Notre agence Mélodie du désert et l'écotourisme 

L'écotourisme et le tourisme durable dans le désert Marocain

Une des plus belles et écologiques façon de faire de l'écotourisme (ou tourisme rural) est d'opter pour des treks. Ils allient voyage, immersion dans la culture locale et respect de l'environnement.

 

L'écotourisme, élément de définition

L'écotourisme que l'on associe au tourisme vert est une des formes du tourisme durable, centrée sur la découverte de la nature, et le respect de celle-ci. "L'écotourisme est un voyage responsable dans des environnements naturels où les ressources et le bien-être des populations sont préservés"

Né dans les années 1980, le terme écotourisme est récent. L’écotourisme se veut une réponse « durable » à

la montée d’un tourisme de masse. Il est généralement organisé pour des groupes restreints par de petites agences locales spécialisés.

 

L'écotourisme est l'un des secteurs qui connaît le plus fort taux de développement dans le monde, à l'inverse du tourisme du masse.

  • Un outil efficace de valorisation économique pour des zones naturelles et rurales
  • Un moyen de développer des emplois locaux, en respectant l'environnement
  • Respect de la diversité culturelle et ses liens à l'environnement

 

L'écotourisme en plein développement

L'engouement pour l'écotourisme provient des multitudes comportements alternatifs que nous recherchons. Cette prise de conscience a modifié les valeurs données au voyage. Les touristes recherchent davantage de nouveaux lieux et de nouvelles cultures en harmonie avec leur environnement. Ils recherchent l'authentique, et un séjour simple et sain !

 

L'éco-responsabilité de Mélodie du désert

Parce que Mélodie du désert est un acteur touristique dans un environnement hors du commun, le choix de proposer des voyages "écotourisme" respectueux de la région de la Vallée du Drâa fût comme une évidence. Notre démarche s'inscrit dans une logique de développement durable ou les retombées économiques sont équitablement partagés à l'équipe nomade.

  • Eco-responsabilité envers les besoins locaux de développement 
  • Eco-responsabilité face aux besoins de conservation des éléments qui nous entourent
  • Redistribution indirectes des bénéfices de l’écotourisme aux populations locales
  • Proposer des séjours de qualité en ayant le moins d'impact possible sur l'environnement, la flore et la faune du désert du Maroc. > Nos engagements

 

Quelques uns de nos engagements ;

  • Avant le voyage
    • Le futur trekkeur est invité à s'informer sur la région, le mode de vie nomade et être ouvert aux rencontres et partage.
    • Les us et coutumes de la région lui sont soumis (quelques mots pour communiquer, pourboires, comportement en public, conseils voyages...)
    • Organisation de voyages privés ou en petits groupes pour mieux s'immerger au cœur du désert et des populations nomades, loin des pistes fréquentés par les 4X4 et engins motorisés.
  • Pendant le voyage
    • Le voyageur est invité à respecter les conditions de la vie nomade : gestion de la journée au rythme du soleil et non à l'horaire, confort minimaliste, gestion restreinte de l'eau...
    • L'équipe chamelière est uniquement originaire du désert de la vallée du Drâa, ce qui garantit un trek authentique. Les revenus issus des treks reviennent directement aux familles du village. 
    • L'achat de nourriture et de matériels pour les treks sont effectués dans la vallée du Drâa (fruits, légumes, viandes... tentes, paniers des dromadaires, tapis...) à Mhamid El Ghizlane ou Zagora permettant ainsi de faire travailler les commerces locaux (et d'éviter de grands déplacements dans la mesure des possibilités).
    • La création d'un bivouac fixe respectueux de l'environnement (maisons en pisée, puits, panneaux solaires...) construit par des maçons de la kasbah de Mhamid El Ghizlane pour recevoir les trekkeurs en début ou fin de trekking.
    • Sensibilisation de l'équipe face à la gestion des déchets (et par ricochets aux familles du village).
  • Après le voyage
    • Inviter les voyageurs à compenser l'empreinte carbone utilisé pour nous rejoindre (transport en avion) en adoptant chez soi, un mode de vie simple et peu consommatrice, basé l'expérience vécu dans le désert.
    • Projets de développement locaux : création de puits pour les nomades et leur troupeaux éloignés de l'oued Drâa & actions pour la sensibilisation et le ramassage des déchets (plastiques...) au village et dans le désert.

 




voyage désert maroc, trek désert maroc

[  Retour ]