un imaginaire fécond, nourri depuis l’enfance par Tintin, les Pyramides d’Égypte, Lawrence d’Arabie, les images de la guerre en Irak… Pour ma part, c’est Profession : reporter d’Antonioni et Un thé au Sahara de Bertolucci qui m’ont imprégné. On rêve alors de sublime, d’isolement face à un espace qu’on imagine infini, un temps immuable et éternel. Le jour où Mélodie du Désert m’a invité à venir faire un trek au Maroc à la découverte de la vie nomade et de la culture sahraouie, l’enfant en moi a ressurgi, avec des dunes, des dromadaires et des étoiles plein les yeux.

Départ de Marrakech

 

Jour 0 : Arrivé 3 jours avant pour visiter Marrakech, j’avais hâte de quitter son tumulte pour gagner la tranquillité des grands espaces. Le rendez-vous était donné à 7h30 sur la Place Jemaâ El-Fna. Après une info totalement foireuse du gardien de nuit de l’hôtel, je rejoins le groupe avec 3/4h de retard. « Bonjour, Édouard. Désolé, le gardien… » Pendant que le chauffeur charge mon sac sous la bâche de la galerie, je fais connaissance de mes acolytes de voyage Blandine, Marlène, Élian, Hubert et son fils Matéïs. « Bonjour, Édouard. Désolé, le gardien… » Il ne m’en veulent pas (enfin je crois), on part sur de bonnes bases ! « 1, 2, 3… Yallah ! » nous lâche le chauffeur caféiné. Direction M’Hamid El Ghizlane en passant par la vallée du Draâ et Ouarzazate. Au fur et à mesure, la route se dirige vers les montagnes enneigées du Haut-Atlas. Il a plu et fait froid ces derniers jours. On a du mal à y croire au mois d’avril et, peu avant le Col de Tichka (Tizi n’Tichka, 2260 m), la neige a même recouvert tout le paysage (sauf la route). Quelque peu décontenancés par le contexte auquel notre fantasmagorie ne nous a pas préparés pour cette période, on hallucine en voyant des familles arrêtées sur le bas-côté en train de faire des bonhommes de neige et une bataille de boules ! Le blanc laisse place au rouge de la terre et au vert de la végétation avant que l’ocre jaune du sable inonde l’horizon. Petit détour par le village d’Aït Ben Haddou et son magnifique Ksar avant de faire étape à Ouarzazate.

 

 

La nuit tombe, les contrôles de police s’enchainent à chaque entrée de ville. On traverse Zagora en fête puis M’Hamid. Le chauffeur s’enfonce alors dans le désert où on ne voit qu’une dune après l’autre au fil des virages. « Comment fait-il pour savoir quelle direction prendre ?!? » 20 min après, on arrive au camp de base de Mélodie du Désert. Saïd nous accueille chaleureusement, nous montre nos tentes « en dur » pour la nuit et on passe à table avec une traditionnelle soupe harira et un tajine. Tout le monde est déjà ébahi par le plafond étoilé au-dessus de nos têtes.


Dans le désert Marocain

Jour 1

 

Lever 7h30. La température est agréable. Un léger vent. Pas un nuage. Une dernière douche (eau chaude et salée) avant 7 jours. Nous goûtons au petit déjeuner qui accompagnera notre semaine : pain, confiture, vache qui rit (#LonsLeSaunierReprésenteMêmeDansLeDésertMarocain), thé, café et jus d’orange. Saïd nous amène nos cheichs (50 dirhams) qu’on a pas eu le temps d’acheter hier soir à cause de notre arrivée tardive. Il nous laisse à notre guide Mohamed, accompagné des chameliers Hassen et Baddi qui viennent de finir de charger les cinq dromadaires.

 

 

Ça y est, le moment tant attendu est là, devant nous. Non sans une certaine excitation mêlée d’appréhension face à l’inconnu sauvage, on prend le chemin pour découvrir « l’esprit du désert ». Le parcours alterne entre « clairière » de terre séchée et dunes de sable. Ma première impression va aux dromadaires, fascinants avec leur nonchalance de dandy. La tranquillité d’un paresseux souligné d’un sourire narquois, légèrement pincé façon Joconde. Une première halte se fait à l’ombre d’un arbre. Mohamed nous distribue orange et cacahuètes pour se requinquer. Un peu plus loin sur le parcours, il nous montrera d’anciennes ruines et des fossiles incrustés dans les pierres. Le sol est parsemé de fragments de poterie. S’il pleut des chats et des chiens en Angleterre, ici, il semblerait que ce soit des amphores et des tanjias. Le midi, on s’arrête sous un îlot de tamaris. Un grand tapis rouge sur lequel on dispose les matelas. Un doux vent. On ne prend pas encore tout à fait la pleine mesure jouissive de ce moment. Quoique… Les caravaniers libèrent les dromadaires (même si une corde menotte quand-même leurs pattes avant pour éviter qu’ils prennent trop le sable d’escampette) et préparent le repas. Lorsqu’ils nous l’amènent, on est époustouflé : salade de riz avec concombres, tomates, poivrons et sardines (melon en dessert). Un régal aussi bon qu’inattendu ici au milieu de nulle part ! Il faudra bien un long repos méridien à l’horizontal pour digérer tout ça. Sieste pour les uns, lecture ou carnet de voyage pour les autres. Mine de walou, les dromadaires se font petit à petit la malle discretos mais cela ne semble inquiéter que les occidentaux anxogénisés comme nous sommes (Hassen ira les chercher sans souci en fin de journée, ils savent bien qui possèdent les sacs d’orge…). Pendant ce temps-là, nos encadrants montent les tentes puis se reposent à leur tour. La chaleur commence vraiment à se faire sentir.

 

 

17h, la température commence un peu à redescendre. Excursion avec une petite promenade dans le désert pour aller voir la kasbah du Marabout Sidi Naji. 1h30 de marche avec Mohamed uniquement. Marcher dans les dunes de sable ressemble à marcher dans la neige avec les formes de vagues. Le pas s’enfonce tandis que la ligne de crête est plus dure, le vent a chassé le sable volatile. Lors d’une conversation, Mohamed, parfaitement bilingue, me demande « qui est le journaliste dans le groupe ? ». Par déduction, j’en conclus que ce doit être de moi dont il s’agit. Il m’appellera ainsi durant le reste du voyage. C’est flatteur, même si c’est bien galvaudé. Il me dit qu’il a l’habitude, qu’il a déjà emmené ici Bear Grylls pour Man vs Wild ainsi qu’un « Fred » pour la télévision française (je pense à Échappées Belles mais Marlène me convainc avec Frédéric Lopez et Rendez-vous en terre inconnue ; en rentrant, je ferai mon enquête et il s’agit en fait de Fred & Jamy pour un C’est pas Sorcier dans le désert). En fin de compte, nous sommes avec une star de la télévision ! Il est guide depuis 2001 et a toujours vécu ici. Si vous faites ce trek dans le désert marocain avec Mélodie du Désert, je vous souhaite de l’avoir, il est aussi génial qu’adorable ! Arrivés à notre but, le tombeau de Sidi Naji a surtout des allures de chalet (en pisé) non-gardé, une longue stèle longiligne au sol accueillant le corps du marabout depuis trois siècles (notre cuisinier Baddi est son descendant de la 10e génération. Autour, un cimetière délimité par une ligne de cailloux. Les tombes sont juste marquées par une pierre relevée à la verticale. Une ruine de kasbah « se tient » encore un peu à côté, quelques murs subsistent. Mohamed nous montre encore des fossiles pris dans la roche.

 

 

Retour au bivouac par un autre itinéraire, moins bosselé, sur fond de coucher de soleil. On s’emploie à récupérer du bois mort pour le feu et savourons le thé. La chaleur est encore bien présente même si le vent commence à redescendre en température au fur et à mesure que l’obscurité prend place. L’étoile du berger est déjà là. Soupe harira, tajine mouton, pomme, verveine puis le spectacle céleste occupe les conversations. « L’étoile du Nord ne bouge pas ? Et la Grande Ourse alors ? Où est Cassiopée ? Orion ?… » Mohamed est aussi guide stellaire ! Puis, chacun rentre dans son duvet, à la belle étoile autour du feu pour la plupart. La nuit est un peu fraiche et je dois tirer une couverture supplémentaire sur mon vieux duvet D4 12° sur le petit matin.

 

Jour 2

 

Réveil tout en douceur. Silence absolu (sinon le bruit des zips des premiers levés). Les yeux s’ouvrent dans un univers pastel. Certains vont méditer, d’autres vont en quête (moins spirituelle) d’un petit coin discret pour offrir à manger aux mouches et aux coléoptères. Le point commun entre les deux pratiques reste le recentrement de la conscience sur son corps. La difficulté consiste à savoir choisir le bon côté de la dune afin que le briquet soit à l’abri du vent et puisse enflammer le papier plus immaculé (comme l’ensemble des détails techniques, la pratique est assez empirique et l’expérience viendra au fil des jours). Mohamed nous a placé le petit déj sur une butte de sable. On se croirait Aladdin volant sur le tapis magique. Les repères d’orientation sont perdus, chacun interroge un autre sur la direction de notre point de départ et de la kasbah de Sidi Naji. La caravane repart, il fait un peu plus chaud que le veille. Petit à petit, on s’enfonce dans les dunes. Le « vrai » désert,  celui qu’on a tous imaginé, s’offre à nous. On passe devant une ruine dont il ne reste qu’un puits, encore en état.

 

 

Apparemment, une tempête pourrait arriver au vu de l’horizon poussiéreux. On arrive sur une butte de tamaris pour monter la tente. En ce deuxième jour, on commence à oser participer aux tâches quotidiennes de la vie nomade sahraouie sous l’impulsion d’Élian. Déchargement des dromadaires qui portent plus ou moins 80 kg sur la bosse (apparemment, le plus costaud de la bande peut porter « 150 kg, sans problème ») et ensuite, montage de la tente pour la cuisine.

 

 

Repos digestif à l’ombre des branches sur la « terrasse », dixit Mohamed, en regardant les dunes aux lignes pures, quelques colonnes de sable tournoient au loin, les dromadaires qui dérivent en premier plan à la recherche des plantes… On est vraiment face dans une gigantesque carte postale. L’esprit s’abandonne pendant que l’oeil erre dans le paysage. 20 ans après, je me laisse tenter à reprendre l’aquarelle.

 

En fin de journée, nous allons seuls sur le sable, les yeux dans l’eau, pour monter sur la grande dune pyramidale au loin et observer le coucher du soleil (le rêve est tout de même trop beau). Beaucoup de vent et l’impression depuis le sommet d’être face à une mer avec ses vagues de dunes. Le soleil se couche mais le voile de poussière le fait disparaitre avant la ligne d’horizon. Ça commence à venir mais, malgré ce que je reçois dans les yeux, le cerveau a encore du mal à se dire qu’il est là, en plein milieu du désert du Maroc.

 

 

Descente « dré dans l’pentu » dans la face Est. Le sens de l’équilibre est mis à mal avec les différentes densités du sable. Petit tour pour aller chercher du bois autour du bivouac et Baddi prépare le pain qu’il fait cuire ensuite au feu. La technique de cuisson à l’étouffée sur le sable nous fascine. On mange tous ensemble autour du feu (les millénaires passent, les us perdurent) puis Hassen et Mohamed se déchainent d’humour. L’ambiance collective du trek nait à ce moment là. S’en suivront des chants improvisés en arabe et français, rythmés au son des percussions sur le four à pain.

 

 

Jour 3

 

Ce matin, réveil aux aurores pour aller voir le lever du soleil depuis les premiers contreforts de la montagne séparant le Maroc et l’Algérie. Les rochers basaltiques dans le sol ressemblent à des coupes de troncs d’arbre avec ses anneaux. Comme tout est quasiment plat autour de nous, le dénivelé apparaissait presque impressionnant mais il suffira en fait de 10 minutes à peine pour arriver au-dessus ! Quand je vous parlais de perte de repères dans le désert… Voir un lever de soleil à toujours quelque chose de magique, peut-être plus qu’un crépuscule car il s’agit d’une résurrection, un nouveau futur qui ouvre son champ.

 

 

Retour au campement pour le petit déjeuner puis notre périple reprend en remontant sur cette même ligne de crête rocheuse. Ambiance martienne avec un sol de pierres rouges. Le plateau qui nous sépare des sommets en arrière-plan accueille parfois un lac pouvant perdurer une année (mais là, ça fait 5 ans qu’il est à sec). Passage par une nouvelle ruine de kasbah et, même si aucun chien n’aboie, on aperçoit notre caravane passer en contrebas. On redescend pour retrouver un itinéraire de petites dunes de sable. L’eau n’est pas très loin, il y a plus de verdure, plus de traces d’animaux. Mohamed nous montre des empreintes d’hérisson, de chacal, d’oiseaux… et nous parle aussi des lynx, fénnecs, serpents, scorpions. On retrouve Hassen et Baddi à l’ombre d’un tamaris et Mohamed repère un nid et le petit corbeau qui, emmêlé à la patte par un sac plastique, en est prisonnier. Super Mo le libèrera.

