Maroc et Gastronomie

Vous envisagez de voyager au Maroc ? Voici, à travers cet article quelques suggestions de découvertes culinaires.

En ville, dans un petit village, ou en plein désert, la gastronomie marocaine peut agréablement surprendre : outre les épices, les oléagineux et les fruits locaux gorgés de soleil... découvrez d'autres spécialités du Maroc ! 


Les spécialités culinaires du désert marocain, à découvrir

thé désert maroc gastronomie
désert Maroc gastronomie

Les découvertes culinaires sont parties intégrantes  des meilleurs souvenirs d'un voyage. Le Maroc est une destination reconnue pour sa gastronomie, colorée et épicée.

 

Partir dans le désert marocain, c'est découvrir un autre mode de vie. C'est aussi découvrir des habitudes alimentaires différentes qui s'accompagnent d'autres manières de cuisiner, certes élémentaires, mais avec des résultats généralement éblouissants. Avec peu, le plat préparé est surprenant, joli et bon ! 

 

Durant les treks dans le désert, les cuisiniers sont appréciés, complimentés et toujours chaleureusement remerciés. Les menus qu'ils proposent sont l'occasion de renouer avec des aliments simples pour des repas gourmant et équilibrés

  • Le pain de sable

Ou le pain du désert comme il est surnommé.

La recette est simple : de la farine, de l'eau, un peu de levure et (un peu moins simple) un long pétrissage. C'est sa cuisson qui en fait toute sa spécificité et sa réputation. Un feu de bois est préparé sur le sable. Une fois le bois consumé entièrement, le pâte à pain (préalablement formé comme une pâte à pizza / galette) est jeté sur les cendres brûlantes. D'autres cendres viennent recouvrir le pain, puis une bonne couche de sable. Après quelques minutes, le pain est sorti des cendres et du sable. Il est alors cuit et prêt à accompagner un tajine ou une salade.

  • Le lait de chamelle

Laissez vous tenter par le lait de chamelle frais ! L'occasion de surprendre un nomade, même s'il vous mettra très certainement en garde que le lait de chamelle fait travailler les intestins. Notre conseil : à tester éventuellement mais en fin de trek... Le lait de chamelle est l'une des boissons privilégiée des nomades, elle apporte énergie et vitalité.

  • Le sirop de dattes

Idéal pour une collation, le sirop de dattes locales se mange saucé avec du pain.  100% sucrée, c'est une pause gourmande fort appréciée des enfants.

  • La graisse de chèvre (le beurre)

Très fort en goût, le beurre de chèvre se déguste aussi saucé avec du pain. 100% gras, c'est le petit déjeuner idéal pour les journées fraiches de décembre à février

  • Le thé nomade

L'incontournable thé marocain ! Le thé du désert à cette particularité d'être chauffé longuement sur les braises. Contrairement au reste du Maroc, dans le désert, il est très rare d'y ajouter de la menthe. La technique d'aération du thé afin de mettre en exergue son goût s'acquiert facilement. La mousse qui en résulte est un bon indicateur de réussite. 

Le thé doit être amer, doux (sucré) à très doux (très sucré) selon l'heure de la journée. 

  • La datte

L'aliment de base des nomades du désert, la datte est le fruit, la friandise, le coupe-faim par excellence. Produite localement, au cœur des palmeraies de la Vallée du Drâa, la datte est véritablement l'aliment santé du sud marocain (sucré +++ tout de même). Devenir incollable sur la datte

 

Que mange t'on dans le désert ?

Et plus précisément, que mange t-on pendant les treks dans le désert marocain ?

 

On y mange équilibré et copieusement. Les repas sont à tendance végétariennes avec des salades crues et cuites. Le frigo nomade (à découvrir sur place ;=)) permet de conserver les fruits et les légumes au frais plusieurs jours de suite. Des féculents et / ou des protéines animales s'ajoutent aux repas pour les rendre complets et revigorants pour les trekkeurs. Le pain de sable accompagne les repas.

Des collations de fruits secs ou fruits frais sont proposées tout au long de la journée, ainsi que des pauses thés.

 



Les plats à goûter absolument en voyage au Maroc !

Que mange-t-on au Maroc ?