 

On arrive ensuite dans un décor tel qu’on le rêve depuis notre enfance, les dunes sont les uniques éléments constituant le paysage. On monte un col de sable où on serpente en suivant les lignes de crête. Tout le monde est émerveillé par le sublime. Les dromadaires ne galèrent presque même pas dans le sable avec leurs gros pieds plats tout mous. De l’autre côté, on suit d’anciens cours d’eau jusqu’à faire notre quotidien pause orange-cacahuètes. Ces petits riens sont tout ici.

 

 

On voulait du désert, nous voilà dans une immense étendue aride à traverser. La plupart des arbustes sont morts. Le sol craque sous nos pieds. J’essaie de ne pas perdre le groupe de vue ! On posera le bivouac au pied d’une grande dune, là, comme ça, sans raison apparente autre que celle de la chaleur qui nous oblige à s’arrêter. On s’emploie tous à décharger les dromadaires et à monter les tentes pour se mettre à l’abri du soleil en-dessous et espérer un peu de vent. Notre jeune Matéïs est groggy et a sans doute subi une petite insolation.

 

 

 

Après le repos digestif et thermique, Mohamed nous conduit à la grande dune culminante du désert, Erg Zaher, surnommée la « Dune hurlante » (explications de Jamy) même si, nous, on ne l’a pas entendue chanter ce jour-là. Je me répète mais son ascension ressemble à celle d’une montagne enneigée, chacun en file indienne le long de la ligne de crête. Une dernière partie bien raide qui tire sur le cuisseau pendant que les pieds s’enfoncent. Au sommet, il y a déjà une vingtaine de personnes avec deux guides nomades ayant eu la même idée que nous, venir admirer le coucher de soleil. La vue panoramique à 360° est sensationnelle.

 

 

Le spectacle solaire passé, on se refait une descente plein gaz dans la pente hurlante. Un pur bonheur ! De retour au camp, l’ambiance générale va crescendo autour du pain qui cuit, du tajine maison puis du thé chantant. On se trouve un petite place sur une butte sablonneuse et on s’endort en regardant les constellations et imaginant celle du dromadaire…

 

 

Jour 4

 

La nuit a été un peu fraiche et j’ai apprécié la couverture. Réveil toujours aussi paisible avec, en bonus, la vue des dromadaires quasiment à nos pieds et le soleil qui commence à pointer derrière un dune. Suis-je réellement réveillé pour vivre un moment si onirique ? Mise en route après une grande théière pour se réhydrater et retour à la réalité : je vais devoir expérimenter les baskets sans chaussettes (les sacs sont déjà chargés sur les dromadaires). Finalement, et assez rapidement, la marche se fait pieds nus sur le sable encore frais de la nuit (on  se délecte de ces petits plaisirs normalement anodins). Hassen et Baddi ayant pris un autre chemin, plus long, pour faciliter les dromadaires, on fait une petite pause. Mohamed nous fait un quizz d’empreintes animales dessinées avec sa main puis des parties de dames s’improvisent sur le sable, au milieu de « nulle part ». Le paysage devient ensuite une vaste étendue de terre asséchée où la vue d’un squelette de dromadaire finit de parfaire l’ambiance à la Lucky Luck.

 

 

En se rapprochant de l’Oued du Draâ, la végétation se densifie et nous trouvons refuge dans un petit bosquet de tamaris. Il fait très chaud, peu de vent, quelques tornades de sable au loin mais surtout, l’horreur du bruit des moteurs d’un rallye de l’autre côté du Draâ. La chanson de Renaud vient alors résonner dans ma tête… Lors de la pause méridienne, Hassen et Mohamed amènent boire les dromadaires à un puits.

 

 

Mais la grande surprise du jour est qu’on peut aller… prendre une douche !!! en fin d’après-midi, Baddi nous conduit au puits pour aller « se faire briller les glaouis ». Qui aurait cru qu’on pourrait se laver en trek au milieu du désert !?! On traverse le lit asséché de la rivière pour arriver vers trois cylindres en béton. Un petit bassin en guise de gamelle pour les camélidés, un plus haut pour les êtres humains. Autour, les nombreux bidons abandonnés nous ramènent à une triste réalité… On remonte les seaux sur une dizaine de mètres en tirant sur des cordes et l’arrivée de l’eau apparait comme miraculeuse. Évènement absolument improbable pour moi, je me délecte de la fraicheur qui ruisselle sur mon corps tandis que d’autres avaient, je ne sais pas par quelle étrange clairvoyance, un savon et du shampoing dans leur sac. Dans tous les cas et pour tous, la présence de l’eau en ces lieux apparait comme une providence et on mesure son degré de préciosité. Chacun retourne au bivouac en se remémorant la sensation alors que les vêtements humidifiés ont déjà séché !

 

 

Le soir venu, nos trois guides nous invitent à préparer le repas (on leur avait déjà proposé les jours précédents mais là, ça y est). Collecte du bois, préparation du thé, épluchage de légumes sur les conseils de Baddi qui supervise de loin pendant qu’il prépare autre chose en parallèle. Malgré la barrière de la langue, la complicité implicite se construit avec des mots simples et des moments d’échanges se font à « l’apéro ». Tout le monde rigole, Hassen fait le pitre en dansant, chantant en permanence et en nous interpellant. La lune se couche en devenant rougeâtre, des chauves-souris passent au-dessus de nos têtes puis nous rediscutons des étoiles qui prennent les 3/4 de notre champ de vision.

 

Jour 5

 

Matéis, 15 ans, a du mal à se lever ce matin… Avec son père Élian, on décide de déplacer son matelas pour libérer le tapis rouge pour le petit déjeuner. C’est à ce moment là qu’une grosse araignée beige apparait dessous et fonce sur nous ! Hassen nous voit et nous met en garde. Hubert, stoïque (ou inconscient) pose sa chaussure de rando et l’observe creuser sous sa semelle. Serein le gars, serein !  Après cette péripétie (valant bien deux cafés au niveau cardiaque) et quelques tartines, on reprend la route en traversant le lit du Draâ (et non pas l’inverse) pour arriver sur un sol terreux, légèrement mou comme dans les parcs pour enfants. Lors de la pause, nos guides décident de tous nous appeler par des prénoms arabes (Ahmed, Aïcha, Touda, Abdelkrim pour moi… Huberbère). On fait de même avec Jean-Claude, Michel et Louis. Voilà qui est plus simple et ludique pour tout le monde ! La route du retour commence ici, on remonte le Draâ avec le soleil de face le matin. On retrouve un autre puits où un autre nomade est venu faire boire ces dromadaires. Djellaba, cheich, lunettes aviateur et cigarette à la bouche, le style est quelque peu différent. On se pose un peu plus loin, aujourd’hui, on est ravitaillé en eau… en moto ! Rencard : « dans le désert du Maroc, près du puits, sous un tamaris ». Va rentrer ça dans ton gps toi ! En attendant, Mohamed nous bricole aux branches des suspensions de couvertures pour nous faire de l’ombre pour manger. « Palace ! » Après un repas qui gagne chaque jour en quantité, on s’étale de tout notre corps sur les parcelles ombragées, à la recherche de la moindre brise. On passe son temps à chasser les mouches. Le livreur arrive et, pour faire tenir la béquille de sa monture, on le fait reposer sur le plat de la pelle (objet assurément multi-usages dans le désert ! Les suisses ont leur couteau et leur…, les nomades ont la pelle).

 

 

Durant ces pauses méridiennes, le temps passe encore moins vite que le vent… On ré-apprend un autre rapport à la vie ici. D’ailleurs, au détour d’une conversation, Mohamed nous avertit qu’il vient de voir un trace de serpent autour de nous. Illico, l’instinct de survie sort alors chacun de sa somnolence ! Il cherche, il cherche… mais rien. Au pire, il nous reste encore de la salade de pâtes si le reptile a faim, il y a sûrement moyen de négocier (d’autant qu’on a un prof de l’ESSEC dans le groupe). La frayeur passée, je me détends en observant des oiseaux (type canaris) dans les branches. Après 5 jours de trek dans le désert du Maroc, on s’étonne en découvrant pour la première fois des nuages dans le ciel. On aperçoit également plusieurs tornades de sable dont certaines passent juste à coté de nous.

 

 

La route qui s’en suit longe le Draâ et ses abords arborés. La lumière est filtrée par un voile de sable qui est de plus en plus prégnant. Mohamed nous fait sentir l’absinthe du désert, goûter de la roquette du désert et nous met en garde contre une plante grasse ultra toxique mortelle. C’est toujours stupéfiant de voit une telle volonté de vie malgré un milieu aussi hostile. Quelques dunes plus loin, on pose la camp. Montage des tentes, collecte du bois, préparation des légumes pour le tajine poulet du soir en même temps que contemplation du coucher de soleil.

 

 

 

Hassen prépare devant nous le pain. Mohamed semble préoccupé par le vent… puis nous raconte ses trois voyages en Suisse où il a fait le tour du pays, un marathon, le festival de jazz de Montreux des randonnées dans le Valais, escalader le Miroir de l’Argentine, visiter Martigny, Évian, Thonon, Yvoire… Hilarant ! En discutant de photo, je propose à Baddi de tester le light painting. Je n’ai jamais essayé et me dis que la calligraphie arabe serait idoine. Il est d’accord, rendez-vous à la nuit…

 

 

Jour 6

 

Comme d’habitude, nuit à la belle étoile dans le duvet. Mais là, surprise, je suis réveillé par le vent et prends peu à peu conscience que mon visage est assailli par… des grains de sable ! On est en pleine (petite) tempête ! Tout le monde s’agite, rumine et se tourne dans le duvet pour se protéger sous la couverture. J’ai laissé mon sac ouvert et mal rangé mais, advienne que pourra, je reste planqué ! Je vois Hubert et Blandine avec leurs frontales en train de chercher un asile. Le réveil est stupéfiant ! Le vent souffle encore avec le sable et on a littéralement du mal à ouvrir les yeux pour le coup. Le camp ressemble à un champ après la bataille. Tout est recouvert de sable et une des tentes a été couchée dans la nuit. Lors du petit déjeuner, je remercie grandement Mohamed pour ce spectacle, de nous avoir permis de « subir » une tempête de sable lors de notre trek dans le désert, pour le timing juste le dernier jour, de sa raisonnable puissance qui fait qu’on peut en rigoler. Sincèrement, j’ai adoré vivre ça !

 

 

Aujourd’hui, on a deux hommes à terre. Rien à voir avec la tempête, sinon celle de leur ventre… Il fallait bien qu’il y ait un petit grain de sable dans cette aventure. À force de travail mental et de déculpabilisation face à l’abandon, ils acceptent de venir se faire chercher en voiture pour rallier le camp de base du départ. Il faut dire qu’on est le dernier jour et que le paysage n’a plus grand intérêt en comparaison de ce que l’on a vu auparavant. Après 3/4h, un 4X4 arrive et embarque les deux victimes gastriques pour qu’ils aillent se reposer (et se vider dans de bonnes conditions). Alors qu’il était prévu une dernière nuit en bivouac, on décide de les rejoindre ce soir au camp pour partager ensemble la dernière soirée.

 

Soulagés pour eux, on se posera pour nous rassasier de ce que leurs estomacs refusent. Après le constat d’hier sur les nuages, aujourd’hui, le ciel est blanc, entièrement laiteux. Absence totale de vent, on suffoque, « la chaleur est quasi étouffante, j’ai l’impression de porter un costume en amiante ». Cela change du tout au tout. On se dit qu’on a finalement été heureux les jours précédents. En même temps, c’est assez troublant puisqu’on ne voit pas l’horizon, accentuant l’idée d’être au milieu de nulle part et/ou de vivre un rêve. D’un coup, Hassen, Baddi et Mohamed s’activent à plier le camp, une nouvelle tempête arrive. Aussi intense que brève, le temps semble figé après son passage. Plus de vent, plus de bruit, c’est tout à fait saisissant comme impression. On marche en direction d’on ne sait quoi puisqu’on ne voit pas l’horizon. Chacun monte à tour de rôle sur le dromadaire, toujours impassible.

 

 

 

 

Arrivés au camp après deux heures monotones (le paysage, la pré-nostalgie du retour…), on applaudit nos guides de cette semaine et nous-mêmes également au passage. Saïd nous accueille avec la même grâce qu’au premier soir, puis Hubert et Élian, plus fringuants après leur sieste. On décharge une dernière fois les dromadaires avec une sensation étrange, quelque part entre la baffe de la finitude du trek et la mélancolie. Le petit Édouard est incorrigible et voudrait que jamais cela ne s’arrête. Les guides repartent chez eux et on se retrouvent un peu cons. « Voilà, c’est fini ». On se regarde mais l’humeur n’est plus aux contrepèteries et autres énigmes. On se détend les jambes dans le néo-confort du camp (les ligaments des orteils et derrière les quadriceps ont un peu souffert avec les dunes de sable, les genoux grimacent à cause de la position répétée des jambes croisées le soir). On retrouve une douche salutaire dans le cabanon et Saïd se joint à nous pour discuter de son histoire nomade, de la différence entre arabes, berbères, bédouins, touaregs… Puis, avec Omar le cuisinier du camp, ils prennent la guitare et la darbouka pour nous jouer de la musique. On voulait se faire une dernière nuit à la belle étoile mais le vent et le sable redoublent et on repart dans les tentes fixes. Une dernière partie de cartes et chacun s’endort en parcourant déjà ses souvenirs du trek déjà passé.

 

Jour 7

Réveil à 7h. Le corps semble avoir compris que le moment de détente avait sonné. On a du mal à émerger. Le petit déjeuner est le moment des phrases qui rappellent les fins de colonie de vacances. On charge les sacs dans le 4×4, dit au revoir à ceux qu’on quitte et reprenons la route, assis, pour Marrakech. On rebrousse le chemin qu’on a fait 8 jours « 1 mois » auparavant à travers le vallée du Draâ.

De par les paysages, la rencontre et l’expérience humaines, l’isolement et le lâcher-prise face à nos ancrages et flux quotidiens, on s’avoue que ce trek dans le désert nous a nourris, posé quelques graines d’alternative et de conscience élargie dans nos vies occidentales. Quoiqu’il en résulte, ce voyage cette expérience humaine m’aura assurément marqué à vie. Merci Mélodie du Désert !

 

Ecrit par Edouard, Trace Ta route

http://www.trace-ta-route.com/trek-7-jours-desert-maroc/

0 commentaires

Jeûne et marche désert Maroc

Trek jeûne dans le désert marocain

Jeûne court selon la méthode Buchinger

Voyage jeûne dans le désert MAROC du 23 au 31 mars 2019.

 

9 jours de voyage, dont 5 jours à pied

4 Jours de jeûne "Méthode Dr. BUCHINGER"

Départ & retour depuis Marrakech

 

Prochain départ du 2 au 10 novembre 2019




Les + de ce séjour

  • Un jeûne court (4 jours) adapté à tous
  • Un accompagnement personnalisé avant, pendant et après le séjour
  • La découverte de la culture nomade 
  • De la randonnée au cœur du désert (2h par jour)
  • Une invitation à la simplicité, au lâcher-prise, à la liberté
  • Des paysages diversifiés, entre palmeraie, désert de pierre et désert de sable
  • Un lieu propice pour le jeûne : loin de l'agitation et des contraintes de la vie quotidienne
  • Possibilité de modelage plantaire et massage bien-être dans les dunes


Pourquoi jeûner ?

Pourquoi Jeûner ?

Une multitude de raison pousse à jeûner, dans un cadre de remise en forme ou à visée thérapeutique : fatigue chronique, maladies cardiovasculaires, hypertension, surpoids, recherche de mieux-être, détox, revitalisation....

Pratiqué depuis des siècles, le jeûne retrouve aujourd'hui de plus en plus d'adepte.

 

Dans notre programme, nous proposons 4 jours de jeûne. Idéal pour une détox en douceur, pour les débutants comme pour les plus avertis, avec l'accompagnement de Karen, naturopathe certifiée FENA.

 


L'itinéraire

  • 23 mars 2019

Accueil à l'aéroport de Marrakech et transfert vers le Riad (dîner compris). Soirée "libre"

  • 24 mars 2019

Départ matinal de Marrakech pour rejoindre M'hamid El Ghizlane, aux portes du désert, à 455 km. Ce premier jour est sous le signe de la descente alimentaire. 

Le trajet entre Marrakech et M'hamid est à lui seul un vrai dépaysement. La route traverse l’Atlas et de nombreux villages berbères avant de plonger dans la Vallée désertique du Drâa. Au bout de la route, c’est M'hamid, le dernier village avant le Sahara. Le voyage est de 8h hors pause. Le soir, nuitée en bivouac fixe, tout confort, dans les dunes.

  • 25 mars 2019

Accompagné de la caravane de dromadaire, départ à pied pour rejoindre l'erg Sidi Naji. C'est aussi le début du jeûne de 4 jours.

La marche se fait au rythme des dromadaires pendant 2h. Le reste de la journée est reposante, avec des activités à la convenance de chacun (lecture, méditation, sieste, massage, discussion et partage avec le reste du groupe ...). Nuit en bivouac au cœur des dunes

  • 26 mars 2019

Cette journée nous mène à proximité de l'erg Zmila, un lieu rempli d'histoire avec son mausolée du Marabout. Les immensités du Sahara s'ouvrent à nous. Après 2h de marche, entrecoupé de quelques arrêts, nous posons le bivouac nomade entre les dunes.  Nuit en bivouac entre les dunes (sous les étoiles ou sous une tente nomade)

  • 27 mars 2019

3ième jour de jeûne hydrique, la vie se déroule tranquillement au rythme nomade. Départ pour rejoindre l'Ait Etoner, un erg doté d'une magnifique végétation, en 2h de marche. L'après-midi est à la liberté de chacun (lecture, méditation, sieste, massage, discussion et partage avec le reste du groupe..). Nuit en bivouac nomade

  • 28 mars 2019

Retour au bivouac fixe en milieu de journée, après 2h de marche.  Nuit au bivouac fixe (un peu de confort apprécié en fin de jeûne)

  • 29 mars 2019

Rupture du jeûne, avec un retour à l'alimentation en douceur (des conseils personnalisés seront donnés). Randonnée dans la palmeraie de M'hamid et visite des kasbahs. Hammam possible. Nuit au bivouac fixe.

Pour les adeptes, possibilité de prolonger le jeûne cette journée (5ième jour).

  • 30 mars 2019

Retour à Marrakech en fin d'après-midi. Dîner et nuitée au Riad. Soirée "libre"

  • 31 mars 2019

Dépôt à l'aéroport de Marrakech à l'heure indiqué

 


Programme pendant le séjour

  • Jeûne organisé et encadré par Karen TRICOIRE et Céline SUBIRA, naturopathe agréée FENA
  • Réveil musculaire & respiration
  • bilans individualisés et conseils
  • Discussions et partages autour de thèmes en lien avec le jeûne et l'hygiène de vie holistique
  • Massage, modelage plantaire, nettoyage corporel
  • Sommeil & relaxation 
  • marche dans le désert (environ 2h par jour)
  • Nettoyage corporel (peau)
  • Préparation de tisanes, jus de fruit et bouillons de légume selon la méthode du Dr Buchinger

Le voyage en pratique

  • L'équipe de Mélodie du désert & Karen s'occupent de toute l'organisation du séjour, depuis l'arrivée à Marrakech, jusqu'au retour à l'aéroport de Marrakech
  • Les bouillons de légume et jus de fruit sont préparés avec soin, selon la méthode Buchinger. 
  • L'eau fournit est de l'eau minérale, en bouteille (eau du Maroc)
  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, les affaires personnelles, mais aussi les jeûneurs fatigués. 

Tarif

Tarif : 810 €

 

Ce prix comprend :

- L'accueil et le dépôt à l'aéroport de Marrakech

- 2 nuitées en Riad à Marrakech, avec dîner et petit-déjeuner

- Le transport depuis Marrakech jusqu'au village de Mhamid - Aller / retour

- Les nuitées en bivouac fixe et en bivouac nomade 

- Le trek en pension complète

- L'accompagnement 

 

Ce prix ne comprend pas :

- Les transports aériens

- Les dépenses personnelles

- Les pourboires pour l'équipe chamelière

- Les assurances assistances, rapatriements et médicales.

- Option : Possibilité d'arriver dès 2 à 3 jours avant le départ de Marrakech pour finir la descente alimentaire et préparer l'organisme au jeûne (spa, hammam, massage, lavement...) dans un centre spécialisé. Information sur demande. 


Infos et réservation

Karen TRICOIRE

tél : (+33) 07.85.11.52.47

Mail : karentricoire@gmail.com

Site : www.karentricoirenaturopathe.com/


2 commentaires

Marche et méditation dans le désert marocain

Du 19 au 26 octobre 2018

4 jours de marche

  • Un voyage inoubliable, du retour vers soi, dans la magie du désert Marocain propice à l'introspection et au ressourcement.
  • Des marches en pleine conscience au rythme de la caravane, ponctuées de pauses, de méditations et d'échanges.
  • Des soirées où prendre soin de soi sera la priorité; avec des ateliers d'auto-massage,et de relaxation.
  • Des vrillées au coin du feu sous le soleil étoilé; temps de partage et de joie.
  • Un hébergement en bivouac sous tente, simple et authentique.
  • 1 nuit en bivouac confort, 3 nuits en bivouacs nomades dans les dunes, 1 nuit chez l'habitant et 2 nuits à l'hôtel

 


Marche et méditation dans le désert Marocain

Du 19 au 26 octobre 2018

4 jours de marche, dont 3 nuits dans le désert

 

 



L'encadrement

Le groupe sera encadré par une équipe de saharaouis expérimentée, de l'agence " Mélodie du désert ", parlant tous français . Natifs du désert, c'est avec passion qu'ils partagerons avec nous leur mode de vie nomade traditionnel.


Le plus du séjour

  • 4 jours de marche ( 3/4 h maximum /jour)
  • 3 nuits dans le désert sous tente nomade 
  • 1 nuit en bivouac fixe, confort, dans les dunes
  • 1 nuit chez l'habitant au village
  • Un dépaysement total parmi des paysages de dunes et un immense désert de pierres
  • Un accompagnement professionnel pour un temps de ressourcement quotidien fait de méditation, de pratique du Qi gong et d'auto-massage.
  • 2 nuits à Ouarzazate

Sylvia CHONK KAN aura à cœur d'accompagner le groupe constitué de 6 à 9 personnes maximum tout au long de cette aventure humaine , avec force et bienveillance.



Tarif

 Le séjour est de 690 € par personne (vol non compris)

 Prestation de l'agence "Mélodie du déserté et de Sylvia CHONG KAN


Détails du programme et informations complémentaires sur demande

Sylvia CHONG KAN 

chong.kan.energie.tao@gmail.com

Tél :  06 45 01 60 43

 

 

Ce stage est  organisé par l'Association CHONG KAN ENERGIE TAO

www.centre-energie-tao.com

 


2 commentaires

Désert père & fils

Méharée dans le Sahara (Maroc)

Voyage au cœur de la relation père - fils

Avec Raphaël Collignon et Jérôme Lavens

Loin des bruits et de l’agitation du quotidien, loin des écrans qui volent parfois le temps et voilent le lien, ce voyage offre un espace privilégié pour prendre soin du lien père-fils, et le dévoiler doucement...

Nous invitons des hommes, des pères, des fils, à s’offrir l’expérience unique d’une traversée au cœur de la relation.

Invitez votre fils... ou invitez votre père ?

 


Voyage au cœur de la relation père - fils

27 oct. - 4 nov. 2018 

 



Prendre le temps de s’émerveiller ensemble, partager en groupe sur nos chemins d’hommes, (re-)tisser de fils dorés la complicité père-fils sous les cieux les plus étoilés, écouter le silence, se découvrir, un peu plus loin, un peu plus forts.

« Et puis un jour, on refait surface. 

Comme un sous-marin. 

La civilisation a disparu :

C’est le bonheur. 

Les yeux fixés sur le soleil qui s’éteint, 

On se laisse traverser par le silence. 

Seul dans la nuit, on se sent un homme. 

On glisse de la réalité au rêve. 

On est libre... »

 

Ce voyage est une expérience unique pour tout homme en chemin.

Bienvenue aux pères, et aux fils, petits et grands à partir de 10 ans !

 

NB : Les temps de marche seront adaptés aux possibilités des jeunes et des moins jeunes. 

La période d’octobre, offre des températures confortables pour les marches de jour comme pour les nuits sous les étoiles. La période proposée est une semaine de vacances scolaires commune pour la Belgique et la France. 


Qui accompagne ce voyage

Raphaël Collignon est thérapeute vibratoire, enseignant de Yoga et musicien. Il accompagne des hommes et des femmes sur leur chemin de croissance et de guérison: cercles de parole, méharées dans le désert saharien, ou stages résidentiels sur la paternité, le masculin-féminin, la sexualité consciente, ou sur le lien parent-enfant. Il a créé le cercle de soutien « Parole de Père ». 

Il réalise après ses études un tour du monde d'une année, associant concerts et partages humains aux quatre coins du globe. La quête de liberté restant le moteur sacré de ses explorations, il propose aujourd'hui des chemins intérieurs pour se réaliser.

https://soins-et-lumiere.com/

 

Jérôme Lavens est Coach et facilitateur certifié en intelligence collective. Il imagine des dispositifs spécifiques pour des groupes de 10 à 400 personnes et facilite des évènements où il mêle techniques créatives, facilitation graphique, pratiques collaboratives et parfois mise en mouvement pour amener un groupe à répondre à des questions complexes. Il accompagne également des groupes d’hommes pour leur permettre de prendre pleinement leur place dans la société au sein du mouvement MKP ou en animant des week-end Fils et Pères.


Tarif

Prix: 980 € TVAC par personne,

hors frais de transport jusqu’à Ouarzazate.

Un acompte de 400 euros valide votre inscription. 

Un passeport d’une validité de plus de 6 mois est nécessaire. 