Au Maroc, la gastronomie est variée et s'adapte à tous les goûts : pour les adeptes de viande, de poissons mais aussi pour les végétariens. Inutile de se rendre en grands restaurants pour se faire plaisir. Le Maroc fait partie d'une des meilleures destinations de street food au monde. 

 

  • L'incontournable couscous

Le couscous est le plat le plus célèbre au niveau international. Avec de la viande ou végétarien, il se déguste chaque vendredi, pendant les mariages, lors des grandes occasions et fêtes religieuses. C''est le plat le plus consommé au Maroc  !

  • Le tajine

Il se décline à l'infini, le tajine est le plat par excellence de toutes les familles marocaines : aux œufs, à la viande, aux poissons, aux légumes uniquement, le tajine peut plaire à tous les palais (dont la Mrouzia, mon préféré, avec de la cannelle et une pincée de safran !). Il se mange traditionnellement avec du pain et bien sûr avec la main droite

  • La pastilla 

Présente sur les cartes des restaurants, la pastilla (au poulet ou au pigeon) est un plat croustillant qui mélange notamment le salé et le sucré. Délicieux !

  • Ce qu'il faut absolument tester : la tanjia (viande)

La tanjia est une spécialité à base de viande d'agneau marinée et cuite pendant des heures dans un pot en terre. A déguster dans des petits restaurants de Marrakech qui bien souvent sont cachées du flot de voyageur 

  • Le zaalouk

Cette entrée (ou plat) d'aubergine et de tomates cuites, est délicieuse sur toutes les tables. Facile à reproduire si on est adepte.

  • Les très connues pâtisseries marocaines.

Elles sont des dizaines au nom évocateur de plaisir gourmand : corne de gazelle, Chebakia, Baghrir, Baklava, Makroub, Feqqas, Briouate, Ghribia, Kadaïf, Bechkito, Kalb el Louz, Konafa...En grande partie réalisées à base d'amande, de miel et de fleur d'oranger, elles s'accompagnent idéalement d'un thé à la menthe.

  • Mais aussi...

La harira (une soupe riche et parfumée), le méchoui, les abats, les poissons, les briouates, les salades marocaines parfumés au cumin et tous les fruits très bons marchés : oranges, figues, grenade, figues de barbarie, raisins...

 

désert Maroc gastronomie
désert Maroc gastronomie
désert Maroc gastronomie


Boire et manger au Maroc ?

 

  • Peut-on boire l'eau au Maroc ?

Le réseau d'eau potable s'est fortement amélioré à Marrakech et dans toutes les grandes villes marocaines. Il est a priori possible de boire directement l'eau du robinet, sauf pour les intestins sensibles. Des bouteilles d'eau minérales du Maroc s'achètent partout pour quelques dirhams.

Dans le désert, même si l'eau du village de Mhamid est potable, préférez l'eau en bidon de 5L que nous fournissons ou emporter une gourde filtrante.

  • Que doit-on éviter de manger et boire au Maroc ? 

Si vous prévoyez un trek dans le désert marocain, idéalement "soyez prudent" les jours précédant le départ. Evitez les marchands ambulants vendant du poisson, des escargots ou encore des jus d'orange. De plus en plus rare, mais il peut y avoir de mauvaises surprises...

  • Peut-on consommer de l'alcool au Maroc ?

La plupart des restaurants de ville proposent sur leurs cartes différents alcools. Il est aussi possible d'en acheter et d'en consommer au Maroc

  • Peut-on manger facilement si on est végétarien ? végétalien ? avec des allergies diverses ou intolérant au gluten ? 

Même si la viande est présente dans beaucoup de plats traditionnels au Maroc, de nombreuses alternatives végétariennes existent : couscous aux légumes, tajines aux légumes harira sans viande .... généralement accompagnées de fèves et d'amandes pour remplacer la viande.

En cas d'intolérance au gluten, cela s'avère beaucoup plus délicat. La farine de blé est très présente : pain, soupe, couscous... Dans le cadre d'un voyage dans le désert, nous invitons les trekkeurs à venir avec leur pain sans gluten depuis leur pays de provenance. Pour le reste, nous nous adaptons avec les possibilités que nous avons localement. 



gastronomie désert maroc

Écrire commentaire

Commentaires: 0