Ne tardez pas à vous inscrire, le nombre de place est limité ! 


Infos et inscriptions

  • Raphaël Collignon : + 32 473 598 520 - raphal.co@free.fr 
  • Jérôme Lavens : +33 620 29 05 41 - jerome@innolligence.fr

Les dates et lieux des soirées d’information en présentiel seront transmises prochainement. Dans l’attente nous restons disponibles par téléphone ou par Skype


0 commentaires

Bien-être & détox holistique dans le désert marocain

Voyage pour soi dans le Sahara

"Bien-être & Détox holistique" • Trek désert Maroc

par Céline Subira, 9 jours dont 6 jours à pied

  • Un voyage hors du temps aux confins du Sahara Marocain, pour une déconnexion totale. Une véritable détox physique, mentale et émotionnelle, accessible à tous et toutes.
  • Un voyage bien-être : alimentation saine et gourmande, randonnée, repos, pensée positive, gestion du stress. 
  • Après l'hivers, l'organisme est fatigué par l'accumulation de toxines. L'automne est le moment idéal pour s'occuper de soi
  • 6 jours à pied, accompagné de la caravane de dromadaire et d'une équipe de nomade Sahraouie, à la rencontre d'un autre mode de vie (nomadisme) et d'une autre culture.

 


"Détox et santé au naturel" dans le désert Marocain

 

Du 29 mars au 7 avril 2019

Du 9 au 17 novembre 2019

 

9 jours de voyage, dont 6 jours à pied pour soi !

 



Pour qui ?

Ce voyage s'adresse à toute personne qui désire prendre du temps pour soi et se ressourcer ! Fatigué, surmené, une pause s'impose pour prendre soin de vous.


Un trek bien-être & détox, c'est à dire ?

Quand voyage rime avec bien-être et santé ....

Alors qu'au quotidien, il peut être difficile de mettre en place des bonnes habitudes (alimentation, gestion du stress, activité physique, respiration...), ce voyage bien-être & détox rime avec santé et dépaysement à la fois.

 

Ce voyage détox est avant tout un ralentissement voire une pause dans un mode de vie qui peut être effréné au quotidien : alimentation physiologique à dominante végétarienne (possibilité sans gluten, détox du sucre), repos, pause méditative, hammam, gommage, prise de temps pour soi et pour le groupe, partage et échange en atelier (cuisine vivante, huiles essentielles, auto-massage, exercice de respiration et de méditation, iridologie...)

 

Pourquoi le désert ? Lieu unique, le désert permet de sortir de sa zone confort et d'accéder à un autre mode de vie... plus simple, un retour à l'essentiel.. ou le matériel n'a pas son importante. Pas de téléphone, pas de wifi pour vivre le temps de ce voyage pour soi. C'est un lieu propice à la détente et à la reconnexion avec ses besoins.


Qui vous accompagne ?

  • Céline Subira, Naturopathe & iridologue à Aix-en-Provence. Certifiée FENA

Je considère la Naturopathie comme étant une médecine de bon sens. En effet, il y a en nous, et autour de nous tous les moyens nécessaires pour prévenir les maladies. 

Avec la Naturopathie, il s’agit d'aider le corps à puiser à l’intérieur de soi, dans ses ressources, pour qu'il sécrète ses propres remèdes.

En s'appuyant sur une bonne hygiène de vie, sur une écoute attentive de son corps, et en utilisant des produits naturels, chacun de nous est capable de freiner les dysfonctionnement de l’organisme, et ainsi se sentir mieux, et envisager une guérison. Tout est possible, il faut néanmoins avoir envie de s’impliquer dans ce nouveau voyage et se poser les bonnes questions : quelle est la cause du dysfonctionnement ? comment est-ce que j’ai vécu certains moments de ma vie ? 

Hippocrate disait "que ton aliment soit ton seul médicament", et c’est ainsi que je vois les choses... alors, prêt(e) pour ce nouveau voyage ?

http://www.celinesubira.fr/

  • L'équipe Mélodie du désert : guide désert et chameliers


Programme

  • 29 mars : Arrivée à Marrakech 
    • Accueil à l'aéroport de Marrakech et transfert vers le Riad situé au cœur de la médina.
    • Nuitée au Riad (dîner libre)
  • 30 mars,: Départ pour rejoindre M'hamid El Ghizlane, aux portes du désert
    • Après le petit déjeuner, départ pour rejoindre le village El Ghizlane aux portes du désert. Le trajet entre Marrakech et Mhamid est à lui seul un vrai dépaysement. La route traverse l’Atlas et de nombreux villages berbères avant de plonger dans la Vallée désertique du Drâa. Au bout de la route, c’est Mhamid, le dernier village avant le Sahara. Le voyage est de 8h. Déjeuner compris.
    • Le soir, dîner et nuit en bivouac fixe tout confort (douche, WC, literie) au cœur de la palmeraie du village, entre les dunes et les dattiers.
  • 31 mars au 04 avril : Trek (méharée) de 5 jours et 4 nuits dans le désert
    • Jour 1 -  Départ à pied de M'hamid El Ghizlane, par la palmeraie du village. Ce premier jour mène vers les dunes du Sidi Naji, entre dunes et plateaux désertiques. Le bivouac se pose au cœur de l'erg, après une journée de marche intense. 
    • Jour 2 - Le trek se poursuit loin des pistes fréquentés vers l'Ait Outnir. Après plusieurs heures de marche, l'erg se profile, avec sa végétation typique. Bivouac avec les étoiles, ou sous toile, à la convenance de chacun.
    • Jour 3 - En Marche pour les magnifiques dunes hurlantes, après la traversée d'un long plateau désertique. Cette mer de sable est peu fréquenté, et propose un point de vue splendide sur toute la vallée du Drâa. Le Sahara comme on se l'imagine !
    • Jour 4 - Nous quittons les hautes dunes de sable, cap vers l'est pour rejoindre Zmila.  Nous longeons les montagnes et son désert de pierre. Ici, c'est l'extrémité de la vallée du Drâa, très peu fréquenté. Le lieu est idéal pour les bergers
    • Jour 5 - Petit déjeuner dans les dunes avant de rejoindre le bivouac fixe. Nuitée au bivouac fixe
  • 05 avril : Journée et soirée au festival nomade de M'hamid El Ghizlane
    • Départ au matin pour rejoindre le festival - déjeuner et dîner non compris.
    • Soirée musicale traditionnelle nomade
    • Nuitée au bivouac fixe
  • 06 avril : Retour à Marrakech
    • Départ après le petit déjeuner pour rejoindre Marrakech en fin d'après-midi. Déjeuner à Ouarzazate et nuit en Riad à Marrakech (dîner libre)
  • 07 avril : Retour aéroport

Le trek en pratique

  • Les journées se partagent entre la marche (plus ou moins 4h par jour), les repas, les ateliers, le repos, le feu qui brûle le soir, les chants. 
  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente (individuelle ou collective) ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Les repas sont préparés avec soin et selon le protocole bien-être & détox établi par Céline SUBIRA. Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. 
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.

Tarif

 Le séjour est de 850 € par personne (tout compris)

 

Ce prix comprend :

  • Les transports Marrakech-Mhamid aller-retour et les transports depuis / vers l'aéroport
  • Les 2 nuits en Riads à Marrakech (en chambre double), avec dîner et petit-déjeuner
  • La pension complète du 11 au 17 novembre
  • La nuitée en bivouac fixe tout confort
  • Le trek de 6 jours, et 5 nuits
  • L'accompagnement Mélodie du désert
  • L'accompagnement de Céline SUBIRA

Ce prix ne comprend pas :

  • Les transports aériens
  • Les dépenses personnelles et pourboires
  • Les assurances hospitalisation et rapatriement

Infos et réservation

Pour s'inscrire à ce voyage :

  • Céline SUBIRA par mail celinesubira@gmail.com ou  par téléphone (+33) 06.43.19.09.05

A savoir

Conditions de participation et responsabilité des participants

 

Il s’agit d’un séjour de randonnée à visée initiatique Détox

* Lors des ateliers, les participants sont libres de suivre les propositions de l’intervenant. 

* Chaque participant(e) est responsable de son niveau d'implication, d’envie et d’engagement. L’intervenant accompagne, écoute et propose. 

 

Un séjour de randonnée itinérante en pleine nature.

* Prévoir 4h de marche dans les dunes du désert (pas de dénivelé), Pauses régulières.

* Le climat du désert oscille entre des nuits douces et des journées chaudes : en moyenne 15 degrés la nuit et 25 à 30 degrés la journée. Pas de danger particulier (serpent, scorpion) en cette période


0 commentaires

Ma vie dans le désert avec les nomades

Ma vie dans le désert avec les nomades - Voyage Maroc désert


J'ai testé, par "le monde dans ma valise", Caroline bloggeuse-trekkeuse

voyage maroc désert

Par Caroline, Le monde dans ma valise.  Voyage Maroc désert

 

Face à l’agitation du monde, on a envie parfois de faire que le temps s’arrête. Tu t’imagines pouvoir poser tes bagages sur le dos d’un dromadaire et laisser tes soucis quotidiens aux portes du désert.

C’est ce que j’ai trouvé en arrivant à M’hamid. C’est le point de départ des treks dans le désert.

 

voyage maroc désert

Le voyage commence à Marrakech

Il est 10h et la place Jama El fna se réveille. Les taxis entrent encore sur la place à l’entrée des souks.

J’ai rendez-vous avec le taxi. En attendant le départ, je bois un jus d’orange au café de France sur la place.

Le trajet jusqu’au désert nous mène à travers l’atlas. Dans le taxi je fais connaissance des autres membres du groupe.

Les paysages me laissent songeuse. Je suis surprise par la qualité des routes neuves. Quand je ne dors pas 

Sur le côté des pistes cyclables dont l’utilisation est très variée: motos, piétons, charrettes avec le petit âne et de temps en temps, oh surprise, un vélo.

Plus on avance et plus on voit le désert approcher. Les maisons des villages prennent des allures de châteaux de sable.

On approche de Ouarzazate, puis Zagora , avant d’arriver à M’hamid. Notre taxi nous débarque ici. Saïd vient nous récupérer en 4X4 pour nous emmener dans les dunes. C’est lui qui nous fera découvrir la mélodie du désert.

Il fait nuit. Voyage Maroc désert

 

voyage maroc désert

Voyager dans le désert c’est se sentir loin de tout entourée de silence. Perdue au milieu de cette immense étendue de sable qui bouge au gré du vent. Suivre les crêtes , sonder l’horizon, chanter, danser, au coin du feu, dormir sous les étoiles: vivre la vie des nomade me semble appartenir à un conte pour enfant.

 

L'aventure dans le désert, c'est parti !

voyage maroc désert

Pour débuter notre première soirée au pied des dunes, c’est dîner couscous, histoire de se mettre dans l’ambiance.

Ce soir c’est notre dernière nuit dans un bon lit. Nous logeons à l’intérieur de petites maisonnettes en terre conservant bien la chaleur de la journée.

Aurélia qui partage ma chambre a rejoint M’hamid en bus. Lorsqu’on se couche elle me partage les paroles qu’un guide lui a soufflé lors du trajet : « Dieu à crée le désert pour que l’homme y trouve son âme. »

J’aime cette image poétique et je me demande alors de que je trouverai au bout de ce voyage unique.

On s’endort comme deux gamines, excitées à l’idée de vivre un voyage aux allures de rêve. voyage maroc désert

 

As-tu déjà rêvé de suivre les caravanes de dromadaires ?

Avant de le vivre je me demandais comment tout un campement pouvait entrer dans quelques paniers. Maintenant ce n’est plus un mystère 

 

Le jour se lève sur Mahamid. Le soleil pointe derrière les palmiers tel un énorme cercle doré. Déjà je découvre un paysage enchanteur. Les dunes sont partout autour. Je me trouve au milieu d’une palmeraie. Rien que là je suis conquise et nous ne sommes pas encore partis.

Les dromadaires commencent à être chargés, les paniers à cheval sur leur bosse. Nous partons avec 7 dromadaires dont un plus jeune  « en formation » qui marche avec saïd.

Je me sens soudainement balancée dans une image de carte postale. La caravane de dromadaire qui avance guidée par les hommes en bleu. C’est juste fabuleux !

 

voyage maroc désert

La marche débute et déjà je réalise que mon choix de baskets n’et pas le plus judicieux. Le sable s’infiltre partout dans les chaussures. Je m’en doutais. J’ai quand même un paire qui laisse le sable circuler. Mais j’aurais mieux fait de suivre les conseils que j’avais reçu de l’agence avec laquelle je suis partie : sandales de marche et chaussettes. Pas très glamour mais quand t’as des ampoules plein les pieds, tu revois vite tes priorités.

 

Des paysages incomparables

Je me sens privilégiée de pénétrer dans ce lieu magique. Plus on s’éloigne de M’hamid, plus le désert apparaît.

Les dunes à perte de vue. Une sensation de liberté totale. Le contraste des couleurs entre le jaune des dunes et le bleu du ciel, sentir l’immensité, le dessin des crêtes qui donnent le volume à l’ensemble, ici, tout est beau. 

 

voyage maroc désert

Vivre 24h / 24 en contact avec la nature

Voilà ce que j’étais venue chercher.

A chaque pas que je fais  je m’émerveille. De dunes en dunes, de crête en crête, la couleur du sable change avec le soleil et les ombres. Il passe du jaune au rose puis au beige en fin de journée.

Tout est calme. voyage maroc désert

 

Comment ne pas apprécier ce silence. Chaque jour, profiter des derniers rayons du soleil jusqu’au dernier. Assise seule en haut d’une dune pour le regarder se coucher. Ici, rien ne peut perturber ton mental. Le relief est d’une douceur pour les yeux. Chaque vaguelette emprunte du vent sur le sable, dessine le désert.

Tout semble figé, alors que tout bouge en permanence. La plus grande dune, « dune hurlante »  doit son nom au son du vent dans les dunes. Il parait que sous celle-ci gît une ancienne mosquée.

 

voyage maroc désert

Nous suivons toujours Saïd et son dromadaire.

Ce que j’aime particulièrement c’est le rythme de nos journées. Dans le désert, il n’y a pas de montre et ça, ça me va plutôt bien. Et chacun avance à son allure.

 

Vivre au rythme du soleil

Aux premiers rayons (ou presque) , tu ouvres les yeux. En cette saison, les nuits sont fraîches et j’ai du mal à sortir de mon sac de couchage.

Mais une fois que tu es lancée, le temps de tout ramasser, de t’habiller et tu es réchauffée. Encore un voyage où tes lingettes te seront bien utiles 

Le thé attend déjà. L’eau bout sur le feu. L’idée, c’est de t’en rapprocher pour finir de te réchauffer.

J’adore l’odeur du feu.

Ici, je me sens traitée comme une princesse. Je m’assieds dans le salon organisé par les nomades.

 

Autour du grand tapis de laine rouge, s’organisent les selles des dromadaires pour nous faire office de canapés. C’est là que nous prenons notre petit déjeuner.

Toujours préparé au feu de bois.

Les nomades ramassent le bois au réveil. Ensuite, ils rassemblent les dromadaires éparpillés autour de la dune.

Quand le déjeuner se termine, le camp disparaît petit à petit et reprend place au fond des paniers.

Puis c’est le moment de reprendre notre marche à travers le désert. 4 à 5 heures de marche journalière vers le nouveau campement.

 

voyage maroc désert

Là, tu te reposes à l’arrivée. Un tagine nous attend, puis au gré des envies de chacun, soit tu te balades dans les dunes, tu discutes, tu t’étires avec quelques mouvements de yoga, tu lis un super livre ou comble de ma satisfaction, tu peux faire une sieste au soleil  (ps: couvres-toi quand même parce que ça tape pas mal en haut de la dune).

 

Chaque jour se ressemble dans le désert ?

Au fur et à mesure de la semaine, je découvre des choses nouvelles.

J’adore escalader les dunes et les descendre en courant. Mais j’ai aussi beaucoup aimé marcher dans la vallée du Draa. Entendre craquer sous mes pieds les plaques de terre séchée qui ressemblent à des copeaux géants de chocolat .

 

Découvrir, les « maisons de marabouts », les puits sortis de nulle part et les vestiges des anciens villages nomades. Plus le temps passe et plus je me déconnecte.

Notre pause quotidienne, c’est à l’ombre d’un arbre qui semble posé là pour nous accueillir. Saïd nous distribue le goûter, dates, figues séchées, et la clémentine qui fait l’unanimité dans le groupe !

Ce voyage à aussi été un sacré moment de rigolade. Entre chants et danses autour du feu.

 

voyage maroc désert

Pendant la soirée, les nomades nous préparent le dîner et ce que je préfère observer: la préparation du pain de façon incroyable. Ils préparent la pâte à la lampe frontale dans une bassine. 3 poignées de farines, une poignée de levure, un peu de sel, de l’eau et hop ! Le temps pour la pâte de gonfler et c’est avec une dextérité hors du commun, qu’Hamed étale l’étale sur une plaque en fer.

Ensuite on à même le droit à deux type de cuissons: soit directement dans le sable, soit sous le baril en fer recouvert de braises.

J’ai beau voir ce spectacle chaque jour, je ne m’en lasse pas, c’est toujours magique de voir le pain sortir du sable 

 

voyage maroc désert

Puis en fin de soirée, c’est le feu qu’on observe danser, comme un moment de méditation, hypnotique avant d’aller se coucher sous notre tente.

Si tu veux tenter de dormir vraiment comme les nomades, il faudra que tu te creuses un trou dans le sable, dans lequel tu déposeras une couverture pour pouvoir te faire un petit berceau 

Personnellement j’ai eu trop froid après la première nuit. Mais dormir dans un lit à un milliard d’étoiles, ça n’a vraiment pas de prix 

 

Retrouver ton âme d'enfant

Finalement c’est un peu ça la vie nomade: voyage maroc désert

Marcher, courir, rire, chanter, passer ta journée avec un dromadaire et ouais … lâcher prise, te laisser porter par le vent, dormir sous les étoiles, chercher la grande ours et compter les étoiles filantes.

 

Là, il faut que tu te dises qu’en plus de toute la beauté du lieu, le petit bénéfice de la marche dans le sable, va avoir sur toi un effet sensationnel.

Et bien oui, le voyage dans le désert c’est un deux en un: transformation corps et âme lol.

Bon alors, fais gaffe car au départ tu vas être plutôt surprise par le côté corps.

On mange beaucoup de pain et avec l’effet de la levure ton ventre a plutôt tendance à gonfler. Et après le premier jour tu sens aussi l’effet de la marche sur tes cuisses, et puis le soleil dessèche ta peau, je ne te parle pas de mes cheveux … 

Mais de retour chez moi, j’ai une super mine, des cheveux lumineux et j’ai retrouvé un ventre archi plat et un corps bien ferme !

 

voyage marc désert

C’est ça la magie du désert 

 

Caroline,

Le monde dans ma valise

Séjour initiatique

Oser la rencontre avec Soi dans le silence du désert

"Un voyage à destination de soi"

Du 17 au 25 mars 2018, 9 jours de voyage, dont 6 jours à pied

  • Vous aspirez à entendre le chant de votre cœur dans un lieu propice au silence, à l'émerveillement et à l'introspection ?
  • Vous souhaitez faire le point, identifier vos priorités, lâcher le superflu et suivre vos élans intuitifs et créatifs ? 
  • Vous avez besoin de prendre du recul, de vous ressourcer et de vous accueillir tel que vous êtes ? 
  • Vous désirez retrouver la simplicité et vous éveiller à qui vous êtes vraiment ?

 

Bienvenue dans le désert marocain

des montagnes du Haut-Atlas au cœur du désert, du 17 au 25 mars 2018.



« Désert en Si désert en La, si l’amour m’était conté, ce serait sur des airs de dunes, celles qu’on trouve en plein désert. A l’air du vent, le sable blanc tourbillonne en pleine désert. Le sable est la terre, elle est mon corps, je m’ancre dans mon désert. Désert en Si désert en La, si la vie m’était contée, ce serait d’un silence intense, celui qu’on trouve en plein désert. Des airs de couchers de soleil qui vous ramènent à l’essentiel, la nuit les yeux remplis d’étoile, la joie profonde d’être vivant» - Traversée du désert…


  • Un séjour de développement de soi dans la beauté du désert, une terre propice au ressourcement et à l’inspiration.
  • Un accompagnement initiatique autour du Jeu du PAS>>>SAGE intégrant des ateliers créatifs, méditatifs et de pleine conscience en fonction des besoins et de ce qui émerge dans l’ici et maintenant.
  • En journée, des marches au cœur des dunes (+- 4h00 par jour), en fin de soirée des temps d’introspection, d’atelier, de méditation, de partages et d’échanges.
  • Le soir, des veillées au coin du feu sous le ciel étoilé.
  • Un hébergement en bivouac, une cuisine locale.
  • Un séjour animé par un professionnel de l’accompagnement, coach gestaltiste professionnel et créateur du Jeu du PAS>>>SAGE, dans un cadre authentique et bienveillant, accompagné d’un(e) assistant(e) et d’une équipe de bédouins.
  • Un voyage sécurisé avec un encadrement et des prestations de qualité, organisé par l’agence de voyage française Les Voyages d’Ysis.

Oser la rencontre avec Soi dans le silence du désert

"un voyage à destination de Soi", à travers des 8 pas>>>sages initiatiques en plein cœur du désert

Durant une semaine, vous marchez à la rencontre de vous-même et revenez éclairé, unifié, inspiré et régénéré. Vous vous sentez en phase avec vous-même.

En effet, le Désert offre un cadre unique et puissant pour se laisser inspirer et vivre l’état de la simplicité absolue, l’harmonie entre le tout et le rien. Ne rien avoir, rien posséder, ni téléphone, ni internet, s’alléger pour retrouver l’essentiel. L’expérience du désert nous offre la possibilité d’un retour à soi qui émergera progressivement et naturellement sans rien attendre, sans rien provoquer. Seulement l’apparition de ce qui existe déjà… Là-bas, les conditions sont idéales pour ça.

 

« Désert en Si désert en La, le jour se lève, je pose un pied, dans cette ambiance douce et posée. C’est le désert, ça a l’air de rien, pourtant je m’y sens habité. Ces hommes et ces femmes que j’ai croisés avaient le regard qui brillait (le regard de dieu). Désert en Si désert en La, si la vie m’était contée, ce serait suivre sa bonne étoile parmi toutes celles qui brillent par milliers. Une nuit les yeux dans le ciel, en plein désert je l’ai trouvée. Cette étoile qui m’a choisie, brillait déjà au fond de mon puits. Ma traversée du désert, j’ai longtemps marché vers nulle part, jusqu’à trouver le puits sacré » - Traversée du désert ©


Une semaine pour créer du renouveau

  • Partir d’une quête, d’une aspiration à un changement de vie.
  • Laisser émerger les mouvements émotionnels, tensions, freins et besoins profonds reliés à votre quête.
  • Entrer en intimité et clarté intérieure, renforcer sa cohérence et son estime personnelle.
  • Sentir et approfondir sa présence et s’éveiller à sa simplicité, son êtreté, se relier à sa force intérieure dans un lieu propice.
  • Evoluer dans un environnement magnifique, porteur et inspirant sans distraction extérieure afin de se retrouver pleinement, se ressourcer, redonner du sens à sa vie et vivre une expérience humaine authentique et transformatrice.
  • Se laisser aller à de merveilleux temps de marche et de contemplation de la nature comme des paysages du désert pour mieux s’ancrer, se sentir plus vivant, se retrouver en silence, partager librement ses émotions, rire et jouer comme des enfants, s’envoler vers le renouveau, la puissance de l’être en action.

"Marcher dans le désert est un moyen privilégié sur terre pour faire un PAS>>>SAGE l'un après l'autre et toucher à sa vraie nature, la sagesse intérieure présente en chacun de nous


Un voyage au cœur de la vie, sans distraction

Durant 9 jours vous allez parcourir les 8 étapes d’un voyage initiatique & intérieur avec la méthode Jeu du PAS>>>SAGE, jeu coopératif d’éveil intérieur et d’accomplissement humain où tous les sens sont en action.

Cette méthode offre l’opportunité d’oser se rencontrer de façon vraie et ludique, d’accueillir, accepter, intégrer et libérer certains de vos blocages, et d’aller vers de nouveaux espaces et choix de vie qui rendent vivant.

 

Au début du séjour, vous serez invité à répondre

aux interrogations suivantes

« Quel est mon profond désir de changement?

Qu’ai-je envie d’approfondir, d’accepter, de libérer ou d’accomplir

pour être qui je suis vraiment ? »

 

Ce sera votre quête personnelle pour ce séjour. Vous traversez les 8 étapes initiatiques du changement. Vous allez identifier la finalité, le sens profond et les facteurs clés de réalisation de votre quête, les résistances, freins et leviers d’engagement, d’actions. Vous traverserez 4 PAS>>>SAGEs,  ouvrirez chacune des 4 "portes épreuves" jusqu’à atteindre le centre de la spirale, appelée la « place du Sage ».

Cette méthode intègre des temps de réflexions, d’interactions et d’expérimentation autour d’un plateau de jeu central, prenant en compte toutes les dimensions (corporelles, émotionnelles, intellectuelles et "spirituelles").

Le Jeu du PAS>>>SAGE est accessible à tous et respecte le rythme de chacun. Il permet un travail sur soi à la fois profond et ludique.

La méthode intègrera des propositions complémentaires : ateliers créatifs, rituels, méditation de pleine conscience (MBSR Mindfulness) en fonction de l’imagination de l’intervenant, du contexte, des besoins des participants et de ce qui émergera jour après jour.

 

Au-delà des ateliers quotidiens au sommet des dunes face au coucher de soleil, il y a les marches quotidiennes dans le désert : ce sont de véritables moments d’éveil et de cheminement intérieur.

 


Intervenants

Lionel LACROIX

Coach gestaltiste certifié EPOKE, formateur professionnel et créateur du Jeu du PAS>>>SAGE ®, auteur et compositeur, sensible à la paix sur terre, à l’éveil intérieur et à l’épanouissement humain. Exerce depuis 2009 dans ces domaines auprès des particuliers et des entreprises.

Créer de l'intimité, de l'authenticité, de la conscience et de l'ouverture du cœur afin de se reconnecter à l'essentiel en soi, la puissance de l'être est une passion autant qu'un chemin de vie personnel qu’il partage.

 

En 2010, il a créé le Jeu du PAS>>>SAGE pour faciliter l’intimité à soi, aux autres et accompagner des changements accessibles à plus grande échelle. Un homme qui a suivi l’appel de son cœur pour vivre de sa passion et de ses talents / ses aptitudes naturelles. Un amoureux du désert qui lui apporte l’inspiration et le ressourcement. Une personne inspirante habitée d'une sensibilité, d’une présence et d'une force créatrice.

Lionel sera accompagné d’une équipe professionnelle de bédouins, « les merveilleux hommes du désert » -agence marocaine www.melodiedudesert.com. Le séjour est organisé et encadré par l’agence française www.lesvoyagesdysis.fr.


A propos du jeu PAS>>>SAGE, jeu coopératif et initiatique

Jeu coopératif d’éveil et de transformation, il se joue autour d’un plateau de jeu et de cartes, dé et sablier. Ses règles du jeu, interactive, sont très riches pour le partage, les effets miroirs, se questionner, ressentir et s’ouvrir à qui nous sommes. Son fonctionnement, ses propositions et son animation intègre largement la dimension gestaltiste. Le but du Jeu du PAS>>>SAGE n’est pas de se sentir mieux, mais de mieux ressentir !

 

A propos de la GESTALT

Gestalt vient du verbe allemand "gestalten" qui signifie "mettre en forme, donner une structure". La Gestalt contemporaine, initialement méthode d’accompagnement humaniste existentiel, s’est progressivement ouverte à d’autres champs d’application : éducation, soins, institutions et entreprises.

La Gestalt met l’accent sur la prise de conscience du processus en cours dans l’ici et maintenant de chaque situation ; elle souligne le sens de la responsabilité et réhabilite le ressenti émotionnel, trop souvent encore censuré par la culture occidentale. Elle développe une perspective cohérente de l’être humain, en relation dans un champ, intégrant cinq dimensions principales : sensorielle, affective, intellectuelle, sociale et spirituelle. La Gestalt favorise un contact authentique avec les autres, un "ajustement créatif" à l’environnement ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements anachroniques qui nous poussent trop souvent à des conduites répétitives.

Elle permet le repérage de nos processus de blocage ou d’interruption dans le cycle du contact et dévoile nos inhibitions, nos évitements ainsi que nos illusions persistantes. La Gestalt propose, plutôt que d’expliquer les origines de nos difficultés, d’expérimenter des pistes de solution dans la libre construction d’un sens : à la recherche du savoir pourquoi, elle ajoute le sentir comment, mobilisateur de changement. 


Infos pratiques

Egalement au programme…

  • Traversée et découverte des paysages des  montagnes du Haut Atlas en 4X4 pour nous diriger vers le désert
  • Marches quotidiennes, changement de camp tous les jours
  • Découverte de l’artisanat local le dernier (marché local, etc.)

Tarif

Le tarif est de 1290 € par personne

Ce prix comprend

  • Le vol aller/retour Marseille – Marrakech avec un bagage en soute.
  • L'accueil et les transferts depuis l'aéroport.
  • Les 2 nuitées en Riad (avec petits déjeuners)
  • Les transports Marrakech-Mhamid aller-retour.
  • Les nuitées en bivouac fixe confort
  • Le trek de 5 jours et 5 nuits (accompagnement par l’équipe : Lionel et de la caravane de dromadaire).
  • Les repas pendant le treck.
  • Les boissons (bouteille d’eau ou carafe).

Ce prix ne comprend pas

  • Les dépenses personnelles
  • Les déjeuners du 24 & 25 mars, et dîner du 24 mars
  • Les pourboires.
  • Toute prestation non mentionnée au programme

Programme détaillé

Le programme est soumis à la réalité du désert. Le désert est toujours riche d'inattendu comme d'émerveillement. Rien n'est figé. Nous pourrons être amenés à nous ajuster au programme prédéfini.

 

Ce voyage propose un très bel aperçu du désert (palmeraie, dune de sable, oasis, désert de pierre) et de la vie en caravane nomade. Ce trek nous mène vers les magnifiques dunes hurlantes. Peu fréquenté et sauvage, cette erg offre une vue panoramique sur les immensités du Sahara

 

  • Samedi 17 Mars – Marseille / Marrakech / Ouarzazate 

« Arrivée et première traversée des montagnes »

Journée réservée au transfert jusqu'à Marrakech.

10h30 : Convocation à l’aéroport de Marseille.

Enregistrement des bagages.

11h30 : Embarquement pour votre vol Royal Air Maroc à destination de Marrakech Menara.

12h15 : Décollage pour Marrakech.

14h05 : Atterrissage à Marrakech.

 

Accueil à l’aéroport et transfert vers Ouarzazate, à votre hôtel « Les Jardins de Ouarzazate » Cet hôtel authentique est propre, calme et idéalement situé. Il est généralement très apprécié des trekkeurs.

Diner à Ouarzazate. Logement à l’hôtel (jardins et piscines à disposition).

 

Le groupe se retrouvera le soir pour un temps de retrouvailles intérieures…, accompagné par Lionel.

 

  • Dimanche 18 Mars – Ouarzazate / Mhamid :

« Du haut atlas au désert »

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ au matin pour rejoindre Mhamid aux portes du désert. Poursuite de la traversée des montagnes du Haut Atlas. Déjeuner à M'hamid.

Rencontre avec l'équipe chamelière et la caravane de dromadaire au village. C'est aussi le début du trek pour rejoindre l'Erg du Sidi Naji. Nuit en bivouac nomade.

Atelier et temps d’introspection… accompagné par Lionel en fin de journée sur les dunes au soleil couchant.

 

  • Du Lundi 19 au vendredi 23 Mars :

« La grande aventure, séjour itinérant dans la beauté du désert marocain »

Réveil au soleil levant.

Petit déjeuner accompagné du pain chaud et croustillant cuit dans le sable.

Temps de méditation, connexion, lecture de textes…, préparation de la marche.

Randonnée dans les dunes : +- 4h00. Rencontres surprises d’habitants du désert, d’arbres, de fleurs et autres surprises et beautés du désert.

Possibilité de se déplacer sur un dromadaire en cas de fatigue.

Les sacs sont transportés par la caravane (dromadaire)

Pauses pendant la marche.

Après quelques heures de marche, nous posons le bivouac entre les dunes à proximité du sanctuaire du Sidi Naji. Préparation du déjeuner par l’équipe et mise en place de la tente bédouine pour le repas.

Déjeuner et temps libre (jeu, massages, lecture…) et préparation camp du soir et toilette.

En fin d’après-midi, nous partons sur une dune au soleil couchant à quelques minutes du camp pour un atelier et un temps d’introspection… accompagné par Lionel, pendant plusieurs heures.

Le soir, retour au camp et dîner chaud préparé par l’équipe, nous nous retrouvons autour d’un feu de camp (chants, musiques locales, histoires, contes et autres surprises sont les bienvenus).

Repos et nuit sous la tente bédouine ou à la belle étoile au creux d’une dune (matelas et couverture fournis par l’équipe en plus de votre duvet).

 

  • Samedi 24 Mars – M’hamid / Hadib Lrul / Marrakech

« Retour progressif à la civilisation en traversant les montagne du Haut Atlas »

C'est le retour à M'hamid, retour à la civilisation après 5 journées et 5 nuits d’immersion complète dans le désert. Un arrêt est prévu à Hadib Lrul pour la pause thé.

La caravane de dromadaires vous accompagne jusqu'à votre retour.

Retour sur Marrakech en fin de soirée.

Le groupe se retrouvera le soir pour un temps de retrouvailles intérieures…, accompagné par Lionel.

Diner libre à Marrakech. Soirée et nuit au Riad Taachchaqa pour une bonne douche et une bonne nuit dans un lit !

 

  • Dimanche 25 Mars – Marrakech / Marseille

« Retour en France, ressourcé et transformé »

Petit déjeuner.

Journée Marrakech libre jusqu’au transfert vers l’aéroport depuis le Riad.

15h05 : Convocation à l’aéroport de Marrakech Ménara.

Enregistrement des bagages.

16h25 : Embarquement pour votre vol Royal Air Maroc à destination de Marseille.

17h05 : Décollage pour Marseille.

20h35 : Atterrissage et arrivée à Marseille.

C’est le temps des aurevoirs.

 

* Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes (à la belle étoile, en grande tente nomade ou en tente individuelle, à la convenance de chacun).

* Les repas sont préparés avec soin (salade composée le midi, et tajines le soir)

* Possibilité de proposer des repas végétariens / végétaliens, et de s’adapter aux allergies et intolérances alimentaires, nous prévenir avant le départ de préférence.

* Nous fournissons de l’eau minérale en bouteille. 


Inscription

Auprès de Julien : julien@evazion.biz ou 06 45 88 81 39, de l’agence les Voyages d’Ysis.

Chaque inscription est validée après un entretien téléphonique auprès de Lionel Lacroix.


Important

Conditions de participation et responsabilité des participants

 

Il s’agit d’un séjour de randonnée à visée initiatique, personnelle et ressourcante.

* Lors des ateliers notamment, les participants sont libres de suivre les propositions de l’intervenant. Lionel Lacroix intervient dans un cadre éthique et déontologique (+ d’infos ici). Ses propositions restent accessibles et dans le respect du rythme de chacun(e).

* Chaque participant(e) est responsable de son propre changement et de son niveau d'implication, d’envie et d’engagement. L’intervenant accompagne, écoute et propose. Les participant(e)s font eux-mêmes le chemin, librement : chacun est responsable de sa propre avancée.

 

Un séjour de randonnée itinérante en pleine nature.

* Prévoir de 3h à 5h de marche dans les dunes du désert (pas de dénivelé), avec la possibilité de randonner sur un dromadaire en cas de fatigue. Pauses régulières.

* Le climat du désert oscille entre des nuits douces et des journées chaudes : en moyenne 15 degrés la nuit et 25 à 30 degrés la journée. Météo idéale à cette période. Pas de danger particulier (serpent, scorpion) en cette période, trop fraîche (hibernation).

 

Donc les conditions sont idéales à cette période de l’année dans le désert marocain.

 


0 commentaires

Coopérative de femmes, Sud Maroc

Fabrication traditionnelle de semoule, commerce équitable

Depuis près de 4 ans, les femmes saharaouies de la coopérative Aarib (Meriem, Matou, Aïcha, Talya, Rhalia, Moulouda, Najat, Nazha, Fatima ...) se réunissent chaque matin pour la fabrication de la semoule fait main.

 

C'est dans une ancienne habitation transformée en atelier, au cœur du village de M'hamid El Ghizlane (aux portes du désert) que ces femmes ont élaboré une recette de semoule authentique et épicée.

 

Par nécessité, ces femmes se sont regroupées en coopérative pour proposer leurs semoules aux villageois de Mhamid, sur les différents souks de la région et aux voyageurs. Le revenu des ventes est reversé directement à ces femmes de manière équitable, assurant ainsi des ressources complémentaires à la famille. 

 

La fabrication de la semoule requiert un important savoir-faire, qui se transmet de mères en filles.

Les étapes sont bien définies. Chacune des femmes s'affaire à sa tâche : mélange de farine avec l'eau (ajout d'un mélange d'épice personnalisé), broyage à la main, moulage à la main, puis cuisson au four. 

 

Mélodie du désert soutient la coopérative et vous invite à visiter cet atelier de fabrication, avant ou après un trek dans le désert Marocain. Meriem, principale interlocutrice, sera heureuse de vous présenter les différentes étapes de fabrication et vous proposer semoule* et cumin.

Cette semoule sert au couscous, aux gâteaux de semoule ... quant au cumin, très parfumé, il agrémente tous les plats (salade de crudités, plat en sauce, tajine, couscous...)

 

*Transport aérien possible en bagage cabine. Cuisson 15 min (à l'eau) à 1h (à la vapeur)

 


Vente de semoule traditionnelle fait main et de cumin Marocain

La semoule locale, fine ou épaisse est proposée en sachet de 500 g et 1 kg :

 

- Semoule épaisse 500 g : 11 dirhams

- Semoule semi-épaisse 1 kg : 25 dirhams

- Semoule 1 kg, spécial couscous : 25 dirhams

 

- Semoule 500 g, spécial couscous moyen : 10 dirhams

- Semoule fine 500 g : 10 dirhams

 

- Cumin 200 g : 30 dirhams

 


Médit'Aventure

Trek et méditation dans le désert Marocain

Retraite de 8 jours, l'expérience du désert en plein conscience

Trek et méditation dans le désert MAROC

8 jours de voyage, dont 5 jours à pied

 

  • Samedi 6 janvier au samedi 13 janvier 2018
  • Samedi 20 janvier au samedi 27 janvier 2018
  • Samedi 3 février au samedi 10 février 2018
  • Samedi 17 février au samedi 24 février 2018


"L'aube dévoilant devant nous une nature épurée, nous suivons les traces des anciennes caravanes, livrant or, sel et épices à travers le Sahara. Espaces inondés de lumière, cordons dunaires aux couleurs changeantes, oasis, palmeraies, au cœur de la nature, nous goûtons à la profondeur de la vie et aux contrastes qu'elle nous offre. Dans une nature intacte, l'immensité du désert Marocain nous invite à la simplicité, à l'authenticité et à la contemplation. Le scintillement des étoiles enveloppe petit à petit le bivouac, nous partageons notre expérience autour du feu, dégustant le thé, nos sens s'éveillent. Tout est là. Y compris le silence...

 

A l'abri du rythme de nos vies contemporaines, du stress du travail et des embouteillages, des tâches quotidiennes et de la routine, nous sommes pleinement attentifs à notre monde extérieur et intérieur. A ce qui nous entoure et ce qu'il y a en nous. Loin de nos tracas, en cessant l'agitation que nous imposent nos obligations, notre société, nous pouvons éveiller en conscience et accueillir l'expérience qui se déroule, moment après moment pour connecter avec notre sagesse intérieure. 

 

Durant ce trek inoubliable, nous marchons le matin et je vous accompagne chaque jour pour prendre contact avec vos ressources intérieures. Les temps de méditation de pleine conscience nous ancrent dans l'instant présent, et nous lâchons prise sur nos habitudes pour plus de présence et de bienveillance. Jour après jour, nous cheminons vers une compréhension plus juste de nous-même. Acceptant la réalité du moment, telle qu'elle est, sans rien repousser ni agripper.

 

Durant ces temps de méditations, nous entraînerons notre esprit, notre attention pour vivre le moment présent. Nous réserverons une journée entière à la pratique de la pleine conscience dans le silence.

 

J'ai conçu ce programme pour vous permettre d'amener la pleine conscience dans votre quotidien, et ainsi vous offrir la possibilité d'éveiller en conscience, de mieux vous connaitre et de développer votre potentiel pas à pas.

 

Vous apprendrez à développer la maîtrise de soi, et à prendre contact avec la partie la plus profonde de vous-même"

 

Jérémy Capelle

Coach professionnel 

 

 



Les plus de ce séjour

  • Trek de 5 jours à pied (4h de marche par jour)
  • 4 nuits dans le désert
  • 1 nuit chez l'habitant au village de M'hamid el Ghizlane
  • Une journée complète méditation pleine conscience dans le silence
  • Temps de méditation guidée
  • Une grande tente nomade réservée à la méditation
  • Un dépaysement total avec des nuits dans des lieux hors du commun entre dunes et palmeraies
  • Découverte du désert Marocain et de la vallée du Drâa avec des guides saharaouies expérimentés
  • Un appel au dépassement, à la connaissance de soi et au développement personnel
  • Une aventure humaine et solidaire auprès des natifs de la région

Le tout dans la bonne humeur et la convivialité.


Déroulement du séjour

  • Option ;  Sur demande, nous pouvons effectuer l'accueil et la prise en charge dès l'aéroport les jours précédents le départ du séjour "trek et méditation" (transfert aéroport, nuitée Marrakech...)
  • Jour 1 - Arrivée avant 12h. Prise en charge à l'aéroport de Marrakech pour prendre la direction de Ouarzazate, traversant les hauts de l'Atlas en véhicule privé. Pause possible dans un village de l'Atlas, visite de l'Ait Ben Haddou à proximité de Ouarzazate (un ksar classé au patrimoine de l'Unesco). Le soir, nuit à l'hôtel les jardins de Ouarzazate, avec dîner et petit déjeuner.
  • Jour 2 - Départ le matin pour rejoindre M'hamid El Ghizlane, aux portes du Sahara, puis début du trek vers le Sud. Connaissance avec l'équipe chamelière, qui nous conduira à travers le désert pendant 5 jours. Accompagné du guide et de la caravane de dromadaires, nous prenons la direction de la palmeraie de M'hamid. Après quelques heures de marche, les dunes à proximité du sanctuaire du Sidi Naji, où nous posons le bivouac, nous offrent leur hospitalité. Ce lieu est rempli d'histoire et de coutume locale.
  • Jour 3 - Après le déjeuner, nous faisons cap Sud-Est. Au loin se dessinent les dunes hurlantes de l'erg Zahar. Ces majestueuses dunes de sable offrent un point de vue sur toute la Vallée du Drâa. Très peu fréquenté, la sensation d'évasion est au rendez-vous. Nous posons le bivouac au pied des dunes. Chacun est libre de s'installer à la belle étoile ou sous sa tente.
  • Jour 4 - Au petit matin, après le chargement des dromadaires, au rythme du désert, nous rejoignons l'erg Aytoner. Plus loin, Bougarn nous accueille pour passer la nuit au milieu de ses dunes aux arrêtes dessinées par le vente.
  • Jour 5 - La magie du désert s'opère. Le temps s’arrête et le silence du désert vient remplir cette journée.
  • Jour 6 - Après avoir plié le bivouac, nous gagnons Lolatj. Cette étape nous fait traverser Nabak Lawf. Une journée typique dans le désert, au rythme des dromadaires, avec peut être des rencontres inattendues et surprenantes. Retour à Mhamid en fin de journée,. Le retour à la civilisation. Un arrêt est prévu à Hadib Lrul pour la pause thé. Le soir, nuit chez l'habitant au village.
  • Jour 7 - Retour à Marrakech en véhicule privé et nuit au Riad Taachchaqa, situé au coeur de la Médina.
  • Jour 8 - Vol retour

Les services inclus

  • Le transport aller-retour depuis Marrakech vers Mhamid (Jour 1, jour 2 et jour 7)
  • La nuitée à l'hôtel les jardins de Oaurzazate (Jour 1)
  • Le trek de 5 jours et 4 nuits en pension complète
  • Ateliers de méditations guidées (valeur 840 euros / personne)
  • Une journée de méditation dans le silence (valeur 490 euros / personne)
  • Des coachings accès sur la connaissance de soi pour ceux qui le désirent (valeur de 350 € / personne)
  • Les tentes et matériel du bivouac
  • Des couvertures au besoin
  • Portage du matériel et des bagages par les dromadaires
  • La grande tente nomade de méditation et les coussins
  • La nuitée chez l'habitant à Mhamid, au retour du trek (Jour 6) avec dîner et petit déjeuner
  • La nuitée au riad Taachchaqa la veille du vol retour (Jour 7)
  • Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire. Nous l'indiquer dans le formulaire de réservation.

N'est pas inclus

  • Les frais de prise en charge pour le trek à partir de Marrakech (aller / retour) à régler directement auprès de l'agence Mélodie du désert (429 € / personne)
  • Le vol aller / retour
  • La soirée et nuitées à Marrakech si vous arrivez la veille du départ. 
  • Le repas du midi le jour 1
  • Le repas & dîner le jour 7
  • Les dépenses personnelles
  • L'assurance rapatriement
  • Le matériel recommandé pour le trek : voir la liste

Accompagnement méditation

 

Jérémy Capelle, coach professionnel en enseignements de pleine conscience et passionné par les voyages, l'aventure et la découverte. Je me suis initié à la méditation en Inde, au centre "Vipassana de Medak". J'ai ensuite poursuivi mon cheminement dans divers pays dont le Maroc.

"Fondateur de l'académie de pleine conscience Hara et des retraites Médit'Aventure", j'accompagne les individus pour les aider à se reconnecter à des ressources inexploitées.

Ma force est de simplifier les enseignements de méditation en apportant également une approche scientifique de ses bienfaits. 

 

Jérémy CAPELLE

3 Le Quesnay

50690 Couville, France

 

Mail : contact@meditaventure.com

Tél : (+33) 06.48.72.61.94


+ d'informations

  • La pleine conscience est une pratique laïque, dénuée de tout enseignement ou dogme religieux
  • Il n'est pas nécessaire de savoir méditer pour participer à ce séjour. La méditation est accessible à tous et toutes.
  • De nombreuses études dans le domaine des neurosciences et de la psychologie sont venues démontrés ces bienfaits. (Jérémy sera ravie d'échanger avec vous à ce sujet)
  • Des pauses sont prévues pendant les temps de méditation

Ce séjour s'adresse aux personnes :

  • Adultes
  • Désirant découvrir la méditation ou ayant un niveau débutant de la méditation
  • Qui veulent prendre un temps pour eux
  • Désirant sortir de leur zone de confort
  • Qui souhaitent apprendre à gérer leurs émotions 
  • Pour qui la marche est possible

Ce séjour ne s'adresse pas :

  • Aux enfants
  • Pour qui la marche est problématique (sur de longues périodes).


Tarif

 

Prix du séjour : 879 € / personne dont :

  • 450 €, tarif accompagnement professionnel par Jérémy CAPELLE
  • 429 €, tarif accompagnement Mélodie du désert

0 commentaires

Voir et Sentir désert Marocain

Méharée dans le désert marocain

Marche consciente, cercles de parole, présence et chant

Méharée dans le désert MAROC du 2 au 10 mars 2018.

9 jours de voyage, dont 7 jours à pied



Voir et Sentir -  désert Maroc

"Le désert au printemps, 

Le silence, la douceur, les couleurs,

Une mélodie que j'entends, 

Et voici que s'ouvre mon cœur."

 

Guidé par Fabrice George, accompagné musicalement par Joachim Nour

Groupe de 7 à 12 personnes.

 

Du 2 au 10 mars 2018

9 jours de voyage, dont 7 jours à pied

 

Inscription : fabrice@espacetribal.com



Pour qui ?

Ce voyage s'adresse à toute personne qui désire explorer sa part créative et spontanée.

Les stages que Fabrice George propose, et celui-ci en particulier, amènent le groupe et chacun des participants à vivre différentes expériences personnelles : certaines joyeuses et légères et d'autres parfois profondes et plus intenses. Ce stage est avant tout une aventure humaine, un voyage à la rencontre de soi et Fabrice aime rappeler "que c'est souvent en dehors de nos zones de confort que peut se déployer la magie..."


Qui vous accompagne ?

  • Fabrice GEORGE, thérapeute corporel et musicien, enseigne la pratique du mouvement et du chant spontané depuis 2006 en Belgique et en Suisse. 
  • Joachim NOUR nous fera le don de sa musique et de ses chants remplis de lumière
  • L'équipe Mélodie du désert : guide désert et chameliers


Programme

  • Vendredi 2 mars 
    • Prise en charge du groupe à l'aéroport de Ouarzazate
    • Trajet de Ouarzazate au village de Mhamid (1 demi-journée)
    • Repas du soir et nuitée à Mhamid. Rencontre avec le guide désert : Saïd Azouz.
  • Samedi 3 mars au vendredi 9 mars
    • Départ en matinée de la méharée dans le désert : marche consciente, cercles de parole, mouvement et chant.
    • 7 jours et 6 nuits dans le désert pour rejoindre les magnifiques dunes hurlantes, entre palmeraie, hamada, et erg.
    • Retour à Mhamid en milieu de journée. Repos & après-midi au village (optionnel : hammam, visite du village et de ses kasbahs). Repas et nuitée chez Saïd
  • Samedi 10 mars
    • Trajet retour vers Ouarzazate (1 demi/journée. Déjeuner non compris)

Le trek en pratique

  • Les journées se partagent entre la marche (plus ou moins 3h par jour), les repas, les ateliers, le repos, le feu qui brûle le soir, les chants. 
  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Les repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.

Participation financière

Tarif plein : 1.100 €

Tarif réduit : 990 € (pour une inscription et un paiement de l'acompte avant le 15 novembre 2017)

 

Ce prix comprend :

- le transport depuis l'aéroport de Ouarzazate jusqu'au village de Mhamid

- Tous les repas du 2 mars en soirée au 10 mars au matin

- Le logement à Mhamid le 2 et le 9 mars

- Le trek dans le désert de 7 jours, du 3 au 9 mars

- L'accompagnement (cercles de paroles, ateliers, musique et chant) et l'entretien individuel préalable éventuel

 

Ce prix ne comprend pas :

- Les transports aériens

- Les frais de repas pendant les transports 

- Les dépenses personnelles

- Les pourboires pour l'équipe chamelière

- Les assurances hospitalisation et rapatriement

 


Comment s'inscrire ?

Pour s'inscrire à ce voyage :

 

- Contactez Fabrice GEORGE par mail (fabrice@espacetribal.com) ou par par téléphone (0032 (0) 497 906 539

- Un rendez-vous de visu ou via skype est proposé, selon les disponibilités de chacun. 

Pourquoi  un entretien avec Fabrice ? Pour faire connaissance, poser vos questions, préciser vos attentes, vérifier de part et d'autre que cette expérience ensemble est possible.

- Dans l'affirmative, un formulaire d'inscription vous sera envoyé au terme de l'entretien.

 

Attention : clôture des inscriptions le 15 février 2018


Infos et réservation

Fabrice George

tél : 0032 (0) 497 906 539

Mail : fabrice@espacetribal.com

Site : espacetribal.com


0 commentaires

A la rencontre de soi au cœur du désert Marocain

Voyage "bulles de bien-être"

A la rencontre de soi au cœur du désert Marocain, du 25 février au 3 mars 2018 (10 places)

Marche à la rencontre de soi désert Maroc - circuit accompagné par Sylvie Maisonneuve

Voyage "Bulles de bien-être"

 

Trek désert du 25 fév. au 3 mars 2018 

7 jours de voyage, dont 6 jours à pied

 

Niveau facile à intermédiaire

Depuis Marrakech



L'accompagnement de ce séjour à la rencontre de soi, par Sylvie Maisonneuve

Le désert nous invite au silence, à la rencontre avec nous-même, à la joie simple et profonde d’être. Sylvie vous guidera, dans la joie et la bienveillance, afin de goûter au bonheur de vivre l’instant présent et de savourer la joie qui en émane.

Marcher en conscience,

S’asseoir sur une dune,

écouter son souffle,

Méditer en silence ou guidé par la voix,

S’émouvoir devant un coucher de soleil,

Prendre soin de son corps grâce aux automassages,

Découvrir l’art du non-sens et le Gibberish,

Ecouter son corps,

écouter ses émotions,

Faire confiance et se laisser guider,

Expérimenter la sophrologie ludique,

Chanter, danser et rire ensemble autour du feu… Venez faire l’expérience de votre nature véritable !

 

Sylvie Maisonneuve est artisane de bien-être et rigologue®. Installée depuis 2008, elle propose différentes approches pour développer votre bien-être et votre joie de vivre. Elle anime des séjours de méditation et de développement personnel. Elle a à cœur de transmettre les outils qui lui permettent chaque jour de grandir, de s’éveiller… (www.sylvie-maisonneuve.fr)


Les plus de ce voyage "Bulles de bien-être"

  • Un départ depuis Marrakech, tout compris (transport, hébergement, repas ...)
  • La découverte de lieux magiques, d'endroits insolites et retirés des circuits touristiques classiques
  • Un accompagnement pour vous permettre de faire de ce voyage une très belle rencontre avec vous-même, dans la bienveillance et la joie
  • Un groupe limité à 10 participants pour favoriser la convivialité 

Organisation du voyage

  • Samedi 24 février : Arrivée et nuitée à Marrakech*. Nous vous proposons un hébergement (et transfert aéroport vers Marrakech), situé dans la médina de Marrakech, à 10 min à pied de la place Jema Efna. . Accueil par Sylvie Maisonneuve au Riad.
  • Dimanche 25 février : A 9 heures, départ de Marrakech pour rejoindre M’hamid, aux portes du désert (455 km, à travers l'Atlas et la Vallée du Drâa). Visites et arrêts à votre convenance pendant le trajet (Village de l'Atlas, Col Tichka, Ait Ben Haddou, Zagora, Tamegroute...). Nuit chez l’habitant ou en bivouac fixe dans la palmeraie
  • Lundi 26 au samedi 3 mars : Trek de 6 jours et 5 nuits dans le désert Marocain
  • Samedi 3 mars- Dernier petit déjeuner dans les dunes avant de rejoindre M’hamid. Déjeuner à la maison : un couscous bien mérité ! Puis départ pour rejoindre Marrakech en fin de soirée. Nuitée à Marrakech*.
  • Dimanche 4 ou Lundi 5 : Vol retour depuis Marrakech
  • * Les transferts aéroport-Marrakech, les nuitées et repas à Marrakech et les repas pendant le transport jusqu’à M’hamid ne sont pas pris en charge par Mélodie du Désert. Mais nous pouvons nous charger de la réservation de la nuitée et du transfert depuis l'aéroport auprès du Riad.

L'itinéraire du trek

  • 24 février - Accueil par Sylvie Maisonneuve au Riad. Dîner et nuitée à Marrakech
  • 25 février - Départ pour Mhamid. Nuitée au village de Mhamid.
  • 26 février - Ce premier jour mène vers les dunes du Sidi Naji, entre dunes et plateaux désertiques. Le bivouac se pose au cœur de l'erg, après une demi-journée de marche intense. 
  • 27 février - Le trek se poursuit loin des pistes fréquentées vers l'Ait Outnir. Après plusieurs heures de marche, l'erg se profile, avec sa végétation typique. Bivouac avec les étoiles, ou sous toile, à la convenance de chacun.
  • 28 février - En marche pour les magnifiques dunes hurlantes, après la traversée d'un long plateau désertique. Cette mer de sable est peu fréquentée, et propose un point de vue splendide sur toute la vallée du Drâa. Le Sahara comme on se l'imagine ! 
  • 1er mars - Nous quittons les hautes dunes de sable, cap vers l'est pour rejoindre Zmila. Nous longeons les montagnes et son désert de pierres. Ici, c'est l'extrémité de la vallée du Drâa, très peu fréquentée. Le lieu est idéal pour les bergers et leurs troupeaux, qu'il est possible de rencontrer. Le soir, nous retrouvons les dunes pour y poser le bivouac.
  • 2 mars - Nous quittons les dunes de sable pour rejoindre les dunes Latache. Ambiance nomade entre simplicité et partage pour cette dernière soirée au désert.
  • 3 mars - Petit déjeuner dans les dunes avant de rejoindre Mhamid, puis départ pour rejoindre Marrakech dans la soirée. Nuit au Riad à Marrakech, à proximité de la place Jema Efna

En pratique

  • Toutes les nuits sont en bivouac nomade entre les dunes, sous la tente ou à la belle étoile, à la convenance de chacun.
  • Mélodie du désert fournit des petits matelas, des couvertures au besoin, et l'ensemble du matériel du bivouac.
  • Le matériel recommandé pour le trek : https://www.melodiedudesert.com/guide-devoyage/préparer-son-trek-dans-le-désert/
  • Nos repas sont préparés avec soin (généralement salade composée le midi, et tajine le soir). Nous fournissons de l'eau minérale en bouteille. Possibilité de s'adapter aux régimes alimentaires (végétariens, végans...), intolérance / allergie alimentaire, nous avertir avant le départ.
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide, d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert et passionnés de leur région.
  • Les dromadaires sont chargés de porter les affaires du bivouac, et les affaires personnelles.
  • Les départs à pied sont prévus au matin depuis le village de M’hamid.
  • Le retour au village est prévu en milieu de journée. Le guide pourra vous accompagner pour effectuer une visite du village et de ses authentiques kasbahs, ou la visite d'une coopérative de femmes spécialisées dans la fabrication de la semoule. Nous rejoindrons Marrakech ce même jour.
  • Accompagnement par Sylvie Maisonneuve, Artisane de bien-être et Rigologue®.
  • Réservation sur son site : http://sylvie-maisonneuve.fr/sejours/

Tarif

Est inclus : 

  • Le transport aller-retour Marrakech – M’hamid
  • La nuitée à M’hamid avec dîner et petit-déjeuner
  • Le trek de 6 jours et 5 nuits en pension complète
  • L'accompagnement par Sylvie Maisonneuve et l'équipe de Mélodie du désert  

N'est pas inclus :

  •  Le transport aérien
  • Le transfert aéroport vers Riad (17€ par transfert)
  • Les repas à Marrakech
  • Les nuitées à Marrakech en chambre double + petit-déjeuner (35 € par nuit +2,50 € de taxe de séjour par personne)
  • Les repas / boissons pendant le transfert aller-retour Marrakech / Mhamid
  • Le transfert Riad vers aéroport (17€ par transfert)
  • Les pourboires
  • Les dépenses personnelles 
TARIF DEPART    
  Frais d'accompagnement  Frais de voyage       
Réservation avant le 31/10/2017 300 € / pers.      + 380 € / pers.     
Réservation avant le 30/11/2017 350 € / pers.      +  380 € / pers.      
Réservation avant le 15/01/2018 400 € / pers.      + 380 € / pers.     

 

La réservation se fait en 2 étapes :

  • Réservation & paiement des frais d'accompagnement par chèque à l'ordre de Sylvie Maisonneuve. A adresser à Sylvie MAISONNEUVE - 130 route de la Barre – 44240 SUCE SUR ERDRE Bulletin d’inscription à télécharger : http://sylvie-maisonneuve.fr/sejours/
  • Paiement des frais de voyage (380 €) à votre arrivée au Maroc auprès de Mélodie du désert.

0 commentaires

Séjour 3 jours désert Maroc, au départ de Marrakech

De Marrakech aux dunes de Chegaga

Séjour 3 jours en juillet et Août, uniquement

De Marrakech aux dunes de Chegaga - désert Maroc - circuit accompagné 4x4

De Marrakech à Chegaga

Séjour 3 jours - 2 nuits

Juillet - Août

 

 

4X4 et randonnée, niveau facile

Depuis Marrakech



Les plus de ce séjour

  • L'un des seuls moyens pour découvrir le désert pendant les très chauds mois de Juillet et Août
  • Une nuit en auberge à l'Ait Ben Haddou (à proximité de Ouarzazate)
  • Une nuit aux magnifiques dunes de l'Erg Chegaga (à 60 km de piste du village de Mhamid) en bivouac fixe confort
  • Un court séjour, tout compris, adapté à tous, depuis Marrakech (ou Ouarzazate)
  • Possibilité de départ privé ou en groupe (nous contacter)
  • Groupe limité à 6 personnes
  • Découverte du désert en 4X4, à pied et à dos de dromadaire, au coeur de la Vallée du Drâa

L'itinéraire

  • Jour 1 - Accueil à Marrakech (Aéroport, hôtel, riad...) au matin, puis départ pour rejoindre la kasbash de l'Ait Ben Haddou, à proximité de Ouarzazate. Ce ksar, de toute beauté, est classé au patrimoine de l'Unesco. Le trajet est de 4h, à travers les magnifiques montagnes de l'Atlas. Le soir, nuit à l'auberge.
  • Jour 2 - Départ pour rejoindre le dernier village avant le Sahara, Mhamid El Ghizlane, puis l'Erg Chegaga au cœur du désert. Randonnée à dos de dromadaire et / ou à pied le long des crêtes de Chegaga. Nuit en bivouac confort sous les étoiles.
  • Jour 3 - Après le petit déjeuner, départ par les pistes de l'oasis sacré puis de Foum Guid pour rejoindre Ouarzazate. Le soir, retour sur Marrakech

En pratique

  • Mélodie du désert fournit des petits matelas, des couvertures au besoin,  et l'ensemble du matériel du bivouac
  • L'équipe sur place sera composée d'un guide (trilingue), d'un cuisinier et de plusieurs chameliers, tous natifs du désert & passionné de leur région

Tarif

Est inclus : 

  • Le transport aller-retour Marrakech - Mhamid
  • Les 2 nuitées, en auberge, et en bivouac à l'erg Chegaga
  • La pension complète
  • L'accompagnement

N'est pas inclus :

  • Le transport aérien
  • Les pourboires
  • Les dépenses personnelles
TARIF DEPART      
  2 pers. 3 à 4 pers. 5 à 6 pers. 
3 jours - 2 nuits         
Départ Marrakech 490 € 350 € 300 €     

 


0 commentaires

La région de Mhamid El ghislane attire de nombreux étrangers - Avril 2015

Des touristes viennent des quatre coins du monde intrigués par la beauté et la région de Mhamid El Ghizlane et le mode de vie des nomades. La plupart sont à la recherche du dépaysement, de la découverte et de la tranquillité. Le potentiel de la région encourage les promoteurs touristiques à investir. 

www.medi1tv.com


Rallye Aïcha des Gazelles à M'hamid - Mars Avril 2015

Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est le seul Rallye-Raid hors-piste 100% féminin au monde.Unique en son genre et depuis 1990, il rassemble chaque année plus de 300 femmes; de 18 à 65 ans et plus 30 nationalités différentes dans le désert Marocain.

Les gazelles sont de passages à M'hamid. Retrouvez toute l'actualité sur leur site officiel http://www.rallyeaichadesgazelles.com


Festival de Taragalte à M'hamid - Janvier 2015

La 6ème édition du Festival Taragalte de 23 au 25 janvier 2015 aura lieu à M’Hamid El Ghizlane aux Portes du Sahara. C’est un rendez-vous annuel qui réunit art et culture du désert ayant pour vocation de promouvoir le patrimoine ancestral de cette région en redonnant vie aux anciens Moussem (fêtes traditionnelles) qui ont disparu de nos jours. Chants, musiques du désert, poésies, contes et coutumes s’y donnent rendez-vous durant trois jours de fêtes dans un esprit qui alllie la musique traditionnelle à la musique moderne. Venez donc nous rejoindre à M’Hamid pour un voyage extraordinaire au rythme de la musique et du désert ..

Le Festival Taragalte donnera à cette occasion, le coup d’envoi de la 2ème Caravane Culturelle pour la Paix qui continuera son parcours pendant les semaines suivantes du Maroc au Mali et qui grâce à son étroite collaboration avec ses partenaires pourra à l’avenir, élargir son réseau à d’autres régions du Sahel, du Mali et enfin d’Europe. Toutes les informations sur http://www.taragalte.org/